rtec express du richelieu

Parcours vers la Coupe Esso : Express du Richelieu

Les championnes du Québec sont peut-être superstitieuses, mais elles ont créé leur propre chance pour se rendre à Weyburn

Wendy Graves
|
12 avril 2016
|

L’Express du Richelieu a passé beaucoup de temps à regarder le cadran au cours de la saison 2015-2016. Pas vraiment pour savoir il restait combien de temps à un match – ça n’avait pas vraiment d’importance : l’équipe était souvent en avance, généralement par plusieurs buts, mais pour savoir quand faire un vœu.

Chaque fois que le cadran du tableau, ou n’importe quel autre dans l’aréna, affichait des numéros dupliqués – 7 min 07 s à écouler dans une période; 11 h 11 min, les joueuses arrêtaient l’entraîneur-chef Michel Dubé et lui demandaient de faire un vœu avec elles. Ce vœu était toujours le même : participer à la Coupe Esso 2016.

Une fois dans un match, un hors-jeu a été signalé à 4 min 44 s de la période. Les joueuses, selon Dubé, lui ont demandé de prendre un temps d’arrêt pour qu’elles puissent faire un vœu. (Cette demande particulière n’a pas été acceptée).

Dubé a eu une équipe motivée dès le jour 1. Le Québec n’a pas envoyé d’équipe à la Coupe Esso depuis 2013, quand la LHFDQ Nord a remporté le titre, alors quand l’entraîneur a annoncé lors du camp du mois d’août que la formation championne provinciale irait au championnat national cette fois, l’Express a été motivée à travailler deux fois plus fort.

Souvent, les joueuses venaient aux entraînements et aux matchs avec des tatouages dessinés représentant la Coupe Esso, les aidant à se souvenir jusqu’où la saison pourrait se rendre.

Et cela a fonctionné. L’équipe n’a pas perdu lors de ses 15 premières parties, gagnant même 11 matchs de suite, et n’ont trébuché que trois fois en 24 rencontres.

Deux de ces revers ont été subis aux mains de leurs plus grandes rivales, les Élites de l’Estrie. Le Richelieu avait battu l’Estrie en finale de la Coupe Dodge deux fois au cours des dernières années et les Élites ont remporté deux finales de tournois face à l’Express cette saison.

La première défaite de l’équipe contre l’Estrie a été sa première de la campagne et s’est avérée un tournant de l’année. Après avoir accordé deux buts en infériorité numérique, Dubé a indiqué que le système défensif et le désavantage numérique ont subi des ajustements.

À la fin de la saison, l’Express s’était donné un assez bon coussin qui lui aurait permis de perdre ses deux derniers matchs et de gagner quand même le titre de la saison régulière par un point contre les Citadelles de la Capitale-Nationale.

Treize formations ont pris part aux éliminatoires, étant divisées en deux groupes pour la première ronde préliminaire. Richelieu a maintenu une fiche de 6-0 dans son groupe avant de passer à la deuxième ronde. Durant cette ronde, l’équipe a eu besoin trois fois d’une prolongation, battant Capitale-Nationale et perdant face à l’Estrie; elle a fini avec un dossier de 3-0-1-0.

Après cela, tout ce qui se dressait entre le Richelieu et un voyage à la Coupe Esso, c’était ses deux plus gros obstacles de 2015-2016.

Capitale-Nationale l’attendait en demi-finale. Les Citadelles menaient 1-0 après une période. Quarante secondes après avoir doublé cette avance au deuxième tiers, Katyanne Lebrun a répliqué pour l’Express. Floriane Dion et Joannie Garand ont marqué en l’espace de 23 secondes au troisième tiers pour donner l’avance à Richelieu, puis Dion a ajouté un autre but moins de deux minutes après pour sceller l’issue du match à 4-2.

