2019 telus cup jonah chambers feature
Un défi sur le plan mental
Pour Jonah Chambers, de tous les sports qu’il a pratiqués, aucun n’a été un aussi grand défi mental et émotif que le hockey
Scott Taylor
|
24 avril 2019
|

Jonah Chambers a joué au basketball et il a adoré ça, mais il n’a pas eu à se créer une routine d’avant-match. Il était un bon joueur de rugby, mais il ne devait pas commencer ses préparatifs d’avant-match aussi tôt que ce qu’il doit faire à l’aréna.

Chambers est l’un des deux excellents gardiens de but des Buffaloes de Calgary, représentants de la région du Pacifique à la Coupe TELUS 2019.

Jouant aux côtés du talentueux Garin Bjorklund, Chambers, âgé de 17 ans, a accumulé une moyenne de buts alloués de 1,80 et un pourcentage d’arrêts de 0,925 en 15 matchs de la saison régulière. Il a également pris part à trois matchs avec les Canucks de Calgary de la Ligue de hockey junior de l’Alberta.

Son entraîneur, Brent Harrison est entraîneur en performance sur glace au Skillz, Skating and Shooting Center à Calgary. Il dit que Chambers est « un excellent coéquipier qui a permis aux Buffaloes de connaître beaucoup de succès cette saison. »

« C’est un très bon jeune », dit Harrison. « Mais surtout, il est un bon coéquipier. Nous avons deux très bons gardiens et nous avons décidé, les éliminatoires venues, d’y aller avec celui qui performait le mieux, Garin. Jonah n’a participé à aucun match des éliminatoires, et je crois que cela a été difficile pour lui, car lorsque Garin est parti pour jouer [au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans], Jonah a pris la relève et nous a aidés pendant l’absence de Garin.

« Nous avons fait appel à l’autre gars pour les éliminatoires, mais Jonah a été un coéquipier exceptionnel. Il menait les encouragements pour Garin et il l’a appuyé de toutes les façons possibles. Jonah ne s’est jamais plaint et il a très bien géré la situation. Une équipe ne peut connaître du succès s’il n’y a pas de gens comme Jonah dans l’équipe. »

Jonah, qui a grandi à Winnipeg, a commencé à jouer comme gardien de but à neuf ans parce que, selon lui, il n’était pas un très bon joueur. Il est arrivé à Calgary à 13 ans et il ne connaissait presque personne dans sa nouvelle ville. Pour lui, faire partie de cette excellente équipe des Buffaloes lui a facilité la tâche en tant que gardien de but no 2.

« Je trouve que c’est très difficile pour un gardien de but de faire preuve d’endurance mentale tout le temps », explique Chambers. « J’aime aborder chaque match comme si j’allais être le gardien partant. Je me prépare toujours comme si j’allais jouer. Même comme substitut, tu dois être mentalement prêt à jouer en tout temps.

« Je m’efforce aussi, le plus possible, d’être détendu dans le vestiaire. Et pendant l’échauffement, quand je prends place devant le filet et que Garin patine, je fais de mon mieux pour toujours défier nos tireurs. Je fais de mon mieux pour bloquer leurs tirs afin de faire ressortir leur esprit de compétition. Garder les buts est mentalement beaucoup plus difficile que tout ce que j’ai vécu en pratiquant d’autres sports, c’est pourquoi j’ai créé ma propre routine d’avant-match que j’utilise depuis deux ou trois ans.

« C’est difficile d’être un substitut. Tout le monde veut jouer, moi aussi, mais nous avons une si bonne équipe, Garin est tellement un bon gardien et nous avons tellement un bon groupe que c’est plus facile pour moi d’accepter le fait que je ne joue pas autant que je le voudrais. »

Si Chambers semble être un jeune de 17 ans d’une bienveillance exceptionnelle, c’est qu’il l’est. Et pour lui, l’aspect mental du jeu est tout aussi important loin de l’aréna que sur la glace.

« Lorsque j’étais en neuvième année à l’école St. Matthews, un conseiller a choisi deux élèves et moi pour assister à une conférence sur la santé mentale », dit-il. « Je pense qu’il m’a choisi parce que j’étais un joueur de hockey et que Sheldon Kennedy (ancien de la LNH) allait être là.

« Il y avait plusieurs excellents conférenciers, mais celui qui a vraiment retenu mon attention, c’est Sheldon Kennedy. Ce qui m’a vraiment touché, c’est lorsqu’il traversait cette période difficile alors qu’il jouait au hockey junior de haut niveau et qu’il ne pouvait en parler ou n’en a pas parlé. Ne pas être capable d’en parler est quelque chose qui m’a touché.

« Nous sommes retournés à l’école, et pour sensibiliser les gens à la santé mentale, nous avons organisé un concours de lip-sync dans le gymnase. Les jeunes qui ne peuvent pas parler peuvent le faire par l’intermédiaire de quelqu’un. Nous avions 700 jeunes qui faisaient du lip-sync et qui dansaient; le tout s’est transformé en un mini concours de talents. Mon ami a joué du piano et tout le monde a participé pendant plus de 90 minutes. C’est quelque chose que je n’oublierai jamais.

« Au cours des dernières années, j’ai été jumelé à des jeunes qui ont des problèmes de santé mentale et j’essaie de les aider avec leurs travaux scolaires, le sport ou la vie de tous les jours. J’essaie simplement d’apporter de l’aide. »

Cette année, Chambers sera un des finissants de l’école secondaire Bishop Grandin à Calgary, mais il poursuivra ses études l’an prochain pour améliorer ses notes dans « quelques cours ». Il a signé une lettre d’intention de jouer avec les Kodiaks de Camrose de l’AJHL et il espère, un jour, obtenir une bourse d’études de la division I de la NCAA.

D’ici là, il se prépare à prendre part au Championnat national midget du Canada cette semaine. Il est certainement prêt mentalement et il est convaincu que son équipe l’est tout autant.

« Je suis certain à 100 %, je n’ai aucun doute que nous pouvons gagner ici », dit-il. « Avec le talent qu’il y a dans cette équipe, je crois que nous avons une très bonne chance. »

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM 2019 : CAN 8 – GER 1 (Préliminaire)
Stone compte trois buts, Mantha, deux, et le Canada bat l’Allemagne.
CNJA 2019 : BRO 4 – OTT 3 (Demi-finale)
Boyko marque et prépare le but gagnant et les Bandits iront en finale.
CNJA 2019 : PG 2 – OAK 1 (Demi-finale)
Neaton réussit 32 arrêts et aide les Spruce Kings à passer en finale.
CMM 2019 : CAN 5 – FRA 2 (Préliminaire)
Mantha marque deux autres buts et le Canada gagne un troisième match.
Horaire
Close
Credit