2022  w w c can sui sept 3 main

Sommaire du CMF : CAN 8, SUI 1

Poulin et Fillier récoltent trois points chacune dans un gain du Canada contre la Suisse

3 septembre 2022
|

STATISTIQUES DU MATCH | BLOGUE EN DIRECT

HERNING, Danemark L’équipe nationale féminine du Canada tentera de défendre son titre de la médaille d’or au Championnat mondial féminin de l’IIHF lors d’un affrontement contre les États-Unis dimanche. Samedi soir, elle a pris la mesure de la Suisse en demi-finale au compte de 8-1.

  • Marie-Philip Poulin (Beauceville, Qc/PWHPA) a obtenu trois points (deux buts et une aide).
  • Sarah Fillier (Georgetown, Ont./Université de Princeton, ECAC) a elle aussi récolté trois points (un but et deux aides).
  • Kristin O’Neill (Oakville, Ont./PWHPA) et Jessie Eldridge (Barrie, Ont./PWHPA) ont fait mouche à 10 secondes d’intervalle en première période, inscrivant chacune leur premier but au Mondial féminin.
  • Emily Clark (Saskatoon, Sask./PWHPA) et Brianne Jenner (Scarborough, Ont./PWHPA) ont accumulé un but et une aide chacune.
  • Sarah Nurse (Hamilton, Ont./PWHPA) a aussi marqué pour le Canada.
  • Ella Shelton (Ingersoll, Ont./PWHPA) et Sarah Potomak (Aldergrove, C.-B./PWHPA) ont terminé le match avec deux mentions d’aide.
  • Renata Fast (Burlington, Ont./PWHPA), Jocelyne Larocque (Ste. Anne, Man./PWHPA ) et Emma Maltais (Burlington, Ont./PWHPA) ont chacune inscrit une aide.
  • Ann-Renée Desbiens (Clermont, Qc/PWHPA) a repoussé cinq des six rondelles dirigées vers elle.

· Le Canada a dominé la Suisse 56-6 au chapitre des tirs au but.

À l’issue de ce duel, Marie-Philip Poulin, Sarah Fillier et Jocelyne Larocque ont été nommées les trois meilleures joueuses du Canada dans le tournoi.

Prochain match :

Canada c. États-Unis (match pour la médaille d’or) – dimanche 4 septembre (13 h 30 HE/10 h 30 HP)

Citations :

« J’ai bien aimé notre match, même sur le banc il y avait une bonne ambiance. Notre équipe était engagée, et la contribution de nos joueuses a été mieux répartie aujourd’hui; tous les trios ont fait sentir leur présence, et on n’a pas eu à se fier seulement sur nos attaquantes des premières lignes. Nous avons couvert toutes les zones de la patinoire, nous avons bien plus de succès comme ça. Nous devenions un peu prévisibles, on a tellement confiance en nos principales contributrices en attaque que ça peut jouer contre nous. J’ai trouvé notre offensive plus diversifiée ce soir, et si c’est encore le cas demain, on pourrait causer des problèmes à nos adversaires. »

- - L’entraîneur-chef Troy Ryan (Spryfield, N.-É.) sur les ajustements de l’équipe en ce qui a trait au style de jeu

« Nous remarquons une amélioration de match en match, et aujourd’hui, c’était probablement notre meilleure performance collective. Chaque trio a eu un impact et faisait bien les petites choses; c’est ça qui va faire la différence au match de championnat. Nous avons gardé les choses simples, plusieurs de nos buts ont été marqués en envoyant simplement la rondelle vers le filet et en s’emparant de rebonds; c’est ce que nous devrons faire encore demain. Le match pour la médaille d’or, c’est gros. Je n’ai pas eu vraiment le temps d’y penser, mais nous savons que la pression est sur nous et c’est bien correct. Il faut juste profiter de cette fébrilité et garder en tête que les États-Unis veulent nous battre. Nous devons jouer notre style, rester concentrées et lutter pendant 60 minutes. »

- Poulin sur le fait que l’équipe prend son envol au bon moment

« Je joue la rondelle aussi souvent que possible. Les adversaires essaient d’envoyer la rondelle en fond de territoire plus souvent dans ces situations, et j’essaie de rester en communication avec mes coéquipières. Aussi, lors de chaque pause publicitaire, je me rends au banc, j’épaule mes coéquipières, je leur dis ce que je vois de mon demi-cercle, ce que nous pouvons améliorer, et je les félicite pour leurs bons coups. Évidemment, elles ont fait plusieurs belles choses aujourd’hui, donc pour ma part, j’essayais de rester engagée et concentrée sur le prochain tir. »

« J’ai des frissons juste à y penser. La rivalité entre le Canada et les États-Unis, c’est incroyable. C’est toujours intense, et nous nous poussons toujours à jouer notre meilleur hockey. C’est du jeu robuste, et nous adorons ça. Ce sera assurément un très bon match demain. »

- Desbiens sur le fait qu’elle est restée engagée dans le match malgré le peu de tirs reçus et sur le match pour l’or contre les États-Unis

RAPPEL : Il est maintenant possible de miser pour la vente aux enchères de chandails d’Équipe Canada portés lors de matchs au Championnat mondial féminin 2022 de l’IIHF. La vente aux enchères se termine à 21 h HE le 4 septembre. HockeyCanada.ca/Encheres .

Pour en savoir plus sur Hockey Canada et l’équipe nationale féminine du Canada, veuillez visiter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociauxFacebook,Twitter et Instagram.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENF 2022-2023 : USA 2 – CAN 1 (Match 2)
Campbell a bloqué 32 tirs, mais le Canada a perdu à Kamloops.
ENF 2022-2023 : USA 4 – CAN 3 TB (match 1)
Clark donne l’avance aux siennes en troisième, mais le Canada s’incline en tirs de barrage.
M17 2022 : Jour 10 – samedi 12 novembre
Les É.-U. ont remporté la médaille d’or, Canada Rouges a obtenu l’argent et la Finlande repart avec le bronze.
M17 2022 : Jour 9 – vendredi 11 novembre
Canada Blancs, Canada Noirs et Canada Rouges ont chacun remporté leur match vendredi.
Horaire