États-Unis - Russie

LES AMÉRICAINS MARQUENT CINQ BUTS EN DEUXIÈME PÉRIODE EN ROUTE VERS LA VICTOIRE SUR LES RUSSES

YARMOUTH, N.-É. – Nick Schmaltz a compté deux buts et a ajouté deux mentions d’aide alors que les États-Unis ont amorcé la défense de leur médaille d’or au Défi mondial junior A avec une victoire convaincante de 8-3 aux dépens de la Russie mardi soir.

C’est la deuxième année de suite que les Américains commencent le tournoi avec un gain aussi démesuré. En effet, ils ont dominé Canada Est 9-1 lors du match d’ouverture du tournoi de 2012, en route vers leur quatrième médaille d’or en cinq ans.

Zeb Knutson a marqué deux buts pour les Américains, alors que Connor Hurley, Kyle Connor, Shane Eiserman et Karson Kuhlman en ont chacun inscrit un. Hurley a eu trois mentions d’aide rejoignant Schmaltz avec ses quatre points; de son côté Connor a enregistré trois points.

Les États-Unis ont compté tous leurs buts en avantage numérique, dont trois au deuxième tiers, lorsqu’ils ont compté cinq fois pour transformer le compte serré de 1-0 après une période de jeu en une forte avance de 6-1 au bout de 40 minutes.

Kuhlman a amorcé leur série de buts seulement 61 secondes après la première mise au jeu en faisant dévier un tir de la pointe de Jordan Gross derrière le gardien russe Sergei Korobov; ce fut l’unique but du premier tiers, et ce, malgré l’avantage de 10-3 que les Américains eurent quant aux tirs au but.

Knutson monta le compte à 2-0 au bout de 30 secondes de jeu dans la période médiane avec une autre rondelle déviée, juste avant que Schmaltz drible autour d’un défenseur russe et trouve adroitement l’interstice des jambières de Korobov, montant le compte à 3-0 et mettant aussi fin à la soirée du cerbère russe.

Korobov a su bloquer 15 des 18 tirs avant d’être remplacé par Maxim Tretiak, qui avait obtenu une victoire de 6-2 lors du match inaugural contre Canada Est lundi.

Après que Hurley et Schmaltz ont porté la marque à 5-0 tout juste après la moitié du match, les Américains avaient plus de buts (cinq) que les Russes avaient de tirs (quatre); les tirs au but étaient de 25-4 à l’avantage des États-Unis à ce moment-là de la rencontre.

Kirill Pilipenko a finalement réussi à faire apparaître le nom de la Russie sur la feuille de pointage à 17 min 23 s du deuxième tiers, mais le deuxième but de Knutson à 19 min 4 s de la même période a rétabli l’avantage de cinq buts des Américains au deuxième entracte.

La formation américaine est la huitième de l’histoire du Défi mondial junior A à marquer au moins cinq buts dans une seule période; elle a aussi été la dernière à le faire, en marquant cinq buts à la première période de la demi-finale qu’elle a gagnée l’an dernier contre la Suisse.

Connor et Eiserman ont ajouté des buts pour les Américains en troisième période, alors qu’Eduard Nasybullin et Daniil Vovchenko ont répliqué pour la Russie.

Les États-Unis ont dominé les Russes 39-25 dans la colonne des tirs.

Les Américains finiront la ronde préliminaire mercredi soir (20 h HA) contre Canada Est, alors que la Russie devra attendre le résultat de cette rencontre pour savoir où ils finiront dans le groupe A.

- - -

Sommaire

Close
Credit  
Close
Photo Credit: