wjac six player feature
L’équipe de la décennie
Les dix premières années du Défi mondial junior A ont permis de produire plusieurs futurs joueurs de la LNH, mais seulement six peuvent faire partie de la formation de départ de l’histoire de ce tournoi
Jason La Rose
|
19 décembre 2015
|

Le Défi mondial junior A célèbre son 10e anniversaire. Voilà donc une occasion de faire l’éloge de joueurs qui ont contribué à faire de cet événement une vitrine annuelle de l’avenir du hockey et d’en sélectionner quelques-uns pour ce qu’ils ont accompli.

Depuis le début de ce tournoi le 6 novembre 2006 à Yorkton et Humboldt, Sask., le tout premier Défi mondial junior A, 1 068 joueurs ont représenté leur pays (10 pays au total) à cet événement.

Parmi eux, 236 ont été sélectionnés au repêchage d’amateurs de la LNH, dont 32 choix de première ronde.

Mais quels sont les six anciens qui se sont taillé une place au sein de l’équipe de la décennie du DMJA?

AVANTS

Craig Smith – États-Unis (2007/2008)

Statistiques au DMJA : 9 PJ | 3B 5A 8P | Médaille de bronze/Médaille d’or

Statistiques dans la LNH : 300 PJ | 70B 81A 151P | Predators de Nashville

Souvenirs du DMJA : « Ce tournoi m’a donné la chance de jouer sur la scène internationale. Je n’avais jamais eu la chance de revêtir le chandail des États-Unis, donc j’ai pu le vivre. Vous affrontez certains des meilleurs de votre âge et une telle chance vous fait vraiment réaliser des choses. Elle vous aide pour votre confiance et vous permet d’apprendre des rudiments de ce sport et de vivre diverses expériences. »

« Je pense que ce tournoi a joué un rôle phénoménal dans mon développement. Chaque fois que vous pouvez vous mesurer à d’autres très bons joueurs, vous apprenez d’eux et c’était pas mal cool de côtoyer des joueurs de ma ligue. Vous pouvez voir comment les joueurs pensent et jouent. Vous apprenez à vous unir en groupe, avec des gars que vous ne connaissez pas très bien, et vous essayez de remporter des matchs et de récolter une médaille, donc ce fut bien amusant. »

Vladimir Tarasenko – Russie (2008)

Statistiques au DMJA : 4 PJ | 2B 7A 9P | 5e place

Statistiques dans la LNH : 202 PJ | 80B 79A 159P | Blues de St. Louis

Au DMJA : La cinquième place de la Russie à Camrose, Alb., avait été sa pire de l’histoire au Défi mondial junior A, mais ce ne fut certainement pas la faute de Tarasenko, qui a inscrit son nom dans le livre des records du tournoi grâce à sa capacité à fabriquer des jeux. Le futur choix de première ronde de St. Louis a préparé sept des 22 buts des Russes, établissant une marque pour le nombre d’aides en un tournoi qui est demeurée inégalée jusqu’en 2012.

Tarasenko a amorcé la compétition en lion en récolant quatre mentions d’aide dans une victoire convaincante de 10-4 sur le Bélarus avant de marquer dans un revers contre Canada Ouest. Il a ajouté une aide en quart de finale, alors que les Russes avaient été les premiers à s’incliner en ronde des médailles contre les éventuels champions de l’or, les États-Unis. Il a couronné sa performance de neuf points en accumulant un but et deux aides dans un gain au match pour la cinquième place face à l’Allemagne.

REMARQUE : Vladimir Tarasenko n’était pas disponible pour partager ses souvenirs du DMJA.

Kyle Turris – Canada Ouest (2006)

Statistiques au DMJA : 4 PJ | 5B 6A 11P | Médaille d’or

Statistiques dans la LNH : 421 PJ | 104B 142A 146P | Coyotes de Phoenix/Sénateurs d’Ottawa

Au DMJA : Facilement le joueur le plus en vue sur la glace du tout premier Défi mondial junior A, Turris a profité de cette frénésie à Yorkton, Sask., pour inscrire le premier filet de Canada Ouest après seulement 1 min 28 s de jeu du premier match, terminant sa soirée de travail avec quatre buts dans un gain de 6-2 sur la Russie. Tandis que l’événement en est à sa 10e année, Turris demeure le seul à avoir marqué quatre buts en un match de l’histoire du Défi mondial junior A.

Cependant, il ne s’est pas arrêté là. Turris a ajouté au moins deux points dans chacune des quatre parties de Canada Ouest, récoltant 11 points au total, un record qui n’a jamais été battu avant le tournoi de 2013. Il a également remporté le titre de Joueur par excellence et mérité une place sur l’équipe d’étoiles, sans oublier sa récolte du prix ultime, la médaille d’or, grâce à une victoire de 4-3 contre Canada Est en finale.

