Lauréats des prix de Hockey Canada 2011

Prix De La Percée Du Hockey Féminin

Contribution exceptionnelle à l'avancement du hockey féminin

Karen Kost (Edmonton, Alb.)

Des catégories inférieures du hockey mineur aux projecteurs sur la scène internationale, il n’y a pas grand-chose que Karen Kost n’a pas réalisé au cours de sa carrière de quarante ans au hockey. Elle a été une ardente défenseure du volet féminin du jeu et a travaillé à s’assurer que les officielles soient affectées aux plus hauts niveaux du sport. C’est pour cette raison qu’elle mérite le Prix de la percée du hockey féminin cette année.

Karen a entrepris sa carrière comme officielle en 1979 et elle est rapidement devenue une des meilleures officielles au Canada. Elle a été affectée à son premier Championnat national féminin Esso en 1986, seulement sept ans après avoir endossé le chandail rayé pour la première fois. Par la suite, de 1986 à 2000, elle a agi comme officielle lors de sept championnats nationaux. L’expérience et la visibilité que ces championnats lui ont offertes lui ont permis de passer à l’étape suivante.

En 1992, Karen a été choisie comme officielle pour le Championnat mondial féminin de l’IIHF à Tampere en Finlande. Elle allait de nouveau recevoir cet honneur deux ans plus tard, cette fois-ci à Lake Placid, New York. Elle a aussi été affectée au Championnat européen féminin 1996 de l’IIHF qui a eu lieu à Yaroslav en Russie, sa dernière affectation sur la scène internationale.

De nos jours, elle travaille comme coordonnatrice provinciale du développement du hockey féminin auprès de Hockey Alberta où elle recrute, forme et développe des officielles dans l’espoir qu’elles pourront, un jour, évoluer dans les mêmes catégories qu’elle. Elle travaille étroitement avec diverses ligues pour s’assurer qu’elles obtiennent les meilleures officielles possible tout en prenant le temps de s’assurer que les officielles sont affectées à des postes où elles peuvent réussir et s’améliorer.


Prix Liz MacKinnon

Contribution spéciale du conjoint ou de la conjointe d'un bénévole du Hockey Canada

Sylvia Drago (Sudbury, Ont.)


Prix Gordon Juckes

Contribution exceptionnelle au développement du hockey amateur au Canada

Gordie Whitlock (Cornwall, Î.-P.-É.)

C’est bien simple, peu de gens ont autant d’influence que Gordie Whitlock au Canada atlantique. Gordie a consacré plus de 50 années de sa vie au hockey comme joueur, entraîneur, instructeur et administrateur, ce qui en fait un pilier de ce sport non seulement à l’Île-du-Prince-Édouard, mais dans tout le pays. Ses réalisations font en sorte qu’il mérite pleinement le Prix Gordon Juckes pour sa contribution exceptionnelle au développement du hockey amateur au Canada.

Il a passé 43 ans comme entraîneur de presque toutes les catégories de hockey à l’Île-du-Prince-Édouard – universitaire, midget, secondaire, junior B, junior A, moins de 17 ans, équipes provinciales, senior, et ses équipes ont remporté de nombreux championnats. Il était derrière le banc en 1991 lorsque les Islanders de Charlottetown ont remporté la Coupe Allan, devenant alors la première équipe de l’Île-du-Prince-Édouard, et la seule à ce jour, à remporter le championnat national senior du Canada.

Au cours de sa carrière comme joueur et entraîneur, Gordie Whitlock a suscité respect et admiration dans toutes les catégories du jeu, du hockey mineur au Programme d’excellence de Hockey Canada. Enseignant de profession, ses aptitudes comme éducateur jumelées à son allure calme, son esprit compétitif, ses connaissances du jeu et sa capacité à gérer des joueurs de tous les âges ont fait de Gordie un des meilleurs entraîneurs de l’histoire du hockey sur l’Île-du-Prince-Édouard.

La longue et fructueuse relation entre Gordie et Hockey Î.-P.-É. remonte à 1994 lorsqu’il est devenu le coordonnateur du Programme d’excellence de la province. Il a également été directeur technique de 1996 à 2005 et président du conseil du développement de Hockey Î.-P.-É. pendant six ans. Il a été élu vice-président de Hockey Î.-P.-É. en 2005 et président en 2008, poste qu’il a occupé jusqu’en 2010.


