Coupe RBC 2018

Étoile du jour

JOUR 9 – DIMANCHE 20 MAI

Corey Andonovski (Chiefs de Chilliwack)
Le dernier chapitre du conte de fées des Chiefs a été écrit et Andonovski s’est assuré que tout finisse bien. Il a envoyé une passe parfaite vers Kaden Pickering pour le but égalisateur en deuxième période avant de marquer le but de la victoire en troisième et de procurer un premier titre national à Chilliwack. La victoire couronne une année incroyable pour le joueur natif d’Uxbridge, Ont., qui (avec son coéquipier Harrison Blaisdell) est devenu l’un des cinq seuls joueurs à remporter la Coupe RBC et le Défi mondial junior A au cours d’une même saison.


JOUR 8 – SAMEDI 19 MAI

Jonah Capriotti (Dukes de Wellington)
Quelle performance! À lui seul, le gardien de but a mené son équipe au match de championnat, effectuant le nombre incroyable de 50 arrêts en demi-finale contre Wenatchee. Les Dukes ont réussi à marquer deux buts sur 14 tirs, mais Capriotti n’en a pas eu besoin de plus, bloquant 19 rondelles en première période, 15 en deuxième et 16 en troisième, frustrant le Wild coup sur coup et limitant l’équipe la plus offensive de l’histoire du tournoi à un seul but, son plus petit nombre dans un match depuis le 17 mars.


JOUR 6 – JEUDI 17 MAI

Kaden Pickering (Chiefs de Chilliwach)
Les Chiefs ont bien réparti leur offensive, alors que cinq joueurs ont accumulé plus d’un point lors d’un gain en fin de ronde préliminaire contre les Pistons, mais c’est Pickering qui s’est imposé dans les plus grands moments. Le joueur de Madrid, NY, a fait un travail magistral sur le premier but, forçant un revirement devant le filet et envoyant la rondelle à Corey Andonovski dans l’enclave, puis, en début de troisième période, il a foncé au filet pour tripler l’avance des siens et permettre aux hôtes de respirer un peu plus.


JOUR 5 – MERCREDI 16 MAI

Finn Evans (Jr. Senators d’Ottawa)
Meilleur joueur des Jr. Senators après trois matchs, l’avant natif de Toronto a livré une autre belle performance contre les Pistons lorsque son équipe en avait le plus besoin. Evans a inscrit son troisième but de la semaine – ce qui lui donne le deuxième rang à ce chapitre dans le tournoi – pour aider Ottawa à réduire l’écart à un seul but en deuxième période, avant de participer au but égalisateur d’Owen Guy à mi-chemin de la troisième période dans ce qui allait s’avérer une victoire en prolongation. Il a accumulé six points en quatre matchs et se trouve à égalité avec le franc-tireur de Wenatchee Jasper Weatherby à la tête des meilleurs pointeurs alors qu’il reste une journée à la ronde préliminaire.


JOUR 4 – MARDI 15 MAI

Matt Dorsey (Wild de Wenatchee)
Après quatre matchs en prolongation où l’ensemble du temps supplémentaire totalise 7 min 13 s, nous avons enfin assisté à une séance de tirs de barrage, et c’est Dorsey qui a inscrit le but de la victoire pour le Wild, optant pour un tir entre les jambières de Connor Hicks en tant que cinquième tireur pour donner un gain et une place en demi-finale aux champions du Pacifique. Dorsey a aussi touché la cible en temps réglementaire, créant l’égalité grâce à un but en avantage numérique en première période dans une rencontre où Wenatchee a porté son total de victoires à trois en autant de matchs, conservant par le fait même sa place au sommet du classement alors que la ronde préliminaire tire à sa fin.


JOUR 3 – LUNDI 14 MAI

Ted McGeen (Dukes de Wellington)
Les trois premiers jours à Chilliwack ont tous donné lieu à des prolongations, et c’était au tour de McGeen de jouer les héros contre Steinbach. Il a accepté une passe arrière d’Andrew Rinaldi tout juste à l’intérieur de la ligne bleue et a ensuite opté pour la lucarne du côté rapproché derrière Matthew Radomsky pour donner une première victoire aux Dukes. McGeen est devenu le quatrième joueur différent à marquer un but gagnant en prolongation– à mi-chemin seulement de la ronde préliminaire, les quatre matchs s’étant terminés en prolongation ont déjà établi un record pour une première ronde à ce tournoi.


JOUR 2 – DIMANCHE 13 MAI

Will Calverley (Chiefs de Chilliwack)
En aurait-on douté? Le capitaine des Chiefs a connu l’une des plus grandes performances individuelles dans toute l’histoire de la Coupe RBC contre Ottawa, inscrivant les quatre buts de son équipe – dont celui de la victoire en prolongation – pour aider Chilliwack à compléter une remontée remarquable. Après avoir inscrit les hôtes au pointage en deuxième période, Calverley a fait dévier deux tirs en troisième afin d’effacer un déficit de deux buts, pour ensuite illustrer sa dextérité une fois de plus en prolongation en redirigeant un tir de Powell Connor et ainsi donner une première victoire à Chilliwack.


JOUR 1 – SAMEDI 12 MAI

Daniel Chenard (Chiefs de Chilliwack)
Dans une journée où les deux matchs ont nécessité une période de prolongation et où seulement six buts ont été inscrits, il n’est pas surprenant que la meilleure performance du jour ait été livrée par un gardien de but. Chenard a donné une victoire aux hôtes presque à lui seul, faisant fi de près de 62 jours d’inactivité pour repousser 32 tirs – dont 15 en première période – et donner à Chilliwack un point au classement. Cette excellente sortie n’a rien de bien étonnant; Chenard a conservé une moyenne de buts alloués de 1,51 et un pourcentage d’arrêts de 0,927 pendant la première ronde des séries éliminatoires, où les Chiefs n’ont marqué que 16 buts pour s’incliner en sept matchs.

Vidéos
Photos
CNJA 2019 : BRO 4 – PG 3 (Championnat)
Boyko marque deux fois et mène les Bandits à un autre titre national.
CNJA 2019 : BRO 4 – OTT 3 (Demi-finale)
Boyko marque et prépare le but gagnant et les Bandits iront en finale.
CNJA 2019 : PG 2 – OAK 1 (Demi-finale)
Neaton réussit 32 arrêts et aide les Spruce Kings à passer en finale.
CNJA 2019 : OAK 7 – OTT 4 (Préliminaire)
Reeves obtient trois buts et les Blades prennent le troisième rang.