REMARQUE : Kyle Turris n’était pas disponible pour partager ses souvenirs du DMJA.

DÉFENSEURS

Hampus Lindholm – Suède (2011)

Statistiques au DMJA : 4 PJ | 0B 0A 0P | 4e place

Statistiques dans la LNH : 179 PJ | 15B 56A 71P | Ducks d’Anaheim

Souvenirs du DMJA : « Comme pour chaque événement où vous pouvez représenter votre pays, c’est gros. Le fait de participer à ce tournoi alors que j’étais encore un jeune homme m’a offert une belle chance de me faire valoir avant le repêchage. Dans une compétition internationale, vous affrontez des jeunes de votre âge et c’est une bonne façon de vous pousser en tant que joueur et de démontrer à quel point vous êtes bon. »

« Tous les jeunes qui vont à ce tournoi veulent s’imposer. Ce n’est pas le Mondial junior, mais certains joueurs y vont pour démontrer qu’ils méritent une place au sein de l’équipe nationale junior et d’être les gars dont on parle pour un éventuel repêchage. Chaque joueur a vraiment faim et veut faire sa marque. À chaque tournoi de ce genre, il y a des joueurs que les gens remarquent à peine au début, mais à la fin, leurs noms sont sur toutes les lèvres. C’est une bonne façon de démontrer notre talent. »

Brendan Smith – Canada Est (2006)

Statistiques au DMJA : 4 PJ | 0B 2A 2P | Médaille d’argent

Statistiques dans la LNH : 211 PJ | 11B 39A 50P | Red Wings de Detroit

Souvenirs du DMJA : « J’ai vraiment aimé me trouver aux côtés de certains des meilleurs joueurs que j’affrontais dans le junior A à ce moment. Ça donne une perspective différente de leurs habiletés. Vous avez la chance d’apprendre beaucoup de choses en vous entraînant avec des joueurs que vous ne remarquez pas nécessairement pendant un match. Vous pouvez voir à quel point ils sont vraiment bons. C’était amusant de partager [cette expérience] avec les gars. »

« Selon moi, ça permet de savoir où on en est. Je pense que j’ai bien joué et je savais que je devais continuer à m’améliorer. Le simple fait d’être avec des joueurs qui faisaient beaucoup parler d’eux et de voir que je pouvais les suivre et réussir de bons jeux, ça m’a grandement aidé à avoir confiance en mes moyens. Quand on fait partie de ces équipes, on sait qu’on jouera devant une tonne de dépisteurs, alors ça donne l’occasion de se démarquer, ce qui est évidemment un avantage énorme pour atteindre l’étape suivante. »

GARDIENS DE BUT

Cam Talbot – Canada Est (2006)

Statistiques au DMJA : 4 PJ | 240MIN 3-1-0 7BC 1,75 MOY. 0JB | Médaille d’argent

Statistiques dans la LNH : 70 PJ | 4 045MIN 36-23-6 149BC 2,21MOY. 8JB | Rangers de New York/Oilers d’Edmonton

Souvenirs du DMJA : « Ce fut la seule fois que j’ai pu porter les couleurs de mon pays, donc ce moment a été très spécial pour moi. Lorsque vous avez une première chance de jouer dans un tournoi international, vous ne savez jamais si vous aurez une autre occasion du genre, donc j’ai essayé d’en profiter au maximum. J’étais déçu, car on a fait notre chemin jusqu’au match pour la médaille d’or, mais nous avons subi un revers crève-cœur. Mais chaque fois que vous repartez d’une compétition internationale avec une médaille au cou, c’est bien spécial et c’est quelque chose que vous chérissez énormément. »

« J’ai pu être témoin du niveau de talent qu’il y avait, non seulement en Amérique du Nord, mais aussi en Europe. Le fait d’affronter ces joueurs s’est avéré une superbe expérience pour mon avenir en tant que gardien de but. Je n’étais pas un espoir de haut niveau, donc juste de pouvoir participer à un tournoi du genre, avec plusieurs choix de premier tour, a été spécial et m’a donné la confiance que je pouvais me mesurer à ces joueurs. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
Camp 2019 de l’ENP : BLANCS 5 – JPN 0 (Match 5)
Dunn obtient trois buts dans un gain des Blancs face au Japon.
Camp 2019 de l’ENP : ROUGES 5 – JAPON 0 (Match 4)
Sorley et Culmone marquent deux buts chacun et les Rouges gagnent.
Camp 2019 de l’ENP : ROUGES 1 – BLANCS 0 (Match 3)
Culmone marque et Larocque signe un jeu blanc dans un gain des Rouges.
Camp 2019 de l’ENP : CAN-W 15 – JPN 0 (Match 2)
McGregor donne la victoire aux siens avec une récolte de six points.
Horaire