rttc lac st louis

Parcours vers la Coupe TELUS : Lions du Lac St-Louis

Classés au 11e rang, les Lions causent la surprise et représentent le Québec à la Coupe TELUS

David Brien
|
16 avril 2016
|

La saison 2015-2016 a été une saison en dents de scie pour les Lions du Lac St-Louis.

Il n’existe vraiment aucune autre façon d’expliquer comment une équipe au 11e rang de la Ligue de hockey midget AAA du Québec avant les éliminatoires aura l’occasion de jouer pour le championnat national à la Coupe TELUS 2016.

« Nous avons certainement vécu des hauts et des bas au début avant que les gars commencent à comprendre un peu », déclare l’entraîneur-chef du Lac St-Louis, Jon Goyens. « Ce n’est qu’après Noël que nous nous sommes concentrés à adopter l’état d’esprit qui allait nous permettre de connaître du succès. »

Cet état d’esprit devait être instauré, et vite. Les Lions ont amorcé la saison régulière en ne subissant qu’un revers à leurs 10 premiers matchs, mais les choses se sont détériorées par la suite; Lac St-Louis n’a gagné que 4 de ses 20 matchs suivants, incluant une série de sept défaites consécutives en octobre.

« Nous étions en feu pendant le premier mois de la saison. Mais dans notre ligue, les équipes ont tendance à se ressaisir rapidement et le vent peut tourner assez vite », explique Goyens. « Donc, lorsqu’il restait 14 matchs à jouer, nous avons lancé le défi à nos joueurs de voir ça comme deux séries quatre de sept. Nous voulions commencer à adopter la mentalité des éliminatoires parce que nous ne croyons pas qu’il est possible d’appuyer simplement sur l’interrupteur une fois rendu là. »

Lac St-Louis a remporté 8 de ses 14 derniers matchs – gagnant ses deux séries de sept matchs.

Avec une fiche de 22-21-3, les Lions se retrouvaient dans la moitié inférieure du classement de la LHMAAAQ, mais le rôle de négligé a semblé convenir parfaitement à Lac St-Louis.

L’équipe a d’abord affronté Saint-Eustache, une équipe comptant des joueurs plus vieux dont plusieurs avaient été repêchés par la LHJMQ. « Ce fut robuste, salaud et rapide, mais nous avons bataillé ferme et nous avons eu des héros obscurs lors de certaines situations », dit Goyens à propos de l’affrontement. « Nous avons pu remporter cette série trois matchs contre un. »

En quart de finale, les Lions ont affronté les champions de la saison régulière de la LHMAAAQ, les Élites de Jonquière. Bien qu’ils aient terminé 26 points derrière les Élites, les Lions ont gagné un des deux premiers matchs sur la route avant de mettre fin à la série avec deux victoires à domicile.

« Je pense que nos joueurs ont réalisé qu’ils pouvaient accomplir quelque chose de spécial en éliminant la meilleure équipe », dit Goyens. « Dès lors, nous avons remarqué un regain d’énergie et une nette amélioration de la confiance et de l’enthousiasme des gars. Nous étions prêts à affronter la deuxième meilleure équipe en troisième ronde… et nous l’avons balayée. »

Ce n’est pas une erreur – le parcours Cendrillon des Lions s’est poursuivi en demi-finale alors qu’ils ont balayé le Phénix du Collège Esther-Blondin, dominant la meilleure offensive de la ligue par un total de 19-5 ce faisant.

La finale de la LHMAAAQ allait opposer les Lions à une autre équipe arborant l’étiquette de « négligée » – les Cantonniers de Magog, cinquièmes au classement.

Les équipes se sont partagé les deux premiers matchs à Magog avant que Lac St-Louis ne prenne le contrôle de la série en remportant les matchs 3 et 4 à domicile (les Lions ont accumulé une fiche de 7-1 comme équipe hôte lors des éliminatoires, gagnant leurs sept derniers matchs).

Après que les Cantonniers eurent retardé la fête en remportant le match 5, Mathias Laferrière a été le héros du match 6, comptant le but gagnant en prolongation pour permettre aux Lions de remporter leur deuxième championnat de la LHMAAAQ en six ans et de se qualifier pour le Championnat national midget du Canada pour une huitième fois.

