2022 telus cup may 21 magog boilard brothers 2

Deux frères guidés par un vétéran

En plus d’avoir joué ensemble cette saison, Jules et Raoul Boilard ont eu la chance d’être dirigés par l’ancien joueur de la LNH, Stéphane Robidas

François Lafleur
|
21 mai 2022
|

Les Cantonniers de Magog sont l’une des six équipes participant à la Coupe TELUS, et c’est en partie dû à la présence de Jules et Raoul Boilard dans leur formation.

Jules, 17 ans, est un ailier droit qui a obtenu 12 buts et 18 passes en 33 matchs cette saison. De son côté, Raoul, 16 ans, est un joueur de centre qui a accumulé 17 buts et 27 mentions d’aide en 39 rencontres.

« C’est vraiment plaisant de jouer ensemble surtout qu’on a une bonne chimie avec toute l’équipe, affirme Raoul. On s’aide et c’est une super belle expérience de jouer ensemble dans une équipe gagnante. »

En plus d’exceller sur la patinoire, Jules continue de bien réussir à l’école, ayant été nommé l’élève-athlète du mois de février dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA.

« Jules, c’est un joueur extrêmement travailleur », selon Stéphane Robidas, un vétéran de plus de 900 matchs dans la LNH qui est maintenant l’entraîneur-chef des Cantonniers. « Il a dû se battre toute sa vie pour se tailler un poste dans ses équipes. Il est extrêmement compétitif, a une bonne intelligence au jeu et un bon tir. Il est capable de créer des jeux aussi. C’est un joueur électrisant, mais extrêmement sérieux, à son affaire, très discipliné. »

De son côté, Raoul n’a rien à envier à son frère aîné et s’est lui aussi fait décerner des distinctions au cours de la saison. En février, il a été nommé le joueur offensif du mois ainsi que le joueur par excellence de moins de 16 ans.

« Il est extrêmement talentueux, reconnaît Robidas. Il a le physique de l’emploi, un bon patin, de bonnes mains, un excellent tir. C’est un élève modèle aussi. Il a sauté une année scolaire. C’est un jeune intelligent et allumé. »

Si des conflits peuvent survenir à tout moment entre deux frères, il n’en est rien chez Jules et Raoul. Tous deux prennent plaisir à faire partie du même vestiaire, eux qui n’ont que très rarement pu jouer pour la même équipe en raison de leur différence d’âge.

Même si les deux frangins n’ont joué sur un même trio que sporadiquement au cours de la saison et des séries éliminatoires, ils profitent à chaque instant de la chance qu’ils ont de pouvoir faire partie d’une équipe gagnante.

« Ce sont deux excellents joueurs pour notre formation, louange l’entraîneur. Sur la route, ils sont souvent ensemble. Quand on fait des exercices de 2 contre 1 ou de 2 contre 0 lors des entraînements, ils forment souvent un duo. »

Lors de l’arrêt des activités de la ligue à la mi-décembre en raison de la pandémie de COVID-19, Jules et Raoul, habitant ensemble, ont eu la chance de pouvoir se motiver afin d’être fin prêts lorsque la saison reprendrait.

« Même si on ne pouvait pas sortir pour aller au gymnase, on était en mesure de s’organiser à la maison, se rappelle Jules, un choix de 4 e tour (60e au total) de l’Océanic de Rimouski en 2021. On avait aussi une glace synthétique dehors, donc on pouvait aller sur notre patinoire. On avait de belles installations. »

Cette résilience s’est fait sentir chez tous les joueurs des Cantonniers, un élément clé qui explique l’excellente fin de saison de l’équipe.

« Pendant la pause, j’ai parlé à chaque joueur par Zoom », confie Robidas qui en était à sa première saison derrière le banc à Magog. « Ce sont des jeunes sérieux qui veulent s’améliorer et qui ont pris les choses sérieusement. Tout le crédit leur revient. Ce sont eux qui ont eu la maturité et ce désir de s’améliorer malgré la pause. »

Les Cantonniers ont conclu la saison au premier rang de leur division avec une fiche de 27-9-3 (V-D-DP) avant de remporter la coupe Jimmy-Ferrari à titre de champions des séries éliminatoires et de se qualifier pour la Coupe TELUS pour une troisième fois de suite.

