florchuk feature
Viser l'or... à nouveau
Déjà champion mondial au hockey-balle, Eric Florchuk veut remonter sur la plus haute marche du podium au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans
Tyson Giuriato
|
31 octobre 2016
|

La plupart des joueurs participant au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans ne peuvent pas dire qu'ils ont déjà gagné une médaille d'or en représentant leur pays.

Sauf si vous vous appelez Eric Florchuk.

L'avant d'Équipe Canada Noirs a remporté une médaille d’or avec le Canada au Championnat mondial de hockey de rue et de hockey-balle des moins de 16 ans 2016 de l’ISBHF à Sheffield, en Angleterre, en juillet dernier.

« À ma deuxième année de hockey bantam, un de nos nouveaux coéquipiers nous a dit qu'il jouait au hockey-balle et qu'il avait gagné le championnat national l'année précédente », dit Florchuk. « Il m'a demandé de me joindre [à l'équipe] et j'ai décidé de jouer pour un an; nous sommes allés au championnat national à Terre-Neuve cette année-là et l'été dernier, je me suis retrouvé au championnat mondial en Angleterre.

« Ce fut une expérience très amusante. Jouer contre des équipes venant de partout dans le monde et jouer avec des gars de partout au Canada a été une superbe expérience et j'ai vraiment aimé le temps que j'ai passé outremer. »

Le jeune homme de Fort Saskatchewan, Alb., a non seulement réussi à se tailler une place dans l'équipe, mais il en a été le meilleur pointeur avec six buts et trois aides en six matchs – ce qui lui a valu le troisième rang des pointeurs au tournoi –, et il a également marqué le premier but du match pour la médaille d'or, une victoire de 2-1 sur la Slovaquie. Pas mal pour celui qui prévoyait pratiquer le sport pour un an seulement.

« Eric a livré une performance dominante sur la surface de jeu », dit Tyrel Spitzer, entraîneur-chef des moins de 16 ans du Canada. « Il a été identifié comme un joueur qui pouvait rendre ses coéquipiers meilleurs grâce à ses aptitudes de fabricant de jeux et à sa touche digne de l'élite autour du filet. Il a constamment été une menace offensive pour l'équipe canadienne tout au long du tournoi.

« Ce qui a été tout aussi impressionnant a été son attitude loin du jeu. Il souriait tout le temps et il s'est assuré de créer des liens avec chacun de ses coéquipiers. Avant et après les entraînements avant le tournoi, les repas ou les activités pour créer l'esprit de corps, il se jumelait souvent à un nouveau coéquipier pour tenter d'en apprendre davantage sur chacun des membres. »

Florchuk n'est pas le seul joueur à jouer pour le Canada sur la glace et sur le parquet. Alex Burrows, Brandon Hickey, Mark McNeill et Taylor Leier ne sont que quelques-uns des joueurs qui l'ont fait. Aucun n'a gagné l'or aux deux, mais tous ont sans doute constaté une amélioration de leur jeu sur la glace à la suite de la pratique de leur autre sport de compétition pendant l'été.

Le hockey-balle peut améliorer la coordination oculomanuelle, le positionnement et, ce qui est plus important, le cardio. Il se pratique sur une surface de la même grandeur qu'une patinoire avec le même nombre de joueurs, mais il y a une énorme différence : vous ne pouvez glisser sur la lame de vos patins. Vos pieds doivent être continuellement en mouvement.

« Puisqu’il n'y a pas de plaquage, vous devez apprendre l'importance du positionnement corporel et utiliser votre bâton pour effectuer des mises en échec au bâton contre vos adversaires », dit Spitzer. « Tirer et passer une balle n'est évidemment pas comme une rondelle; vous devez donc aussi travailler votre coordination oculomanuelle. Mais le hockey-balle vous permet surtout de mettre vos patins de côté et il donne une allure différente à un sport que vous aimez. »

Pour Florchuk, le hockey-balle pourrait l'aider à d'autres égards, particulièrement cette semaine : il a déjà vécu l'expérience d'un tournoi international et a fait face à certaines des pressions qu'il subira au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans.

« Ça aidera un petit peu », dit Florchuk. « Ce tournoi sera une autre étape pour moi et un plus gros défi, c'est certain. »

L'avant de 6 pieds 2 pouces dit qu'il continuera de jouer au hockey-balle, mais pour le moment, il veut se concentrer sur ce qui se passe sur la glace et aider Canada Noirs à gagner une médaille d’or.

« Le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans est très important pour moi », dit-il. « Chaque fois que vous représentez le Canada et portez cet écusson, c'est un immense honneur. Je suis très reconnaissant d'avoir cette occasion. »

Florchuk est arrivé à Sault Ste. Marie, Ont., sachant qu'il joue son meilleur hockey de la saison. Il a obtenu sa première mention d'aide dans la WHL avec les Royals de Victoria le 18 octobre avant de compter son premier but quatre soirs plus tard.

« Les choses vont vraiment bien jusqu'à présent », dit-il. « Pour un jeune de 16 ans, je pense que je fais bien et j’ai beaucoup de temps de glace. Ma priorité cette saison, c’est d’apprendre tout ce que je peux. L'équipe a connu un départ lent, mais nous allons de l'avant maintenant. »

Canada Noirs espère pouvoir poursuivre sur son élan lorsque le Défi des M17 se mettra en marche. Sachant qu'il devra affronter Canada Blancs, la République tchèque et les États-Unis en ronde préliminaire, Florchuk sait que ce ne sera pas facile de remporter une deuxième médaille d’or en quatre mois.

« Ces gars-là vont être les meilleurs parmi les meilleurs. »

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM 2019 : CAN 5 – CZE 1 (Demi-finale)
Matt Murray fait 40 arrêts et mène le Canada en finale.
CMM 2019 : CAN 3 – SUI 2 PROL. (Quart de finale)
Severson marque à la fin et Stone compte en prol. dans un gain du Canada.
CMM 2019 : CAN 3 – USA 0 (Préliminaire)
Murray fait 28 arrêts pour placer le Canada en tête du groupe A.
CMM 2019 : CAN 5 – DEN 0 (Préliminaire)
Reinhart a 2 B, Marchessault, 1B et 1A, et le Canada gagne de nouveau.
Horaire
Close
Credit