elijah roberts feature
Ne jamais dire jamais
Il n’était pas au camp de développement ni sur la liste initiale de 66 joueurs canadiens, mais Elijah Roberts s’est tout de même rendu au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans
Jason La Rose
|
6 novembre 2015
|

Elijah Roberts n’aime pas le mot « non ».

En juillet dernier, lorsque 111 joueurs ont reçu une invitation au camp national de développement des moins de 17 ans du Canada, Roberts n’était pas du nombre. Au début d’octobre, lorsque la formation canadienne de 66 joueurs a été annoncée en vue du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2015, il en était de même.

Pourtant, Roberts est au tournoi, portant le no 23 au sein de Canada Blancs et réalisant son rêve de jouer pour Équipe Canada.

« J’ai toujours cru que j’avais des chances », exprime Roberts, défenseur recrue avec les Rangers de Kitchener dans l’OHL, au sujet de la possibilité de jouer au Défi mondial. « Je gardais toujours espoir. Évidemment, tout le monde veut être choisi, mais j’avais espoir de bien commencer la saison et éventuellement de recevoir une invitation. »

Finalement, ce sera la malchance d’autres joueurs qui lui aura permis d’aller à Dawson Creek et à Fort St. John, C.-B. Des blessures à trois défenseurs ont libéré des postes au sein de la formation seulement deux semaines avant le tournoi, et Roberts a été appelé en renfort.

Jarrod Gourley, Alexander Krief et Roberts remplacent Brady Lyle, Max Martin et Reilly Webb.

« J’avais l’impression que, si je continuais de bien jouer, et que quelqu’un se blessait, j’aurais peut-être une place, mais j’ignorais que je figurais parmi les premiers à être considérés le cas échéant », avoue-t-il. « C’était incroyable [d’apprendre que je me joindrais à la formation], c’était vraiment spécial. J’ai vécu de belles émotions. »

Même s’il n’était pas au camp de développement ni sur la liste initiale de 66 joueurs, il faisait partie des candidats potentiels. Ryan Jankowski, directeur du personnel des joueurs de Hockey Canada, affirme qu’il avait Roberts à l’œil depuis longtemps.

Choix de deuxième ronde des Rangers lors de la sélection prioritaire 2015 de l’OHL, ce joueur âgé de 16 ans est un pilier de la brigade défensive de Kitchener, ayant joué les 12 matchs au calendrier avant de se rendre au tournoi.

« Il était de ceux qui ont manqué le camp de développement de peu », révèle Jankowski. « Puis, tout au long de nos démarches, pendant que nous nommions notre formation, nous savions qu’il y avait des blessés. Entretemps, nous souhaitions lui donner un peu plus de temps [à Kitchener] et le laisser trouver ses repères.

« Nous voulions nous assurer de bien l’observer, d’avoir suffisamment d’occasions de le voir à l’œuvre. »

Il s’agit de la deuxième année de suite qu’un joueur qui n’est pas invité au camp de développement participe au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans. Pour Jordan Kyrou, l’occasion de jouer au Défi mondial l’année dernière s’est traduite par un poste au sein de l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada et une médaille d’or à la Coupe commémorative Ivan Hlinka des M18.

Comme dans le cas de Kyrou, l’arrivée d’un joueur qui n’a pas pris part au camp de développement et qui n’a pas appris comment faire les choses « à la canadienne » a provoqué des remous parmi la direction de Hockey Canada.

Toutefois, un simple aperçu du jeu de Roberts a suffi pour taire ces inquiétudes.

« Il y a toujours des craintes [dans le cas d’un joueur qui ne participe pas au camp de développement], mais on s’assure de faire nos devoirs et on veille à ce que le joueur montre une force de caractère et un désir d’apprendre », explique Jankowski. « On s’assure de mettre les points sur les i et les barres sur les t dans ces cas-là. En le voyant connaître un si bon départ avec Kitchener, nous avons compris que, s’il avait du succès dans ce contexte, il en aurait avec nous. »

Pour sa part, Roberts a quelques amis vers qui se tourner en vue de faire un peu de rattrapage.

En 2014, il s’est joint aux Marlboros de Toronto pendant leur conquête de la coupe de l’OHL, une équipe dont cinq joueurs ont assisté à leur premier camp de développement des moins de 17 ans. De plus, avec l’équipe midget mineur AAA des Marlboros pour laquelle Roberts a joué à temps plein la saison dernière, il a remporté une autre coupe de l’OHL, cette fois en compagnie de six joueurs qui se trouvaient à Calgary au camp de développement, dont cinq participent comme lui au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans.

« En effet, j’ai parlé à [Ben] Jones, [Ryan] McLeod, [Matthew] Strome et les autres », confirme-t-il à propos de son cours en accéléré sur le programme national des moins de 17 ans. « Ils m’ont prévenu qu’on passait aux choses sérieuses. Quand nous venons ici, nous venons travailler, il faut que nous soyons professionnels. Ils m’ont donné beaucoup de petits trucs qui m’aident vraiment, qui font en sorte que je sois prêt, autant comme joueur de hockey que sur le plan personnel. »

Par conséquent, quel conseil donnerait Roberts à un joueur qui ne reçoit pas d’invitation et qui pense avoir raté sa chance? C’est plutôt simple, en fait.

« Il suffit de mettre de côté tout le négatif, de se concentrer sur la suite, et de belles choses se produiront. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
DMJA 2019 : CANE 2 – USA 1 TB (Demi-finale)
Levi bloque 41 tirs et mène l’Est au match pour la médaille d’or.
DMJA 2019 : RUS 5 – CZE 1 (Demi-finale)
Tyutnev obtient un tour du chapeau et les Russes retournent en finale.
DMJA 2019 : USA 7 – RUS 2 (Préliminaire)
Brisson obtient trois points et aide les É.-U. à rester invaincus.
DMJA 2019 : CZE 6 – CAN-E 4 (Préliminaire)
Un but, trois aides pour Vsetecka; remontée victorieuse des Tchèques.
Horaire