comrie feature
Famille d’Équipe Canada : Eric Comrie
Un de leurs fils a déjà remporté un Championnat mondial de l’IIHF; maintenant Bill et Roxanne Comrie espèrent voir un autre de leurs fils remporter l’or au Mondial junior pour le Canada
Wendy Graves
|
2 janvier 2015
|

« Il est toujours plus facile de regarder son fils jouer comme joueur d’avant que de le regarder comme gardien de but. »

Plusieurs parents de joueurs de hockey seront probablement d’accord avec Bill Comrie.

Toutefois, un moins grand nombre d’entre eux affirmeraient ceci dans le contexte de voir leurs enfants ainsi participer à un championnat mondial.

Bill a suivi à distance la participation de son fils Mike alors qu’il a représenté le Canada à trois reprises lors du Championnat mondial de l’IIHF. Ces tournois se sont tenus en Europe à chacune de ces années et Bill était à ce moment-là occupé à entraîner ses autres enfants. La famille a donc dû suivre le tout par satellite lorsque Mike a revêtu la feuille d’érable en 2002, 2003 (remportant l’or) et en 2006.

« Mike a en fait été le dernier joueur retranché deux années consécutives pour le Mondial junior, » souligne Bill. « Il voulait vraiment y participer et a réussi à jouer pour le Canada plus tard. »

Déplaçons-nous presque neuf ans plus tard alors que son fils Eric agit comme gardien de but pour l’équipe nationale junior du Canada au Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF.

Cette fois Bill et son épouse Roxanne ont la chance d’acclamer leur fils en personne.

« Carey Price a joué pour les Americans de Tri-City avant qu’Eric ne le fasse, » précise Bill. « Mais de voir son fils porter le chandail d’Équipe Canada et d’entrer au Centre Bell par le même couloir qu’emprunte Carey Price est vraiment quelque chose de surréaliste pour moi. »

Bill dit que c’est un honneur pour la famille d’être présent à l’événement, particulièrement en sachant ce que représente le Mondial junior pour Eric.

« Il m’a appelé quand il a su qu’il avait été choisi pour jouer dans l’équipe. Il était dans tous ses états. Sa voix était brisée d’émotion. »

Jouer au Mondial junior a forcé Eric à affronter ses amis. Ça signifie aussi que Bill a dû prendre parti contre certains de ses ex-sujets, dont l’avant américain Chase de Leo, qu’il a entraîné pendant cinq ans.

« Le milieu du hockey est un petit monde, » avoue-t-il en riant.

La famille d’Eric est disséminée un peu partout pour l’acclamer. Son frère plus jeune, Ty, est à Kennewick, dans l’État de Washington, jouant pour Tri-City. Mike et sa sœur Cathy sont à Jasper en Alberta, organisant des fêtes de visionnement de matchs entre amis et son frère aîné Paul regarde ses exploits de Dallas au Texas, avec ses bébés jumeaux auprès de lui.

Bill peut remercier ses deux fils les plus âgés d’avoir rendu le jeu de leur jeune frère plus ardu à suivre pour ses parents.

« Eric avait le rôle de cône de pratique – un petit cône – et ils concouraient les uns contre les autres et tout d’un coup, il était devenu gardien de but, lance Bill, et il a aimé ça. Je ne comprends pas pourquoi quiconque accepte de se faire lancer des rondelles, mais il aime ça! »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
ENF : Rencontres à Victoria
Des joueuses de hockey atome de la CRFMHA ont eu la chance de rencontrer des membres d’Équipe Canada.
CMJ 2020 : CAN 4 – RUS 3 (Médaille d’or)
Thomas marque le BG à 3 min 58 s de la fin et le Canada remporte l’or.
Horaire