fabbro jost 640

Un automne signé Équipe Canada

Fabbro et Jost délaissent les couleurs des Vees de Penticton pour le rouge et le blanc

Karlen Herauf
|
18 décembre 2014
|

Bien qu’ils soient des recrues dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique, Dante Fabbro et Tyson Jost sont considérés comme des vétérans aguerris de la compétition internationale.

Fraîchement revenus de leur participation au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2014 tenu à Sarnia, Ontario, en novembre, Fabbro et Jost ont été à la hauteur pour être choisis au sein de Canada Ouest pour le Défi mondial junior A se déroulant à Kindersley, Saskatchewan, devenant les premiers joueurs de 16 ans à représenter l’ouest du Canada depuis Jaden Schwartz, l’actuel joueur étoile des Blues de St. Louis, en 2008.

Entre ces deux événements, y compris les matchs hors concours, ils auront joué à onze reprises drapés de l’uniforme rouge et blanc d’Équipe Canada depuis l’Halloween, comparativement à dix fois pour leur équipe, les Vees de Penticton de la BCHL, au cours de cette même période.

Alors qu’ils ont fait partie d’équipes différentes lors du tournoi des M17 – Jost a accumulé un but et deux mentions d’aide pour Canada Blancs alors que Fabbro a compté à deux reprises et ajouté deux aides pour Canada Rouges – ils apprécient cette occasion qui leur est donnée de jouer ensemble pour leur pays.

« Nous partageons le même appartement à Penticton, c’est donc bien de faire partie de la même équipe, de l’apercevoir sur le banc et de rigoler un peu avec lui », dit Jost. « C’est agréable de partager cette expérience avec lui. Nous sommes toujours là l’un pour l’autre et nous appuyer l’un, l’autre. »

Malgré quelques taquineries amicales ‒ « Il a encore le dessus sur moi, “Les Blancs ont surclassé les Rouges lors du match pour la cinquième place au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans” souligne Fabbro, » ‒, le défenseur reconnaît aussi les avantages d’évoluer ensemble au sein de Hockey Canada.

« Je prenais mon souper en compagnie de Tyson lorsque nous avons eu l’appel pour le Défi des M17, nous avons donc partagé beaucoup de cette expérience ensemble », souligne-t-il. « Qu’un gars – un de mes meilleurs amis – soit à mes côtés et vive la même chose que moi, ça m’a énormément aidé. »

Ces quelques mois ont été une période époustouflante : le Défi mondial de hockey des moins de 17 ans, le Défi mondial junior A, l’action de la BCHL avec les Vees, des matchs disputés dans trois provinces en par-dessus tout ça, le camp de sélection de Canada Ouest.

Mais Fabbro et Jost semblent tous deux avoir progressé avec des coudées franches dans tout ce qu’on leur demandait, grâce, en partie du moins, aux leçons qu’ils ont tirées de leur passage au programme national.

« Je dois prendre ça au jour le jour, » a précisé Fabbro lorsqu’il a été questionné sur le défi que représentait sa gestion de l’équilibre entre toutes ces équipes et ces programmes en un si court laps de temps. « Si je me projette trop loin en avant, je perds la notion du moment présent et je trouve ensuite difficile de bien jouer dans ces moments-là. Hockey Canada nous enseigne de petites astuces à utiliser dans notre performance mentale, j’ai donc tenté d’implanter ces trucs dans mon jeu et je considère que ça m’a énormément aidé. »

Jost sait que le temps qu’il a passé au programme restructuré des moins de 17 ans de Hockey Canada l’a aidé dans sa préparation pour la compétition du Défi mondial junior A où le jeu se déroule à une cadence plus rapide et où ses rivaux sont plus vieux et plus costauds.

« Au Défi des M17, je me suis habitué au niveau de compétition élite et national et je peux maintenant implanter cette expérience ici. On s’habitue aux échauffements, aux périodes de récupération et aux attentes de Hockey Canada à l’égard de notre comportement hors glace. »

Il semblerait aussi que leur expérience à ce niveau élite et à l’entraînement qu’ils ont suivi avec Hockey Canada ait contribué à leurs performances et à leur succès en début de saison avec les Vees.

Jost s’est hissé au cinquième rang des pointeurs de Penticton, avec une fiche de plus d’un point par match (25 points en 24 matchs), alors que Fabbro est devenu le deuxième meilleur pointeur parmi les défenseurs des Vees, derrière son coéquipier de Canada Ouest, Gabe Bast.

Le jeu de ces jeunes joueurs talentueux est une des principales raisons expliquant le classement de Penticton au troisième rang de la Ligue de hockey junior canadienne et leur statut d’équipe favorite pour remporter une deuxième Coupe RBC en quatre ans.

« Habituellement, les joueurs de 16 ans sont des espoirs en progression, mais Dante et Tyson occupent une importante place au sein de notre club de hockey depuis le début, » affirme Fred Harbinson, entraîneur-chef et directeur général des Vees.

« Il y aura un grand vide à combler lorsque ces gars-là auront quitté l’équipe, mais c’est une expérience tellement inestimable pour nos joueurs de pouvoir jouer sur cette grande scène du hockey avec tous ces enjeux. Nous avons pu constater un autre degré de dynamisme chez ces deux-là lors de leur retour du Défi des M17, tant dans leur volonté de réussir, que de vouloir aider leur équipe; nous ne nous attendons à rien de moins lorsqu’ils reviendront de Kindersley. »

Kindersley n’est d’ailleurs pas une fin en soi pour Fabbro.

« Nous rapportons notre expérience chez les Vees jusqu’à un certain point », souligne-t-il. « Nous avons déjà des chefs de file au sein de l’équipe, mais je crois que nous apportons une présence différente au jeu et par-dessus tout je pense que notre préparation paraît sur la patinoire. »

Jouer pour Équipe Canada n’a pas perdu de son lustre pour ces jeunes Vees.

« C’est un rêve devenu réalité », ajoute Jost. « J’ai toujours rêvé à cette situation, depuis ma tendre enfance lorsque je jouais au hockey dans mon sous-sol. J’ai trouvé ça irréel de participer au Défi des M17 et voilà que je récidive; c’est tout un honneur de représenter mon pays au plus beau sport du monde. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMJ 2022 : CAN 4 – SWE 3 (match préparatoire)
Gaucher et McTavish ouvrent la marque à 34 s d’intervalle, et le Canada résiste à la Suède.
2022 CHG: TCH 3 - E.U. 1 – (Prélim.)
Šprynar marque le but gagnant et la Tchéquie passe en demi-finale.
2022 CHG: SVK 0 – SUI 0 (prélim.) OT
Cedzo marque deux buts dans la victoire en prolongation sur la Suisse.
2022 CHG: CAN 3 – SWE 0 (prélim.)
Ratzlaff signe un jeu blanc et le Canada termine premier du Groupe A.
Horaire