domi mcdavid reinhart
Une autre ruée vers l'or
Après avoir remporté l'or au Mondial junior 2015, trois jeunes Canadiens tentent de répéter l'exploit au Championnat mondial 2016 de l'IIHF
David Brien
|
14 mai 2016
|

Seize mois seulement se sont écoulés depuis que Max Domi, Connor McDavid et Sam Reinhart ont retenu l’attention de la planète hockey lorsqu’ils ont mené le Canada à une médaille d’or à domicile au Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF.

Reinhart, McDavid et Domi avaient alors terminé respectivement au premier, au troisième et au quatrième rang des meilleurs pointeurs du Canada, en plus d'inscrire chacun un but pendant le match pour la médaille d’or et d'être les trois avants nommés à l'équipe des étoiles des médias.

Les trois sont maintenant de retour en rouge et blanc, mais, cette fois, ils sont les plus jeunes membres de la délégation canadienne au Championnat mondial 2016 de l'IIHF en Russie.

Pourtant, l'âge ne veut rien dire, et leur expérience internationale – tous trois ont fait partie des équipes des M17, des M18 et des M20 du programme d’excellence – fait d'eux des rouages importants de la formation.

« Après avoir joué avec les moins de 18 ans, puis [au Mondial junior], il s'agit de l'étape suivante », déclare Reinhart. « Quand on passe à un autre niveau, ça devient plus facile d'accéder au niveau suivant, et ainsi de suite. »

« Mais, selon moi, nous avons tous été réunis ici dans un seul et même but, et ça n'a donc pas d'importance où nous avons joué ou ce que nous avons fait l'année dernière. C'est une question de travailler ensemble à l'atteinte d'un même objectif. »

« Je pense que, chaque fois que tu as la chance de représenter ton pays, c'est une belle occasion de progresser », ajoute McDavid. « J'ai vécu une première expérience avec l’équipe des moins de 18 ans, ensuite au Mondial junior et, maintenant, je suis au Mondial, donc ce sont tous de bons tremplins. »

Domi, McDavid et Reinhart ont fait d'importants progrès cette année à leur première saison dans la LNH, et c'est ce succès dans la meilleure ligue de hockey au monde qui a été le facteur principal dans leur sélection au sein d'Équipe Canada, plutôt que leur performance à Toronto et à Montréal.

Évidemment, leur historique dans le programme canadien est pris en considération, mais il est surtout question des derniers faits d'armes.

Il suffit de jeter un coup d'œil à leurs statistiques dans la LNH – McDavid est un finaliste à l'obtention du trophée Calder remis à la meilleure recrue de la ligue grâce à une récolte de 48 points en 45 matchs avec les Oilers d'Edmonton, Domi a été le deuxième meilleur pointeur des Coyotes de l'Arizona, et Reinhart, le troisième meilleur pointeur des Sabres de Buffalo.

Cela dit, comme d'excellents coéquipiers et d'excellents meneurs (les trois ont été capitaines de leur équipe respective lors de leur dernière saison au hockey junior en 2014-2015) savent le faire, ils comprennent qu'ils auront peut-être à jouer un rôle différent pour connaître du succès au Mondial.

« Chaque joueur de l'équipe a un rôle à jouer, et nous devons tous respecter ce que chacun fait », soutient McDavid. « Mais nous devons tous aussi jouer le style de jeu qui nous a permis d'atteindre ce niveau et d'avoir du succès à la base. »

Et du succès, le Canada en a certainement eu au Mondial. L'année dernière, il a mis fin à une séquence de cinq défaites en quart de finale en maintenant une fiche de 10-0 dans le tournoi, établissant au passage un total record de 66 buts dans sa première conquête de la médaille d’or depuis 2007.

Personne ne s'attend à ce que le Canada reproduise un tel rendement offensif, mais l'équipe figure tout de même parmi les favorites encore une fois pour remporter l'or.

Pour nos trois jeunes joueurs, il s'agit d'une occasion de marquer l'histoire et d'accumuler un peu d'expérience au passage.

« Ce que j’aime de participer au Championnat mondial, c’est simplement le fait d'être entouré de toutes ces grandes étoiles de la LNH », explique Domi. « C'est agréable de pouvoir profiter de leur expérience et de les voir à l'œuvre sur la glace et hors glace. Je suis vraiment honoré de faire partie de ce groupe. »

Le groupe combine différents bagages, tant dans la LNH que sur la scène internationale.

Il comprend des champions de la Coupe Stanley (Brad Marchand et Corey Perry), des recrues de la LNH (Domi, Michael Matheson, McDavid, Calvin Pickard et Reinhart), des médaillés d'or olympiques (Matt Duchene et Perry) et de nouveaux visages au sein d'Équipe Canada (Chris Tanev).

Leur objectif demeure de s'unir avec un seul objectif en tête.

« Si on fait le parallèle avec la LNH, nous devons gagner trois fois un septième match pour remporter le championnat ici », dit Reinhart. « Donc, tout peut arriver, et je pense que ça explique pourquoi nous insistons sur l'importance de nous unir collectivement le plus rapidement possible. »

Et s'ils s'unissent et qu'ils permettent au Canada d'être de nouveau le champion mondial, ces trois excellents joueurs ajouteront une médaille d'or à leur collection grandissante et repousseront encore un peu les limites de leur excellence.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM18 2019 : CAN 7 – SUI 4 (Préliminaire)
Le Canada survit à une tentative de remontée pour vaincre la Suisse.
CMM18 2019 : CAN 5 – FIN 3 (Préliminaire)
Tracey marque deux fois dans une remontée du Canada contre la Finlande.
CMF 2019 : CAN 7 – RUS 0 (Médaille de bronze)
Gabel marque deux buts et le Canada monte sur le podium au Mondial.
CMF 2019 : FIN 4 – CAN 2 (Demi-finale)
Rattray et Gabel marquent, mais le Canada perd contre les hôtes.
Horaire
Close
Credit