2019 telus=cup liam welsh feature
Façonné par ses frères
Zach Welsh a grandi au hockey entouré des conseils et des expériences de ses frères aînés, mais il écrit sa propre histoire à la Coupe TELUS
Liam Fox
|
26 avril 2019
|

Les Welsh sont une famille de hockey.

Le sport a mené les frères Nick, Matt et Zach de leur domicile à Halifax aux quatre coins du Canada, des tournois de hockey mineur au junior majeur, à U Sports, à Équipe Canada et à la LNH.

Même si les trois ont joué avec les Macs de Halifax, un des programmes de hockey les plus célèbres du Canada atlantique, Zach vit, cette semaine, une expérience que ni l’un ni l’autre de ses frères aînés n’a vécue – il participe à la Coupe TELUS, le Championnat national midget du Canada.

Les Macs de Zach, un défenseur de 15 ans, sont l’une des six équipes qui visent le titre national à Thunder Bay. L’importance de son cheminement sur les traces de ses frères au sein du programme à Halifax revêt une grande importance à ses yeux.

« C’est comme une tradition à Halifax », dit Zach. « Faire partie de cette équipe et être à ce niveau, ici, sur la scène nationale est assez spécial. »

Pendant que Zach patrouille la ligne bleue pour les Macs, ses frères Matt, 19 ans, et Nick, 21 ans, s’affairent aussi à se tailler une place dans le monde du hockey.

Matt vient de compléter sa quatrième saison avec les Islanders de Charlottetown, saison à l’issue de laquelle il a terminé au premier rang des gardiens de but de la LHJMQ pour le nombre de minutes jouées (3 330 : 34) et au deuxième rang pour le nombre d’arrêts (1 490). Son jeu au cours de la saison 2017-2018 lui a valu une invitation de Hockey Canada à la vitrine du Mondial junior, l’été dernier.

Nick a assisté au camp des recrues des Sabres de Buffalo l’automne dernier avant d’accumuler une moyenne d’un point par match (29 points en 29 matchs) à sa première année au sein d’U Sports à l’Université Saint Mary’s. Il a joué pendant cinq saisons dans la LHJMQ, agissant comme capitaine des Wildcats de Moncton à sa dernière année.

Et les deux ont joué au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans – Nick pour Équipe Atlantique en 2014 et Matt pour Canada Blancs en 2016.

Donc, si Zach a besoin de conseils, il sait vers qui se tourner.

« Je pense que faire partie d’une famille qui a connu beaucoup de succès joue en notre faveur », dit-il. « Je ne saurais dire assez de bien d’eux. Ils m’ont beaucoup poussé. »

Zach a appris énormément de ses frères. Il attribue son esprit compétitif, sa motivation à l’extérieur de la glace et ses habitudes d’entraînement à l’exemple qu’ils lui ont donné. Les voir gravir les échelons au hockey en passant d’une ligue à une autre lui a montré non seulement que cela était possible, mais aussi ce qu’il fallait faire.

Mais ils n’ont jamais pu lui montrer comment se rendre à la Coupe TELUS.

« C’est peut-être une des seules choses que j’ai qu’ils n’ont pas », dit Zach.

Tim Boyce, qui est l’entraîneur-chef à Halifax depuis la saison 2013-2014, était l’entraîneur de Matt lorsqu’il jouait avec les Macs. Il connaissait Zach depuis ses années bantam en Nouvelle-Écosse et aussi du fait qu’il avait été l’entraîneur de son frère.

Selon Boyce, Zach a fait preuve de maturité dès la première fois où il a mis les pieds dans le vestiaire.

« Comme joueur de hockey, il est à son affaire. Un vrai pro », dit Boyce. « Il veut s’améliorer chaque jour, il sait ce qu’il doit travailler et il y consacre certainement le temps et les efforts afin de devenir un meilleur joueur de hockey. »

Boyce en a été témoin tout au long de la saison, surtout en ce qui a trait au patinage. L’entraîneur-chef des Macs a souvent vu Zach à l’aréna pendant les jours de congé s’adonnant à des exercices de patinage de puissance par lui-même, en plus du travail qu’il effectue auprès d’entraîneurs en patinage.

La Coupe TELUS marque la fin de la saison pour Welsh et les Macs, mais non la fin du travail. Zach est admissible au repêchage de la LHJMQ en juin, et il espère que cela marquera le début d’un nouveau parcours au hockey.

Puisque Matt et Nick se sont taillé une solide réputation dans cette ligue, les comparaisons vont inévitablement se poursuivre, mais il faudra attendre environ un mois pour cela. Pour le moment, Zach vaque à ses propres affaires à Thunder Bay.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM 2019 : FIN 3 – CAN 1 (Médaille d’or)
Theodore marque, mais le Canada se contente de l’argent à Bratislava.
CMM 2019 : CAN 5 – CZE 1 (Demi-finale)
Matt Murray fait 40 arrêts et mène le Canada en finale.
CMM 2019 : CAN 3 – SUI 2 PROL. (Quart de finale)
Severson marque à la fin et Stone compte en prol. dans un gain du Canada.
CMM 2019 : CAN 3 – USA 0 (Préliminaire)
Murray fait 28 arrêts pour placer le Canada en tête du groupe A.
Horaire
Close
Credit