Prix Des Officiels

Contribution exceptionnelle à l'arbitrage à l'échelle de la division et à l'échelle nationale

David Taveroff (Mont-Royal, Qc.)

Depuis plus de 40 ans, David Taveroff s’est dévoué au sport qu’est le hockey – pas comme joueur ou entraîneur, mais comme l’un des officiels les plus respectés du sport. En tant qu’officiel sur la patinoire et superviseur et administrateur à l’extérieur de celle-ci, David à tout vu et tout fait dans le sport. C’est pourquoi il est le lauréat du Prix des officiels de Hockey Canada cette année.

Depuis qu’il s’est avancé sur la glace pour la première fois en 1972 en tant que juge de lignes, il a rapidement gagné le respect de ses collègues et, seulement trois ans plus tard, il est devenu arbitre en chef à Ville Mont-Royal. Il a occupé ce poste jusqu’en 1983 alors qu’il est devenu arbitre en chef de la région du Lac St-Louis.

C’est à cette époque que David a entrepris sa carrière comme juge de lignes au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, carrière qu’il poursuit toujours et au cours de laquelle il a pris part à plus de 1 000 matchs en saison régulière et en éliminatoires. Il a également passé 13 saisons comme officiel dans la Ligue américaine de hockey et a été affecté au Championnat mondial junior 1993 de l’IIHF qui a eu lieu en Suède et où il a travaillé et appris aux côtés de quelques-uns des meilleurs officiels au monde.

Il a siégé au Comité des instructeurs de Hockey Québec de 1990 à 1995, est membre du Comité des officiels de l’organisation depuis 2005 et membre du Comité de développement des officiels de Hockey Canada depuis la fin des années 1990, partageant ses vastes connaissances sur la scène nationale.  


Ordre Du Mérite Du Hockey Canada (Est)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur

Don Matheson (Sydney, N.-É.)

L’introduction de Don Matheson au bénévolat au hockey mineur a été identique à celle de bon nombre d’autres Canadiens – vers la fin des années 1970, l’équipe de hockey mineur de son fils avait besoin d’un entraîneur et Don a pris place derrière le banc. Il était loin de se douter qu’il s’agissait du début d’une relation de 30 ans avec le hockey non seulement en Nouvelle-Écosse, mais partout au Canada.

Il a entrepris sa carrière comme bénévole en tant que trésorier du Comté de Cap-Breton avant de devenir président de l’association, puis directeur régional du conseil du hockey mineur de Hockey Nouvelle-Écosse, ce qui lui a permis de se familiariser avec le fonctionnement de la division provinciale.

Il a gravi les échelons de Hockey Nouvelle-Écosse en devenant d’abord président du conseil du hockey mineur, puis vice-président des opérations avant d’occuper le plus haut poste au hockey en Nouvelle-Écosse, celui de président de la division en 2009.

Au fil des ans, Don a reçu plusieurs honneurs dont le Prix du président de Hockey Nouvelle-Écosse en 2001, remis à une personne qui a effectué une contribution remarquable et offert un service exceptionnel au hockey amateur dans la province, puis en 2007, il a été nommé le Bénévole de l’année de l’organisation.


Ordre Du Mérite Du Hockey Canada (Centrale)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur 

Georges Marien (Longueuil, Qc.)

Comme tout bon Canadien, Georges Marien a fait ses débuts au hockey comme joueur, s’avançant sur la glace dès son jeune âge à Montréal. Même s’il n’a pu suivre les traces des Richard, Béliveau ou Cournoyer, Georges s’est forgé une illustre carrière au hockey.

Après six ans comme entraîneur midget au début des années 1970, Georges est passé à la catégorie junior C avant de devenir entraîneur-chef et directeur général de l’équipe junior B des Turbos de Montréal en 1980. Après quatre ans auprès des Turbos, il a rejoint les rangs midgets comme entraîneur et directeur général de Montréal‑Concordia, devenu Montréal-Bourassa, ajoutant les fonctions de gouverneur à son rôle à ses dernières années avec le club.

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a fait appel à Georges Marien en 1991, et il est devenu directeur général des Lynx de Saint-Jean, poste qu’il a occupé jusqu’en 1994. Il est ensuite retourné à la Ligue de hockey midget en tant que vice-président directeur.