C’était ensuite au tour de l’Estrie au match de championnat. Comme prévu, les deux équipes se sont disputé un match serré, alors qu’Éloïse Dubé a marqué deux fois avant la moitié du match, les deux équipes étant à égalité 2-2. Exactement à la 10e minute de jeu de la période médiane, Garand a fait mouche et la deuxième moitié du match a été l’affaire de l’Express. Dubé a complété son tour du chapeau et Léonie Philbert a compté au troisième tiers. Richelieu a ainsi obtenu son laissez-passer pour la Coupe Esso avec un gain de 5-2.

Il s’agissait d’un troisième titre provincial de suite pour Richelieu, mais contrairement à la saison passée, la célébration n’a pas été suivie par la déception de ne pas participer au championnat national. L’Express se dirige maintenant à destination de la Coupe Esso et il n’y a pas de doute qu’elle souhaite que le cadran affiche bientôt 0 min 00 s pour faire de nouveaux vœux.

LEUR PARCOURS VERS WEYBURN

Ligue de hockey féminin de développement du Québec
Première ronde : 6-0-0-0 (a battu Laval-Montréal 7-0, a battu les Sélects du Lac St-Louis 3-2 PROL., a battu le Triolet 3-1, a battu l’Outaouais 4-1, a battu Laurentides/Lanaudière 2-1, a battu les Élites du Lac St-Louis 8-0)
Deuxième ronde : 3-0-1-0 (a battu la Capitale-Nationale 2-1 PROL., a perdu contre l’Estrie 4-3 PROL., a battu les Remparts du Richelieu 4-1, a battu Chaudière Ouest 3-2 PROL.)
Demi-finale : a battu la Capitale-Nationale 4-2
Championnat : a battu l’Estrie 5-2

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche : (V-D-DP-N) : 19-3-0-2 (1re de la LHFDQ)
Buts pour : 82 (1re de la LHFDQ)
Buts contre : 31 (Égalité-3e de la LHFDQ)
Plus longue série de victoires consécutives : 11 (10 oct.-21 nov.)
Trois meilleures pointeuses :

  • Éloïse Dubé – 18B 10A 28P (1re de la LHFDQ)
  • Léonie Philbert – 5B 22A 27P (2e de la LHFDQ)
  • Joannie Garand – 13B 11A 24P (Égalité-5e de la LHFDQ)


ÉLIMINATOIRES

Fiche : 11-1
Buts pour : 48
Buts contre : 17
Trois meilleures pointeuses :

  • Éloïse Dubé – 11B 7A 18P
  • Léonie Philbert – 5B 8A 13P
  • Floriane Dion – 10B 2A 12P


HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL MIDGET

Première participation

JOUEUSES À SURVEILLER

ÉLOÏSE DUBÉ
Protège bien la rondelle… une menace devant le but… passes précises… à son meilleur dans les matchs importants… chef de file qui encourage ses coéquipières… apporte de l’émotion pour gagner

LAURIE FONTAINE
Défenseure à caractère offensif… impossible à déjouer à une contre une… patineuse rapide et explosive… tir frappé puissant… effectue de bonnes premières passes… utilise son corps pour protéger la rondelle

LÉONIE PHILBERT
Fabricante de jeux dotée d’une bonne vision du jeu… rapide à trouver l’espace libre… responsable défensivement… constante et fiable… excellente dans les trois zones… chef de file, elle donne l’exemple par son travail sur la glace… calme et déterminée

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENF 2022-2023 : USA 2 – CAN 1 (Match 2)
Campbell a bloqué 32 tirs, mais le Canada a perdu à Kamloops.
ENF 2022-2023 : USA 4 – CAN 3 TB (match 1)
Clark donne l’avance aux siennes en troisième, mais le Canada s’incline en tirs de barrage.
M17 2022 : Jour 10 – samedi 12 novembre
Les É.-U. ont remporté la médaille d’or, Canada Rouges a obtenu l’argent et la Finlande repart avec le bronze.
M17 2022 : Jour 9 – vendredi 11 novembre
Canada Blancs, Canada Noirs et Canada Rouges ont chacun remporté leur match vendredi.
Horaire