2021 comm hockey regina lavender 960  f r

Une mobilisation lavande

Avec leur ruban de couleur lavande, les joueurs de Hockey Regina amassent des fonds pour la Société canadienne du cancer par l’intermédiaire de l’initiative Le hockey pour vaincre le cancer

Shannon Coulter
|
19 novembre 2021
|

Certaines couleurs ont des significations particulières qui mobilisent des communautés. Pour la population canadienne, par exemple, le rouge renvoie à la fierté de représenter l’unifolié.

À Regina, en Saskatchewan, on n’en a que pour la couleur lavande. La raison? Hockey Regina mène la troisième édition de sa campagne « Lavender Days » (Les journées de la lavande), en association avec la Société canadienne du cancer.

« Le cancer touche tellement de gens; je me fais un devoir de rappeler aux joueurs que certaines choses sont plus grandes qu’eux », explique Joanne Eberle, responsable des médias et des événements de Hockey Regina. « Ils prennent vraiment les choses en main. »

Environ 170 équipes de la ville participent à la collecte de fonds en faveur de l’initiative Le hockey pour vaincre le cancer. Pendant les mois de novembre et décembre, on met du ruban lavande sur les bâtons, on appose des autocollants sur les casques et les deux équipes AAA de Regina portent des chandails lavande qui seront plus tard mis aux enchères. Chaque équipe, des niveaux M7 Timbits à M18, décide de sa propre façon d’amasser des fonds et de redonner à la communauté.

« On a vu des équipes qui entartent leurs entraîneurs et d’autres qui font deviner le nombre de bonbons dans une bonbonnière, ramassent de la neige, font don de leur argent de poche, ou organisent des marathons de lecture, de marche ou d’exercice, raconte Eberle. On leur donne vraiment carte blanche. »

La petite Aliya Hartney, huit ans, a trouvé une idée très créative pour contribuer à la campagne.

« J’ai fait une vidéo dans laquelle je parle du cancer et explique qu’il faut aider la cause pour ne pas que des gens perdent des êtres chers », dit-elle.

C’est une réalité qui la touche de près : sa grand-mère est décédée d’un cancer du cerveau alors que sa mère n’avait que quatre ans. Grâce à sa vidéo, Aliya a amassé 1 505 $.

« J’aime aider les gens, se réjouit-elle. Plus on amasse des sous, plus on s’approche d’un remède contre le cancer. »

Pour les membres de la communauté du hockey qui sont touchés personnellement par le cancer, la campagne « Lavender Days » prend une tout autre dimension. Peu après la conclusion d’une édition précédente de la campagne, un joueur a reçu un diagnostic de cancer. En signe de soutien, ses coéquipiers ont remis du ruban lavande sur leurs bâtons.

« Ces joueurs appliquent le principe de cette campagne pendant toute la saison, et pas seulement pendant les deux mois de la campagne », précise Eberle.

Lors des parties des équipes AAA, chaque équipe locale choisit une personne de son entourage touchée par le cancer pour faire la mise au jeu protocolaire. Les Pat Canadians de Regina ont choisi un hockeyeur de 12 ans qui lutte contre le cancer. Les Rebels de Regina, quant à eux, ont choisi le neveu de leur soigneur. À deux ans, il lutte lui aussi contre la maladie.

« Tout le monde était ému aux larmes, raconte Eberle. Ce petit bonhomme savait pourquoi il était là, et de le voir déposer la rondelle nous a profondément touchés. »

Daren Haygarth est entraîneur au hockey depuis près de 20 ans. Il est très sensible à la vague de soutien pour la campagne Lavender Days.

« Ma belle-sœur a subi neuf chirurgies et des traitements de chimiothérapie en raison d’un cancer du sein, explique-t-il. Quand mon fils met son ruban et y écrit le nom de sa tante, ça me fait chaud au cœur. »

En mai dernier, Haygarth a entamé son propre combat contre la maladie. On lui a diagnostiqué un cancer de la prostate. Deux mois plus tard, il était opéré avec succès. Il a d’abord gardé sa maladie privée, mais au fil du temps, il s’est confié à ses amis de la communauté du hockey.

« Bien sûr, mes proches m’ont été d’un grand soutien, mais j’ai aussi réalisé à quel point la grande famille du hockey était derrière moi. C’était tout simplement incroyable. »

Haygarth est aujourd’hui guéri. Le soutien qu’il a reçu de sa communauté n’a fait que renforcer les aspects positifs qu’il voyait dans une telle campagne.

« Dans les moments difficiles, on sait qu’on peut compter sur le soutien des autres. C’est ce que j’apprécie le plus de la campagne et de ces activités de financement : ça nous fait réaliser que certaines choses sont plus grandes que nous. »

Son équipe M13 AA, les Royals de Regina, organise des tirages moitié-moitié.

« Je n’ai pas été surpris quand un parent a fait don de l’argent qu’il avait gagné, souligne Haygarth. Nous voulons amasser 1 000 $ ce mois-ci, et nous allons probablement surpasser cet objectif. »

Hockey Regina n’a pu organiser autant d’activités l’an dernier en raison de la pandémie de COVID-19, mais elle a malgré tout réussi à récolter plus de 26 000 $ au cours des deux dernières années. Plus tôt ce mois-ci, les hockeyeurs de Hockey Regina ont remporté un prix soulignant les efforts philanthropiques chez les jeunes.

« Ils sont vraiment contents, affirme Joanne Eberle. C’est un prix pour les jeunes; les adultes n’ont rien à voir là-dedans. Cette récompense leur revient entièrement et salue tout leur travail. »

« C’est un excellent moyen de montrer aux enfants que leurs petits efforts peuvent donner de gros résultats. »

L’objectif de la présente édition de la campagne « Lavender Days » est de recueillir 20 000 $ pour l’initiative Le hockey pour vaincre le cancer. Selon Daren Haygarth, il faut rendre hommage à Joanne Eberle pour avoir favorisé des interactions positives entre les équipes tout en amassant des fonds pour une bonne cause.

« Dans toute organisation, quelqu’un doit prendre les choses en main et diriger le changement de culture. À Regina, c’est Joanne qui nous a amenés à changer un peu notre perception du rôle que peuvent jouer le hockey et ceux qui le pratiquent le sport. »

Eberle, pour sa part, est très touchée par le fait que la communauté se mobilise autour d’une cause commune par l’intermédiaire de la lavande.

« C’est incroyable qu’une association de hockey mineur arrive à faire tout ça, affirme-t-elle. C’est très rassembleur. Le hockey est un sport compétitif, mais les joueurs ont mis cela de côté pour former une grande équipe. Ça me réjouit énormément. »

Vous avez une idée d’histoire pour la Communauté? Faites-nous-en part!

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
2021 DC : CAN-Rouges – CAN Blancs (ronde préliminaire)
Wood et Yager mènent CAN Rouges à un gain sur CAN Blancs à Ottawa.
2021 DC : CAN-Blancs – ENF (ronde préliminaire)
Cataford et Gauthier ont trois points dans un gain de Canada Blancs.
ENF 2021-2022 : CAN 3 - USA 1
Clark marque deux fois dans un gain à la Série de la rivalité.
FSMHF 2021 : Le Canada célèbre le hockey féminin
Voyez comment le Canada a célébré la Fin de semaine mondiale du hockey sur glace féminin en 2021.
Horaire