2021 bhm utendale feature f

Une vie bien remplie

Il est le premier joueur noir à signer un contrat avec la Ligue nationale de hockey, mais le parcours de John Utendale s’étend bien au-delà de la patinoire

Hockey Alberta
|
3 février 2021
|

Le 26 février 2020, les Archives provinciales de l’Alberta ont publié ce qui suit sur Facebook :

Saviez-vous que John Utendale, originaire d’Edmonton… est le premier joueur noir à signer un contrat avec la LNH?

John Utendale signe son contrat avec les Red Wings de Detroit en 1955, trois ans avant que Willie O’Ree, pionnier de l’intégration des personnes noires dans la LNH, ne se joigne aux Bruins de Boston. Utendale participe ensuite à de nombreux camps avec les Red Wings, au côté de joueurs comme Gordie Howe, Alex Delvecchio et Red Kelly.

Il ne joue toutefois jamais à Detroit, évoluant plutôt avec le club-école, les Flyers d’Edmonton.

Pourtant, de nombreuses sources, dont la plateforme The Undefeated dans un article de 2018, rapportent les propos de O’Ree selon lesquels Utendale, Stan Maxwell, un coéquipier de O’Ree, Herb Carnegie ou encore Art Dorrington auraient très bien pu devenir le premier joueur noir de la LNH, plutôt que O’Ree lui-même.

Selon un article de 2006 du Edmonton Journal, Utendale joue sur les patinoires municipales extérieures d’Edmonton pendant son enfance et son adolescence. Sa carrière après son cheminement au hockey mineur commence avec les Oil Kings d’Edmonton, avant la signature du contrat historique avec les Red Wings. Il joue trois saisons avec les Flyers, puis quelques autres dans l’Est, avec les Bulldogs de Windsor, les Trappers de North Bay, les As de Québec et les Wolves de Sudbury.

Pendant son passage chez les As, Utendale joue avec O’Ree et Maxwell, où ils évoluent sur le même trio. Et il semblerait que Utendale soit seulement le quatrième joueur noir au hockey senior A en Ontario, après Herb Carnegie, Ossie Carnegie et Manny McIntyre.

Par la suite, Utendale retourne dans l’Ouest canadien, épouse sa femme, Mickey, et entre à l’université. Il obtient son certificat d’enseignement de l’Université de la Colombie-Britannique en 1961, puis s’inscrit à l’Université de l’Alberta, où il décroche son baccalauréat en éducation. Il travaille pendant trois ans au Northern Alberta Institute of Technology (NAIT), au moment de la création de l’établissement, au milieu des années 1960. Il devient le premier directeur d’éducation physique de l’école et l’entraîneur de l’équipe de hockey masculin.

Sa carrière au hockey se poursuit dans les années 1960, notamment avec les Stampeders de Ponoka, les Nuggets d’Edmonton, les Monarchs d’Edmonton et les Jets de Spokane.

À ce moment, Utendale confirme déjà son statut de personnage marquant de l’histoire du hockey.

Mais une phrase dans l’article nécrologique publié par le Edmonton Journal à son décès, en 2006, illustre bien à quel point la passion du hockey a suivi Utendale tout au long de sa vie :

L’histoire de John en est aussi une de diversité, dans sa carrière de joueur de hockey professionnel comme dans celle de professeur.

À la fin de ses activités professionnelles au hockey, en 1969, Utendale choisit de se concentrer sur ce qui deviendra une longue et fructueuse carrière en enseignement postsecondaire.

Il obtient sa maîtrise du Collège Eastern Washington State et est embauché par l’Université Washington State. Pendant ses trois années à cette dernière, il est coordonnateur des études pour le département des sports et membre de la Commission des droits de la personne de l’État de Washington, donne un cours au département d’études sur les Noirs et est entraîneur au baseball mineur, tout ça tandis qu’il termine son doctorat en éducation.

Utendale se joint ensuite au personnel du Collège Eastern Washington State (maintenant l’Université Eastern Washington State), devenant le premier Noir du corps professoral de la faculté d’éducation Woodring. Pendant 25 ans, il dirige le programme d’études supérieures en administration du personnel étudiant, contribuant à l’augmentation marquée du nombre d’étudiants issus de minorités à l’école.

Ses travaux de recherche s’illustrent à l’échelle mondiale. À l’obtention de sa chaire, il devient l’un des rares membres du corps professoral à être issu d’une minorité. Il occupe également plusieurs postes dans l’État de Washington, notamment la tête de l’administration des cycles d’enseignement supérieur.

Le hockey occupe toujours une place importante dans la vie de Utendale. Pendant sa carrière de pédagogue, il s’implique au hockey aux échelles locales, postsecondaires et régionales dans l’État de Washington. Il contribue à la création de l’association de hockey mineur de la région de Bellingham et de l’équipe junior de la ville (pour laquelle il est aussi entraîneur), assume le rôle d’entraîneur pour les Vikings de l’Université Western Washington et devient directeur de la région de l’Ouest pour l’Association américaine de hockey amateur.

Il est aussi l’un des entraîneurs adjoints pour l’équipe olympique américaine en 1980, ce qui fait de lui le premier Noir à se joindre au personnel des entraîneurs de l’équipe de hockey masculin. C’est cette équipe qui gagne l’or aux Jeux de Lake Placid, dans une victoire qu’on a surnommée le « Miracle sur la glace ».

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM18 2021 : CAN 5 – RUS 3 (Médaille d’or)
Deux buts de Wright mènent le Canada à une quatrième médaille d’or.
CMM18 2021 : CAN 8 – SWE 1 (Demi-finale)
Tour du chapeau pour Bedard; le Canada jouera pour l’or.
CMM18 2021 : CAN 10 – CZE 3 (Quart de finale)
Bedard obtient 2B 3A, et le Canada passe en demi-finale.
CMM18 2021 : CAN 5 – BLR 2 (Préliminaire)
Wright et McTavish marquent 2B chacun, et le Canada reste invaincu.
Horaire