Un tremplin vers la scène mondiale
Lauriane Rougeau se souvient du Championnat national féminin des moins de 18 ans comme étant l'événement qui a lancé sa carrière internationale
Chris Jurewicz
|
2 novembre 2017
|

Les plus beaux souvenirs gravés dans la mémoire de Lauriane Rougeau portent sur les joueuses – tant ses coéquipières que ses adversaires.

Il y a dix ans, Rougeau n'en était qu'à ses débuts sur la scène nationale. Cette scène était celle du Championnat national féminin des moins de 18 ans à Kitchener, en Ontario, et Rougeau, une défenseure alors âgée de 17 ans, était l'un des piliers à la ligne bleue du Québec, qui a atteint le match pour la médaille d’or.

Ce match allait opposer à nouveau le Québec à sa plus grande rivale, Ontario Rouge, qui avait eu le dessus dans les trois finales nationales précédentes entre les deux formations – deux fois en 2005, ainsi que lors du tournoi inaugural en 2001.

Rougeau faisait partie de la deuxième équipe en 2005, qui s'est inclinée par la marque de 2-1 dans un match chaudement disputé à Salmon Arm, en Colombie-Britannique, en plus d'avoir représenté sa province aux Jeux d'hiver du Canada de 2007 à Whitehorse, au Yukon, où son équipe a remporté la médaille de bronze.

« J'étais une vétérante au sein de l'équipe [en 2007] », raconte Rougeau, aujourd'hui une médaillée d'or olympique avec l'équipe nationale féminine du Canada en quête d'une deuxième participation aux Jeux. « Nous savions que nous avions perdu aux Jeux d'hiver du Canada, nous avions gagné le bronze. C'était une autre déception, parce que nous avions perdu contre Équipe Ontario en demi-finale. C'était une défaite crève-cœur.

« Puis, notre défaite de 4-3 à la finale de 2007, c'est une des défaites dont je me rappelle encore. J'aurais aimé pouvoir être meilleure sur la glace. Ces moments-là, ce sont les matchs dont je me souviens et que je n'oublierai jamais pour le reste de ma vie. »

Rougeau n'a certainement pas oublié que le Québec menait par un pointage de 3-2 après deux périodes à Kitchener grâce à des buts d'Audrey Bélanger-Cournoyer, de Camille Dumais et de Vanessa Plante (avec notamment deux aides de Marie-Philip Poulin). Toutefois, Carolyne Prevost a inscrit des buts à 6 min 24 s et à 17 m 36 s pour donner la victoire et une quatrième médaille d’or consécutive au tournoi des M18 à Ontario Rouge.

Ce n'était pas le résultat souhaité par Rougeau et ses coéquipières à l'amorce de leur parcours, mais cette expérience a permis à Rougeau de devenir la joueuse qu'elle est aujourd'hui. Le Championnat national féminin des moins de 18 ans, un des événements phares au calendrier annuel des événements de Hockey Canada, a donné à Rougeau des souvenirs et des amitiés qu'elle conservera toute sa vie.

« C'est là que tout commence », estime-t-elle. « Tu représentes ta province, et tu abordes ces tournois avec tellement de fierté, aux côtés de coéquipière avec qui tu joues depuis quelques années. Je me rappelle de mon premier tournoi des M18. C'était intimidant; tu joues contre l’Ontario et tu te trouves devant Natalie Spooner ou Rebecca Johnston. »

« Ces tournois sont assez spéciaux, parce que, même si tu joues pour ta province, en fin de compte, tu peux te faire des amies très proches parmi les joueuses du Manitoba ou d'une autre province si tu continues à grimper les échelons. C'est un tremplin pour la grande scène, et mes souvenirs de cette époque resteront parmi ceux qui me sont le plus chers. »

Pour Rougeau, le tournoi national de 2005 constituait une première expérience au sein d'une équipe entièrement féminine. Elle avait joué tout son hockey mineur dans des équipes masculines.

« Je n'avais jamais vraiment réalisé qu'il y avait un Mondial féminin ni même une sphère du hockey exclusivement féminine », affirme Rougeau. « Ça a changé ma perception de l'importance que le hockey avait à mes yeux. Pendant mon enfance, j'étais la seule fille de mon équipe, c'était ça ma réalité. Le National des M18 m'a donné des souvenirs inoubliables. Il y avait quelque chose de spécial dans le fait de partager les différentes expériences, de me faire des amies au sein de l'équipe et de voir chacune d'entre nous grandir au fil des ans. Comme joueuse, j'ai appris énormément. »

Depuis les deux éditions du Championnat national féminin des moins de 18 ans et les Jeux d'hiver du Canada, Rougeau poursuit son ascension avec constance. Elle a été capitaine de l'équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada lors de la saison inaugurale de celle-ci en 2007-2008, et, dès lors, sa carrière a pris son envol.

Elle a porté le « C » pour le Canada au Championnat mondial féminin des moins de 18 ans 2008 de l'IIHF à Calgary, où elle a remporté une médaille d’argent, en plus d'être nommée Meilleure défenseure. Plus tard dans la même année, elle s'est jointe à l'équipe nationale féminine des moins de 22 ans du Canada, avec qui elle a gagné l'or aux éditions de 2010 et de 2011 de la Coupe MLP.

Son premier événement international au sein de l'équipe nationale féminine du Canada a été la Coupe des 4 nations 2011, cinq mois avant son premier titre mondial au Championnat mondial féminin 2012 de l'IIHF.

Puis, faut-il le rappeler, il y a eu cette conquête de l'or à Sotchi, qui demeure le plus beau fait saillant de sa carrière.

Cela dit, à 27 ans, la joueuse peut certainement aspirer à d'autres réussites.

« J'ai très hâte à l'aventure et au parcours dans son ensemble », dit Rougeau au sujet de la centralisation. « La dernière fois, comme recrue, j'essayais de vivre le moment présent, mais c'était difficile, je pensais toujours à la suite des choses, et j'ignorais tous les aspects sur lesquels on n'a aucun contrôle. Cette fois-ci, je veux prendre du recul et savourer l'instant. Il n'y a pas beaucoup de personnes qui vivent de telles expériences, et c'est un rêve qui se réalise pour moi. »

« Je suis tellement chanceuse de faire ce que j'aime et de jouer au hockey. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Morgan Bell
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-669-1261 (mobil)
mbell@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
OLY 2018 : CAN 5 – OAR 0 (Demi-finale)
Wakefield marque 2B et le Canada passe en finale pour la sixième fois.
OLY 2018 : CAN 4 – KOR 0 (Préliminaire)
Quatre joueurs marquent, Poulin a un JB et le Canada passe en ¼ fin.
OLY 2018 : CZE 3 – CAN 2 TB (Préliminaire)
Mason Raymond et René Bourque marquent en AN, mais le Canada subit un revers contre les Tchèques.
OLY 2018 : CAN 5 – SUI 1 (Préliminaire)
René Bourque et Wojtek Wolski ont deux buts et le Canada bat la Suisse à son premier match aux JO.
Horaire
Close
Credit