frederik gauthier
Famille d’Équipe Canada : Frédérik Gauthier
Partisans de longue date des Canadiens, Stéphane et Sophie Gauthier ont eu l’occasion de voir leur fils – repêché par les Maple Leafs – jouer à Montréal
David Brien
|
4 janvier 2015
|

Alors qu’il grandissait à Mascouche, Qc, à seulement 40 kilomètres de Montréal, Frédérik Gauthier était comme bon nombre d’autres jeunes Québécois – un fervent partisan des Canadiens de Montréal rêvant de jouer pour le CH.

Mais cela a changé le 30 juin 2013 lorsqu’il a été repêché par nul autre que les Maple Leafs de Toronto.

« Le grand-père de Fred a grandi à côté de la maison de Doug Harvey [joueur légendaire des Canadiens et membre du Temple de la renommée du hockey], alors il était rouge de la tête aux pieds », explique Stéphane Gauthier, le père de Frédérik. « Quand mon fils a été repêché par les Leafs, il a sacré tout haut, mais maintenant âgé de 71 ans et puisque son petit-fils a été repêché, il a changé ses couleurs. »

Mais avant d’appuyer leur fils dans l’uniforme des Maple Leafs, Stéphane et sa femme Sophie ont eu une dernière occasion de voir la foule acclamer leur fils à Montréal avec l’équipe nationale junior du Canada au Championnat mondial junior 2015 de l’IIHF.

Après avoir suivi Frédérik à Malmö en Suède lors du Mondial junior l’an dernier, les Gauthier étaient ravis de pouvoir voir leur fils endosser le chandail canadien à nouveau, mais cette fois, à domicile.
 
De plus, le tournoi de cette année leur a offert un boni : Sophie a vu son fils plus souvent pendant les Fêtes qu’elle ne le voit au cours de la saison régulière alors qu’il joue avec l’Océanic de Rimouski de la LHJMQ, à six heures de route.

Voir leur fils représenter leur pays est une énorme source de fierté pour les Gauthier, mais de le voir jouer sur la patinoire des Canadiens est une tout autre histoire.

« Fred n’a jamais connu le Forum de Montréal à ses beaux jours, alors il a toujours rêvé de jouer au Centre Bell », dit Stéphane. « Pour moi, un partisan des Habs, c’est vraiment spécial de le voir sur cette glace dans les dernières minutes d’un match, quand toute la foule est debout à les encourager. »

Sophie est tout aussi partisane des Canadiens que son mari, mais elle n’est jamais allée les voir jouer au Centre Bell. Elle voulait savourer cette expérience à un moment bien particulier.

« Je m’étais promis que la seule fois que j’irais au Centre Bell serait pour voir mon fils jouer dans la Ligue nationale de hockey », dit-elle. « Mais cette année, puisqu’il fait partie d’Équipe Canada, je pouvais certainement faire une exception. »

Frédérik, pour sa part, trépignait d’impatience d’aller sur la glace et de se laisser transporter par l’adoration des foules procanadiennes pendant la ronde préliminaire.

Après tout, il savait que ses heures comme favori de la foule à Montréal n’allaient pas durer.

« J’ai profité de chaque instant », dit-il en souriant. « Parce que la prochaine fois que je vais jouer là, qui sait quel genre de traitement on me réservera. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
ENF : Rencontres à Victoria
Des joueuses de hockey atome de la CRFMHA ont eu la chance de rencontrer des membres d’Équipe Canada.
CMJ 2020 : CAN 4 – RUS 3 (Médaille d’or)
Thomas marque le BG à 3 min 58 s de la fin et le Canada remporte l’or.
Horaire