rttc st john
Parcours vers la Coupe TELUS : Vito’s de Saint John
Les hôtes de la Coupe TELUS ont gagné leur participation au Championnat national midget du Canada
David Brien
|
13 avril 2016
|

Les Vito’s de Saint John savent depuis le début de la saison en septembre qu’ils seront de la Coupe TELUS 2016, mais cela n’a pas empêché les hôtes du tournoi de connaître du succès sur leur parcours.

Amorçant la saison avec six victoires consécutives dans la Ligue de hockey midget majeur du Nouveau-Brunswick/de l’Île-du-Prince-Édouard (NBPEIMMHL), Saint John s’est hissée au sommet de la ligue et y est restée presque toute la saison.

Seule une série de quatre défaites de suite pour terminer la saison a empêché les Vito’s de remporter le championnat de la saison régulière; ils ont terminé un point derrière le Wild de Kensington, mais ils ont néanmoins terminé premiers du Nouveau-Brunswick à l’issue des éliminatoires.

« Pendant la deuxième moitié de la saison, nous avons subi quelques suspensions et des blessures et il y a aussi eu des absences – un de nos joueurs est allé aux Olympiques de la jeunesse –; nous avons donc éprouvé des difficultés en route vers le fil d’arrivée pour clore la saison », explique l’entraîneur-chef de Saint John, Ken Dobson.

Mais celui qui est à la barre de l’équipe derrière le banc affirme que cette baisse de régime a aidé son équipe en vue des éliminatoires.

« Prenez n’importe quel programme qui a connu des succès clés et demandez-leur ce qu’ils ont retiré de leur succès; il y a fort à parier qu’ils mentionneront probablement un moment où ils ont dû surmonter de l’adversité », affirme Dobson. « Je crois fermement que l’adversité est une partie importante de la croissance. »

Malgré leur ralentissement en fin de saison, les Vito’s avaient une arme puissante vers laquelle se tourner lors des matchs cruciaux : leurs unités spéciales. Saint John a non seulement compter 45 buts lors d’avantages numériques, mais elle a aussi marqué six fois en désavantage numérique, ces deux statistiques étant les meilleures de la ligue.

L’offensive, quant à elle, a été répartie puisque 5 joueurs figurent parmi les 20 meilleurs pointeurs de la ligue.

Anderson MacDonald – celui qui a pris part aux Olympiques de la jeunesse – a mené l’offensive avec 36 points (18 buts, 18 aides) en 26 matchs, ce qui le place au septième rang des pointeurs de la NBPEIMMHL.

Les Vito’s ont bien fait lors des éliminatoires de la NBPEIMMHL, n’ayant besoin que de cinq matchs dans chaque série pour battre Miramichi en demi-finale et Moncton lors de la finale provinciale pour se qualifier pour le championnat régional de l’Atlantique.

« Nous avons retrouvé la santé à temps pour les éliminatoires et nous avons eu une très bonne première ronde contre Miramichi », dit Dobson. « Par la suite, nous avons été 4-1 dans notre série contre Moncton, ce qui a été bien, et nous avons connu de bons matchs pour accéder au régional de l’Atlantique. »

La série contre Moncton leur a inspiré confiance puisque les Flyers avaient terminé au sommet de la NBPEIMMHL au cours des cinq dernières saisons, et ils ne devaient pas être pris à la légère.

Au championnat de l’Atlantique, à Conception Bay South, Terre-Neuve-et-Labrador, les Vito’s ont connu une ronde préliminaire en dents de scie, blanchissant Kensington 2-0 et les Leafs de St. John’s 4-0, mais s’inclinant 6-4 devant les Privateers de St. John’s et 4-3 en tirs de barrage contre les Major Midgets de Dartmouth.

Une fiche de 2-2 a suffi pour permettre à Saint John d’accéder au match de championnat où elle allait affronter Dartmouth à nouveau simplement pour le droit au titre de championne régionale puisque les deux équipes étaient assurées de participer à la Coupe TELUS.

Après plus de 51 minutes sans but, les Major Midgets ont ouvert le pointage, mais Alex Hambly a compté le but égalisateur alors qu’il ne restait que 10 secondes à jouer dans le match et que Saint John avait un attaquant supplémentaire sur la glace.

