Équipe nationale féminine 2017-2018

Équipe nationale féminine 2017-2018

Quatorze médaillées d’or de Sotchi et neuf joueuses qui en sont à leurs premiers Jeux sont de la formation soumise au Comité olympique canadien pour PyeongChang 2018.
La triple médaillée d’or olympique a accumulé 23 points à ses 15 matchs précédents aux Jeux olympiques.
En quête d’une page d’histoire olympique, Meghan Agosta puise dans les leçons apprises sur la glace et comme policière.
Il n’y a pas de rivalité entre Marie-Philip Poulin et son grand frère, qui a aidé à forger le jeu des deux.
En route vers ses deuxièmes Olympiques, Natalie Spooner a assumé un plus grand rôle tout en gérant des attentes plus élevées.
Sur la patinoire, dans l’entrée ou à l’aréna, le hockey fait partie de la vie de Rebecca Johnston et de ses frères et sœurs.
Aller aux Olympiques ne suffisait pas pour Brianne Jenner, qui a aussi travaillé à terminer sa maîtrise.
Un maillon clé du parcours vers PyeongChang, Laura Fortino a mérité le respect en faisant tout et en le faisant bien.
Le parcours vers de troisièmes Jeux olympiques a été particulier pour Irwin, qui a été testée physiquement et mentalement.
Bailey Bram et Jocelyne Larocque ont vu leur jeu et leur personnalité forgés par la vie dans une petite ville du Manitoba.
Fière Edmontonienne, Shannon Szabados a un lien spécial avec la ville et l’équipe qui l’ont inspirée à poursuivre ses rêves au hockey.
Un arrêt préolympique à Winnipeg a permis à Halli Krzyzaniak de réfléchir à son parcours et de revenir là où tout a commencé.
Malgré les hauts et les bas, les médailles d’or et les dernières places, Geneviève Lacasse a toujours voulu s’améliorer.
Pour Lauriane Rougeau, le parcours vers l’or olympique a commencé par deux présences au Championnat national féminin des M18.
Un arrêt après Sotchi est devenu un séjour de trois ans en Suède, changeant la façon dont Jennifer Wakefield voit le hockey et la vie.
La plus jeune médaillée d’or à Sotchi, Mélodie Daoust a eu plus que sa part d’épreuves et de tribulations au cours des trois dernières année...
Saulnier et Turnbull ont le regard tourné vers la Corée, mais elles sont toujours prêtes à promouvoir le hockey à la maison.
Sans l’expérience de ses coéquipières, Sarah Nurse a dû faire autrement pour tenter de réaliser son rêve olympique.
Renata Fast n’a fait ses débuts internationaux qu’en 2014, mais elle a rapidement fait son chemin jusqu’à la centralisation.
De nouveau en quête de ses rêves olympiques, Brigette Lacquette porte les espoirs de la communauté des Premières Nations.
Son arrière-grand-père est un grand de la LNH et son grand-oncle a joué aux Olympiques. Laura Stacey veut sa propre histoire.
Quand Meaghan Mikkelson veut parler de hockey, elle a des conseillers uniques qui ont contribué à forger son jeu et sa vie.
Micah Zandee-Hart, 20 ans, a passé les cinq dernières années à prendre des décisions difficiles qui l’ont fait grandir.
La gagnante du prix Patty-Kazmaier, Ann-Renée Desbiens, veut profiter à la centralisation du succès obtenu dans la NCAA.
Jeune mais pas inexpérimentée, Emily Clark est prête à mener la prochaine génération du hockey féminin des Prairies.
Tara Watchorn, membre de la première ENF des M18 du Canada et médaillée d'or olympique à Sotchi, se retire d'Équipe Canada.
L'équipe nationale féminine du Canada finira sa série de six matchs contre les États-Unis le 17 décembre à Edmonton.
Le parcours vers PyeongChang ira au Manitoba pour le quatrième de six matchs Canada – É.-U. à la Bell MTS Place le 5 déc.
Jessica Campbell, dont le but en prolongation a donné au Canada son premier titre mondial des M18 en 2010, prend sa retraite.
Charline Labonté, quadruple médaillée d’or olympique figurant parmi les meilleures gardiennes de tous les temps, se retire.
Le parcours vers PyeongChang comprendra 24 matchs contre l’AMHL, incluant neuf à domicile pour appuyer le hockey mineur.
