2021 hcsa miramichi valley

Un bassin d’entraîneurs en herbe

Le programme de l’Académie des habiletés Hockey Canada est en bonne posture pour établir un bassin de jeunes entraîneurs de hockey compétents au Nouveau-Brunswick

Quinton Amundson
|
7 avril 2021
|

L’Académie des habiletés Hockey Canada (AHHC) a fait son entrée à l’école secondaire Miramichi Valley située à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, en septembre – et heureusement, la COVID-19 n’a pas porté un trop grand ombrage sur la saison recrue du programme dans cet établissement.

« Nous avons été en mesure de tenir le programme comme si la COVID-19 n’avait jamais existé ici », lance Brett Cameron, responsable de l’AHHC de l’école.

Contrairement aux autres provinces et territoires du pays, les activités au sein du système scolaire du Nouveau-Brunswick n’ont pratiquement pas été touchées par la pandémie qui s’abat depuis un an grâce au succès des mesures d’atténuation locales et de la bulle de l’Atlantique.

Grâce à cette réalité heureuse, les élèves de l’AHHC inscrits au programme de Brett Cameron – tous des élèves en immersion française – ont eu le feu vert pour suivre la formation d’entraîneur bénévole au hockey mineur de 20 heures pour obtenir la certification Entraîneur 2 – niveau Entraîneur du Programme national de certification des entraîneurs (PNCE).

Cameron soutient que sa classe était remplie d’élèves motivés, puisque plusieurs ont cherché activement des postes d’entraîneur et ont pris l’initiative d’appuyer des équipes au-delà des 20 heures exigées.

« Certains jeunes ont choisi de travailler avec leur frère ou sœur ou leurs cousins dans les programmes des moins de 9 ans et des moins de 7 ans, tandis que d’autres ont aidé dans la division des moins de 15 ans. Nous avions des élèves de toutes les divisions du hockey mineur, dont cinq qui ont contribué au programme des moins de 11 ans. »

L’élève de 9e année Madeline Landry, qui pratique le hockey depuis l’âge de huit ans, a été la mentore de son cousin Gabriel Landry et de ses coéquipiers du Club de hockey mineur de Miramichi (M13). Elle explique que le fait de mettre l’accent sur les habiletés durant les cours de l’AHHC lui a donné les acquis nécessaires pour aider les enfants qui ont de la difficulté à effectuer les exercices.

« J’ai découvert très rapidement que j’étais capable de remarquer ce que les joueurs pouvaient améliorer en ce qui a trait à des aspects précis des exercices. Je m’adressais à eux directement et je leur disais "Essaie ça" ou je leur parlais d’une certaine façon pour qu’ils puissent mieux comprendre l’exercice. »

Landry a aussi été en mesure de reprendre les exercices qu’elle a appris grâce à Cameron et à d’autres instructeurs pour les enseigner elle-même. Elle raconte qu’elle est prête à en ajouter d’autres à son calepin d’entraîneuse.

Max Jardine, un élève de 10e année qui a confié que l’ajout de l’AHHC était un « rêve devenu réalité », dit que l’apprentissage du rôle d’entraîneur s’est avéré l’aspect du programme qui l’a le plus ravi, puisqu’il souhaite devenir entraîneur plus tard. Il a offert ses services d’entraîneur aux Rivermen de Miramichi (M13 AAA), une équipe pour qui il a déjà joué.

« Je me souviens de l’enthousiasme des plus vieux à l’entraînement, donc je voulais montrer l’exemple. Je sais qu’il y a toujours quelqu’un qui nous regarde aller. Je veux redonner à ma communauté, puisqu’il y a tellement d’entraîneurs qui m’ont aidé au fil des années. »

« C’était super agréable de travailler avec tous ces jeunes, puisqu’ils étaient attentifs quand je leur parlais individuellement. Ils se concentraient sur ce que je disais et étaient déterminés à s’améliorer. »

Jardine raconte qu’il excelle pour présenter des systèmes de jeu, comme des stratégies en avantage numérique et en désavantage numérique, mais il prévoit participer à plus de programmes pour les entraîneurs dans le but d’approfondir ses connaissances.

Selon Cameron, le fait que ses élèves aiment le volet du programme d’AHHC de Miramichi consacré au rôle d’entraîneur – Jardine et lui applaudissent la décision du directeur de l’école Shawn Wood de doter celle-ci d’une académie – n’apportera que du bon au bassin d’entraîneurs du Nouveau-Brunswick.

« Plus vite vous pouvez amorcer le processus de développement d’entraîneurs, plus il y aura des personnes de qualité et compétentes dans les rangs de Hockey Canada et de la province du Nouveau-Brunswick. Quand ces jeunes seront dans la vingtaine, ou peu importe l’âge où ils décideront de se tourner vers cet aspect du hockey, ils posséderont déjà cette base de connaissances. Souvent, au hockey mineur, les entraîneurs sont des parents qui croient ne pas avoir les compétences nécessaires. Si des jeunes acquièrent ces compétences avant de terminer leurs études secondaires, ils seront prêts et confiants pour occuper un poste d’entraîneur. »

L’année scolaire 2020-2021 des élèves des écoles secondaires néo-brunswickoises se passe dans un format hybride, c’est-à-dire qu’ils alternent entre les présences en classe et en ligne. Ainsi, les élèves de l’AHHC ont appris les notions théoriques du programme Entraîneur 2 à la maison.

Cameron affirme qu’il est reconnaissant des ressources et du soutien offerts par Nic Jansen, le directeur administratif de Hockey Nouveau-Brunswick, et Teal Gove, responsable du développement des joueurs et des AHHC à l’échelle nationale pour Hockey Canada.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENP 2021-2022 : BLANCS 3 – ROUGES 2 TB (intraéquipe)
Le but en tirs de barrage de Dolan mène les Blancs à un gain.
ENP 2021-2022 : ROUGES 4 - BLANCS 1 (Intraéquipe)
Deux buts et deux aides pour McGregor dans un gain des Rouges.
CMF 2021 : CAN 3 – USA 2 PROL. (médaille d’or)
Poulin donne un 11e titre mondial au Canada en prolongation.
CMF 2021 : CAN 4 – SUI 0 (demi-finale)
Daoust marque encore et à deux reprises, et le Canada jouera pour l’or.
Horaire