Ben Reid a scellé l’issue de la rencontre après seulement une minute de jeu en prolongation, permettant à Saint John de remporter le match 2-1 et le championnat régional de l’Atlantique. Les Vito’s sont seulement la deuxième équipe hôte des 10 dernières années à remporter le championnat de la ligue et le championnat régional – les Rebels de Red Deer ont réussi l’exploit en 2007.

« Nous avons eu un vrai bon tournoi et de très bons matchs contre Dartmouth et nous étions contents de remporter le dernier », déclare Dobson.

« Nos gars ont pris [la conquête du championnat de l’Atlantique] personnellement parce qu’ils voulaient être les représentants de la région de l’Atlantique et pas seulement les hôtes. Le laisser-aller est quelque chose qui peut s’installer très rapidement et très facilement, mais nos gars ont su livrer la marchandise. »

Saint John est maintenant confrontée à l’histoire : depuis l’adoption de la structure à six équipes en 1984, seules trois équipes hôtes ont remporté le Championnat national midget du Canada, aucune depuis les Northstars de Calgary en 1991.

LE PARCOURS DES VITO’S DE SAINT JOHN VERS QUISPAMSIS
Ligue de hockey midget majeur du Nouveau-Brunswick/de l’Île-du-Prince-Édouard
Demi-finale : ont battu Miramichi 4-1 (7-1, 3-2, 3-4, 6-3, 5-1)
Championnat du N.-B. : ont battu Moncton 4-1 (5-4, 4-3 PROL., 1-2, 3-2, 4-1)

Championnat régional de l’Atlantique
Tournoi à la ronde : deuxième place – 2-2 (ont battu Kensington 2-0, ont perdu contre les Privateers de St. John’s 6-4, ont perdu contre Dartmouth 4-3 TB, ont battu les Leafs de St. John’s 4-0)
Championnat : ont battu Dartmouth 2-1 PROL.

SAISON RÉGULIÈRE
Fiche : 23-11-1 (2es de la NBPEIMMHL)
Buts pour : 134 (3es de la NBPEIMMHL)
Buts contre : 88 (1ers de la NBPEIMMHL)
Plus longue série de victoires consécutives : 6 (25 sept. – 16 oct.)
Trois meilleurs pointeurs :

· Anderson MacDonald – 18B 18A 36P (7e de la NBPEIMMHL)
· Alex Lafreniere – 15B 19A 34P (10e de la NBPEIMMHL)
· Ian Smallwood – 20B 13A 33P (12e de la NBPEIMMHL)

ÉLIMINATOIRES
Fiche : 11-4
Buts pour : 56
Buts contre : 34
Trois meilleurs pointeurs :

· Alex Lafreniere – 9B 20A 29P
· Ben Reid – 8B 10A 18P
· Ian Smallwood – 6B 11A 17P

HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL MIDGET
1998 – Flames de Saint John | cinquième place | 2-3-0 | 20BP 17 BC
1983 – Pepsi de Saint John | 11e place | 0-5-0 | 14BP 30BC
1981 – Pepsi de Saint John | 10e place | 1-3-1 | 12BP 20BC

JOUEURS À SURVEILLER
ALEXANDER LAFRENIERE
Bon joueur dans les deux sens du jeu… très bonne vitesse… bonne éthique du travail… joue avec sang-froid… lit bien le jeu… excellente vision… bonne accélération avec et sans la rondelle

ANDERSON MACDONALD
Avant imposant et habile… buteur naturel… décoche rapidement… profite de sa force… solide lors des batailles à un contre un… prend de bonnes décisions avec et sans la rondelle

IAN SMALLWOOD
Défenseur mobile… bon gabarit et bonnes habiletés… voit très bien ce qui se passe sur la glace… joue dans toutes les situations… peut faire la différence… tir puissant et précis… effectue de bonnes premières passes

JOUEURS REPÊCHÉS PAR LA LHJMQ
Jacob Stewart – Blainville-Boisbriand 2015 (3e ronde, 46e au total)
Ben Reid – Saint John 2015 (7e ronde, 119e au total)
Ian Smallwood – Saint John 2015 (9e ronde, 159e au total)
Alexandre Lafreniere – Saint John 2015 (11e ronde, 190e au total)

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
ENF : Rencontres à Victoria
Des joueuses de hockey atome de la CRFMHA ont eu la chance de rencontrer des membres d’Équipe Canada.
CMJ 2020 : CAN 4 – RUS 3 (Médaille d’or)
Thomas marque le BG à 3 min 58 s de la fin et le Canada remporte l’or.
Horaire