Le Canada affrontera les É.-U. à Québec en octobre dans le cadre de sa préparation olympique.
Les 28 joueuses centralisées seront dans la capitale du Nouveau-Brunswick du 26 mai au 12 juin pour s'entraîner hors glace.
La route vers les JO de 2018 passera par Calgary; 28 joueuses viseront l’un des 23 postes avec la formation olympique.
Laura Schuler, gagnante de l’argent en tant que joueuse en 1998, dirigera le Canada à PyeongChang 2018.
Daoust a 2B 1 A et le Canada gagne le dernier match de la Série Esso.
Nurse et Poulin, à 29 secondes d’écart, donnent un gain au Canada.
Desbiens brille devant le filet; le Canada perd en tirs de barrage.
Wakefield marque et Desbiens fait 35 arrêts dans une nulle excitante.
Un but et une aide pour Rougeau et Nurse dans un gain du Canada.
Wakefield et Saulnier récoltent 1B 1A dans un match nul de 3-3.
Un but, deux aides pour Daoust, mais le Canada perd contre la Hongrie.
Wakefield et Stacey orchestrent la remontée; le Canada fait match nul.
Potomak et Turnbull marquent tôt pour donner un gain au Canada.
Wakefield a marqué avec 26 secondes à jouer en conclusion de la série.
Irwin, Nurse et Poulin ont marqué dans ce gain du Canada dans la série.
Nurse marque, mais le Canada est défait par les Chiefs.
Desbiens bloque 21 tirs sur 23, mais le Canada est blanchi par les Oil Kings.
Un but et une aide pour Agosta en première, et le Canada l’emporte.
Lacasse effectue 32 arrêts à son premier jeu blanc contre les É.-U.
Jenner marque en prolongation et le Canada mène la série 2-1.
But gagnant de Stacey en troisième; remontée et gain du Canada.
Poulin et Spooner ont obtenu 1B 1A et le Canada a battu les Bisons.
Spooner et Poulin ont 1B et 1A chacune et le Canada l’emporte.
Johnston marque deux fois, mais le Canada perd à la série Esso.
Un but, deux aides pour Wakefield, et le Canada bat les Canadians.
Meghan Agosta réduit l’écart à un but, mais les É.-U. gagnent 5-1.
Poulin a 1B et 1A, Lacasse, un JB, et le Canada accède à la finale.
Johnston et Agosta marquent, mais le Canada perd le match.
Un tour du chapeau et une aide pour Wakefield à la Coupe des 4 nations.
Cinq joueuses ont marqué dans un gain du Canada.
Le Canada marque 4 buts en 6 min 38 s pour battre les Buffaloes.
Le Canada égalise la série grâce aux unités spéciales à Boston.
Le Canada perd le premier de six matchs préolympiques contre les É.-U.
Desbiens stoppe 31 tirs sur 33, mais le Canada perd contre Lethbridge.
Un but, deux aides pour Fortino et Ambrose, mais le Canada s’incline.
Spooner et Ambrose marquent deux buts chacune dans le gain du Canada.
Un but, une aide pour Spooner et Johnston, le Canada bat les Rangers.
Wakefield inscrit deux buts dans un match nul du Canada.
Spooner marque deux fois, mais le Canada s’incline à Edmonton.
Jenner obtient le but gagnant en troisième et complète la remontée.
Saulnier et Johnston ont 2B dans la victoire du Canada à la série Esso.
Daoust inscrit deux buts, et le Canada bat l’Edge School.
Geneviève Lacasse a réalisé 22 arrêts, mais le Canada s’est incliné 4-0.
Poulin a marqué deux fois en troisième dans un gain du Canada.
Le but gagnant de Saulnier donne un premier gain au Canada.
Daoust et Spooner marquent, mais le Canada perd son premier match.
Videos
Photos
OLY 2018 : USA 3 – CAN 2 TB (Médaille d’or)
Irwin et Poulin marquent, mais le Canada perd en tirs de barrage.
OLY 2018 : CAN 5 – OAR 0 (Demi-finale)
Wakefield marque 2B et le Canada passe en finale pour la sixième fois.
OLY 2018 : CAN 2 – USA 1 (Préliminaire)
Geneviève Lacasse fait 44 arrêts, et le Canada bat les É.-U. 2-1 pour prendre la tête du groupe A.
Nouvelles récentes
Les plus populaires