Il a alors cumulé deux postes importants, celui de directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda de la LHJMQ pendant une saison en 1998-99 et son poste au sein de la ligue midget jusqu’en 2002. Depuis 2004, il est le directeur administratif de la ligue et c’est à ce titre que son impact le plus important se fait sentir. Son dévouement et sa passion pour le développement du jeu, surtout à la catégorie midget, sont connus de tous, et ce sont ses efforts qui ont fait de la Ligue de hockey midget AAA du Québec ce qu’elle est aujourd’hui.


Ordre Du Mérite Du Hockey Canada (Ouest)

Personne qui a fidèlement servi le hockey amateur

Ray Boudreau (Spruce Grove, Alb.)

Il va sans dire que sans les bénévoles, il n’y aurait pas de hockey mineur au pays. Les associations de hockey mineur et les divisions de Hockey Canada ne pourraient tout simplement pas fonctionner sans les innombrables heures que des milliers de Canadiens y consacrent. Ray Boudreau est un de ces bénévoles.

Il n’est ni entraîneur, ni officiel, ni responsable d’une équipe, mais en tant que policier retraité de la GRC, l’expérience de Ray en services sociaux et à la famille lui a permis de devenir quelque peu un expert lorsqu’il s’agit de régler des situations à l’extérieur de la patinoire. Membre clé du comité de gestion du match et de la conduite de Hockey Alberta, Ray a joué un rôle crucial dans la conception du manuel de référence en gestion du match et de la conduite de l’organisation, un document reconnu dans le domaine et qui aborde tous les sujets, des blessures aux mauvais traitements, au harcèlement en passant par la sécurité des joueurs.

Dans le cadre du programme sur la gestion du match et de la conduite, Ray a travaillé sans relâche au développement de la philosophie globale du programme « Play Shaping Minds, Attitude & Respect Together », ou PLAY SMART, qui assure un milieu le plus positif possible pour toutes les activités de Hockey Alberta.  

Sur la scène nationale, Ray a pu partager ses vastes connaissances en devenant membre du Comité de la gestion du risque et de la sécurité de Hockey Canada. Il a également siégé à divers comités nationaux, incluant celui sur la politique nationale contre la drogue, Respect et Sport et le traitement des plaintes.


Prix Du Bénévole Exceptionnel

Gord Hughes (Mississauga, Ont.)

De la Mississauga Friendship Association au Mississauga Canoe Club, il existe peu d’organisations de la région du Grand Toronto à laquelle Gord Hughes n’a pas consacré du temps au cours des 42 dernières années. Mais le hockey a été sa passion et cette passion, combinée à la diligence dont il a fait preuve pour l’amélioration du sport, lui a valu le Prix du bénévole exceptionnel de Hockey Canada cette année.

En 1970, il s’est joint à l’Association de hockey de Clarkson en tant que directeur et représentant de la région au sein de la Ligue de hockey de Mississauga, et ce, jusqu’en 1977 lorsqu’il est devenu le premier vice-président de Clarkson. Il a gravi les échelons de la Ligue de hockey de Mississauga devenant directeur et vice-président de la MHL en 1979, puis président en 1981, supervisant la ligue pendant plusieurs années couronnées de succès.

Au fur et à mesure que ses capacités administratives ont été reconnues, de nouveaux défis lui ont été proposés et il les a acceptés. Il est devenu directeur et deuxième vice-président de la Ligue de hockey du Grand Toronto avant d’en devenir le premier vice-président. Il a également été directeur de la Fédération de hockey de l’Ontario de 1995 à 1999  où il a pu constater de près le fonctionnement interne de la division provinciale.  

En 1999, Gord est revenu à ses racines à Mississauga, devenant directeur des Chiefs de Mississauga. Ce furent son dévouement et sa grande expertise dans la collectivité qui ont permis aux Chiefs de devenir l’une des équipes les plus respectées et compétitives dès la mise sur pied de la Ligue nationale de hockey féminin au cours des deux saisons qu’il a passées auprès de l’équipe.  


Prix Hal Lewis

Employé(e) de l'année de Hockey Canada

Kevin Webster (Calgary, Alb.)