simmons feature

Histoires de bénévoles : Don Simmons

Une passion pour le hockey féminin mène à un voyage à l'autre bout du pays, à Kamloops

Allie Moore
|
3 avril 2016
|

Plusieurs Coupe Clarkson, le Championnat mondial junior de l’IIHF, les Jeux panaméricains, le Championnat mondial féminin des moins de 18 ans de l'IIHF et le Championnat mondial féminin de l'IIHF – le parcours de Don Simmons a de quoi rendre jaloux les plus fervents amateurs de sport.

Ce retraité de Brampton, Ont., s'est rendu à Kamloops, C.-B., pour être bénévole au Championnat mondial féminin 2016 de l’IIHF, ajoutant ainsi à sa liste toujours grandissante d'expériences en bénévolat.

Don s'est intéressé au monde du hockey il y a plusieurs dizaines d'années, lorsque son fils pratiquait ce sport. « Je trouvais qu'il s'agissait d'une belle façon d'éviter d'être un “gérant d'estrade” », explique-t-il. « J'ai été soigneur, responsable d'équipe ou entraîneur, selon les besoins des équipes de mon fils. »

Lorsque la carrière de son fils a pris fin, Don s'est rendu compte qu'il y avait un vide dans sa vie qui était rempli par les heures qu'il passait auparavant à l'aréna. Il a décidé de devenir bénévole pour l'équipe de hockey féminin locale, le Thunder de Brampton.

Membre fondateur de la National Women’s Hockey League à la fin des années 1990, puis de la Ligue canadienne de hockey féminin au milieu des années 2000, Don fait partie de l'organisation du Thunder depuis six saisons, principalement à titre d'annonceur maison de l'équipe.

Par l'intermédiaire du Thunder, Don est devenu un défenseur du hockey féminin qui ne refuse aucune occasion de faire du bénévolat. Il a d'abord apporté son aide aux tournois de la Coupe Clarkson, occupant divers rôles, comme gardien de sécurité, placier, préposé aux billets et même préposé au banc des punitions. Il a récemment participé à la Coupe Clarkson 2016 à Ottawa, de nouveau à titre d'annonceur.

Il s'est rendu à Ottawa pour être bénévole au Championnat mondial féminin 2013 de l’IIHF, où il a occupé la fonction d'annonceur bilingue à l'aréna secondaire. Il a aussi été bénévole au Championnat mondial junior 2015 de l'IIHF à Toronto et au Championnat mondial féminin des moins de 18 ans 2016 à St. Catharines, Ont.

Ayant fait du bénévolat principalement en Ontario, Don était excité de se rendre à Kamloops pour le Mondial féminin. « C'est toute une occasion de découvrir un autre coin du pays », déclare-t-il. « J'en fais un peu des vacances en même temps, j'essaie de profiter un peu des aspects culturels. »

Jusqu'à présent, la capitale canadienne des tournois a fait bonne impression auprès de Don. « J'aime mon expérience, surtout mon voyage de Toronto à Kamloops. Les gens sont vraiment accueillants et sympathiques, c'est merveilleux pour moi de rencontrer tous ces gens différents. »

En déambulant dans les rues de Kamloops, Don a aussi eu l'occasion de repenser aux différents événements pour lesquels il a été bénévole. « En marchant dans Kamloops, je vois des joueuses, des officielles et d'autres bénévoles un peu partout. J'ai croisé Jessie Vetter et Meghan Duggan, et nous avons parlé de la Coupe Clarkson ainsi que des Whitecaps du Minnesota. Le lendemain, j'ai croisé leurs parents, et nous avons parlé de la même chose. »

Après tous ces événements auxquels il a pris part, Don a évidemment des histoires intéressantes à raconter.

Une de ses préférées parmi celles-ci porte sur les Whitecaps du Minnesota et la Coupe Clarkson – et aussi sur un autobus qui ne s'est pas présenté. « Une année, après la victoire des Whitecaps du Minnesota, l'équipe s'est dirigée à l'extérieur pour prendre l'autobus jusqu'à son hôtel après les célébrations. Mais il n'y avait pas d'autobus. Donc, six ou sept bénévoles et moi avons entassé toute l'équipe et son personnel dans nos voitures et nous les avons conduits à leur hôtel, avec la coupe Clarkson à bord. »

Au Championnat mondial féminin 2016 de l’IIHF, Don joue le rôle d'annonceur francophone, assis au niveau de la glace pour la majorité des matchs au Sandman Centre. Il aime voir Équipe Canada s'exécuter, même si, de son propre aveu, il doit demeurer neutre pendant l'annonce des formations, des buts et des punitions. « C'est difficile, je suis évidemment un partisan du Canada, mais je dois sembler impartial pendant les matchs », révèle-t-il.

Don a déjà hâte à la prochaine saison et aux événements où il sera bénévole, que ce soit en Ontario ou ailleurs. Pour l'instant, Kamloops occupera une place de choix dans ses souvenirs parmi ses nombreuses expériences de bénévolat.

« Ça a été vraiment agréable, et les nombreuses personnes qui prennent le temps de me saluer et de me remercier pour mon travail de bénévole rendent l'expérience merveilleuse. »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2020-2021 : Les coulisses du camp
Jetez un coup d’œil sur ce qui s’est passé à l’extérieur de la patinoire, en coulisse du camp de l’équipe féminine.
ENF 2021 : ROUGES 4 – BLANCS 3 PROL. (jeu dirigé no 3)
Ella Shelton joue les héroïnes en prolongation, et les Rouges battent les Blancs.
ENF 2021 : BLANCS 2 – ROUGES 1 (jeu dirigé no 2)
Ella Shelton a marqué le but gagnant en fin de match, et les Blancs ont battu les Rouges.
2020-2021 ENP: ROUGES 5 – BLANCS 0 (jeu dirigé no 3)
James Dunn a inscrit un autre tour du chapeau pour mener les Rouges à un balayage des séances de jeu dirigé.
Horaire