Suisse 0 - États-Unis 5

L’INSTANT : Suisse-États-Unis – Vendredi 5 avril

par Chris Kallan

OTTAWA, Ontario – Il est rare qu’une gardienne de but accorde cinq buts et qu’elle soit la meilleure joueuse sur la glace. Mais ceci se produit souvent lorsque Florence Schelling protège le filet de la Suisse.

Schelling a repoussé les 18 premiers tirs dirigés vers elle. Elle en a repoussé 56 au total dans le match – incluant quelques douzaines d’arrêts spectaculaires – dans une défaite de 5-0 aux mains des puissants États-Unis en ronde préliminaire vendredi à l’aréna PBS. L’aréna résonnait au son des  « oh » et des « ah » des 5 626 spectateurs dans les gradins émerveillés par les prouesses de l’une des meilleures gardiennes de but au monde.

Frustrer Amanda Kessel et Brianna Decker lors d’une échappée à 2 contre 1? Pas de problème. Bloquer le tir à bout portant de Jocelyne Lamoureux avec un brillant arrêt de la mitaine? Facile. Monique Lamoureux s’avance seule à vive allure? Il n’y a rien là!

Il s’agissait de quelques-unes des meilleures buteuses au monde – championnats mondiaux, médailles olympiques, joueuses étoiles –; ce ne sont pas des filles de la ligue de garage du coin.

Pas d’obstruction.

Avec tout le temps voulu pour déterminer la cible.

Si vous n’avez jamais vu Florence Schelling jouer, inscrivez ça sur votre liste de choses à faire avant de mourir. Elle vaut le prix d’entrée à elle seule.

Pour le résumé complet du match, consultez le www.worldwomen2013.com.

Pour le sommaire complet du match, incluant les statistiques, veuillez CLIQUER ICI.

Videos