Lac St-Louis tentera de prolonger sa série de conquêtes d’une médaille au championnat national; l’équipe est montée sur le podium à chacune de ses sept premières présences, remportant le titre national en 1981, 1985 et 1992.

Pour Goyens, aucun groupe de joueurs n’est aussi mûr pour la victoire que le sien.

« J’ai appris que tu dois vraiment te concentrer sur le processus et sur ton propre style de hockey », dit-il. « Toute notre préparation est littéralement axée sur la première période de ce premier match lundi, et nous passerons à l’étape suivante par la suite. Mais tant et aussi longtemps que tu peux te concentrer sur le processus, ça nous permet d’être plus résilients, plus tenaces et de gérer l’intensité et l’ampleur de cette occasion unique. »

PARCOURS DES LIONS DU LAC ST-LOUIS VERS QUISPAMSIS
Ligue de hockey midget AAA du Québec
Ronde préliminaire : ont battu Saint-Eustache 3-1 (4-3 PROL., 3-2, 0-4, 4-3 PROL.)
Quart de finale : ont battu Jonquière 3-1 (3-1, 1-2, 6-3, 5-3)
Demi-finale : ont battu le Collège Esther-Blondin 3-0 (11-3, 6-1, 2-1)
Championnat de la LHMAAAQ : ont battu Magog 4-2 (4-3, 1-2, 5-2, 3-2, 2-5, 2-1 PROL.)

SAISON RÉGULIÈRE
Fiche : 22-21-3 (11es de la LHMAAAQ)
Buts pour : 146 (10es de la LHMAAAQ)
Buts contre : 161 (Égalité - 11es de la LHMAAAQ)
Plus longue série de victoires consécutives : 4 (4-12 sept.)
Trois meilleurs pointeurs :

· Adam Capannelli – 21B 40A 61P (4e de la LHMAAAQ)
· Gabriel Fortier – 18B 29A 47P (16e de la LHMAAAQ)
· Azzaro Tinling – 24B 14A 38P (39e de la LHMAAAQ)


ÉLIMINATOIRES
Fiche : 13-4
Buts pour : 62
Buts contre : 41
Trois meilleurs pointeurs :

· Adam Capannelli – 14B 14A 28P
· Mathias Laferrière – 11B 14A 25P
· Gabriel Fortier – 7B 10A 17P


HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL MIDGET
2011 – Lions du Lac St-Louis | médaille de bronze | 4-3-0 | 30BP 20BC
1992 – Lions du Lac St-Louis | médaille d’or | 4-1-1 | 27BP 8BC
1991 – Lions du Lac St-Louis | médaille de bronze | 6-1-0 | 24BP 17BC
1985 – Lions du Lac St-Louis | médaille d’or | 6-1-0 | 38BP 21BC
1984 – Lions du Lac St-Louis | médaille de bronze | 4-0-1 | 27BP 17BC
1981 – Lions du Lac St-Louis | médaille d’or | 6-1-1 | 47BP 21BC
1977 – Lions du Lac St-Louis | médaille d’argent | 6-1-0 | 42BP 17BC

JOUEURS À SURVEILLER
JEREMY BUCHELER
Défenseur qui transporte la rondelle… habiletés offensives naturelles… bon calme avec la rondelle… travailleur acharné qui aime jouer… joue dans toutes les situations… gabarit propice à augmenter

ADAM CAPANNELLI
Toujours en mouvement… échec avant soutenu… joue comme s’il était plus gros… très bonnes habiletés de meneur… solide dans les trois zones… bon arsenal d’habiletés offensives

GABRIEL FORTIER
Avant polyvalent… utilise sa vitesse pour se créer de l’espace… excellent patineur… joue à la pointe en AN… combine habileté et cran… très bon QI au hockey… joue très bien sa position

JOUEURS REPÊCHÉS PAR LA LHJMQ
Adam Capannelli – Baie-Comeau 2015 (3e ronde, 38e au total)
Matthew Pietroniro – Québec 2015 (8e ronde, 137e au total)
Sandro Silvestre – Québec 2014 (8e ronde, 141e au total)
James Orr – Shawinigan 2015 (8e ronde, 144e au total)

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
ENF : Rencontres à Victoria
Des joueuses de hockey atome de la CRFMHA ont eu la chance de rencontrer des membres d’Équipe Canada.
Horaire