Les succès des frères Boilard semblent s’être poursuivis du côté d’Okotoks; Jules a amorcé le tournoi avec huit buts et quatre passes en cinq matchs, tandis que Raoul a obtenu un but et quatre mentions d'aide en cinq rencontres.

Stéphane Robidas

Pour être guidés vers les plus hauts sommets, les jeunes Magogois ont eu la chance d’être dirigés par Stéphane Robidas, un ancien défenseur de la LNH.

Il est certain que cette acquisition a eu un impact déterminant sur le rendement de l’équipe tout au long de l’année.

« Il a presque joué 1 000 matchs dans la LNH, donc c’est évident qu’il possède une vaste expérience », note Raoul. « Quand il parle, tu écoutes tous les petits conseils qu’il te donne. C’est un gars qui aime être proche de ses joueurs. Il nous parle beaucoup individuellement. Il est calme et passionné. Il passe beaucoup d’heures à l’aréna et il travaille fort pour nous. C’est un excellent entraîneur. »

« Il est là pour nous, ajoute Jules. Il comprend notre style propre à chacun et est capable de soutirer le meilleur de nous à chaque match. Lors des entraînements, il se concentre sur les détails. Tu es capable de mieux comprendre le jeu avec ce qu’il te dit et ensuite de l’appliquer lors des rencontres. On était vraiment privilégié de l’avoir à Magog cette année. »

S’il semble avoir été apprécié par ses joueurs, Robidas est le premier à reconnaître que rien n’a été facile, notamment en début de saison, alors qu’il tentait de s’adapter à son nouveau poste.

« Je fais partie de ceux qui disent qu’on apprend toujours, reconnaît celui qui a passé quelques années au sein du service du développement des joueurs des Maple Leafs de Toronto avant de se joindre aux Cantonniers. J’ai toujours pensé comme ça lorsque j’étais joueur. Je cherchais tout le temps à m’améliorer, à apprendre de nouvelles choses. J’ai vu le côté de la "game" comme joueur. Là, je le vois comme entraîneur. Ce sont différentes facettes, mais ça demeure du hockey, simplement vu avec différentes lunettes. »

Celui qui a également joué pour les Cantonniers il y a presque 30 ans a ainsi dû revenir à la base dans sa manière d’enseigner son sport en plus de comprendre le fait que la réalité d’un jeune adolescent diffère grandement de celle d’un adulte pleinement dévoué à son sport.

« Mon objectif, c’était le développement, » rappelle l’entraîneur recrue. « Je suis conscient qu’à cet âge-là, ils n’ont pas encore atteint leur plein potentiel, mais c’est de les guider à l’atteindre. C’était de créer un environnement où c’était plaisant de venir à l’aréna. La culture à Magog est déjà une culture de gagnants. »

Les succès de Robidas à la barre des Cantonniers se sont poursuivis lors du tour préliminaire de la Coupe TELUS. Ils ont maintenu une fiche de 4-1-0 (V-D-DP) jusqu’à présent dans le tournoi.

Les représentants du Québec affronteront les Hounds de Notre Dame en demi-finale ce soir. Le match débutera à 18 h 30 HE.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENF 2022-2023 : USA 2 – CAN 1 (Match 2)
Campbell a bloqué 32 tirs, mais le Canada a perdu à Kamloops.
ENF 2022-2023 : USA 4 – CAN 3 TB (match 1)
Clark donne l’avance aux siennes en troisième, mais le Canada s’incline en tirs de barrage.
M17 2022 : Jour 10 – samedi 12 novembre
Les É.-U. ont remporté la médaille d’or, Canada Rouges a obtenu l’argent et la Finlande repart avec le bronze.
M17 2022 : Jour 9 – vendredi 11 novembre
Canada Blancs, Canada Noirs et Canada Rouges ont chacun remporté leur match vendredi.
Horaire