rtec brantford
Parcours vers la Coupe Esso : Ice Cats de Brantford
Les nouvelles championnes de l'Ontario ont été récompensées par leur style de hockey à haut risque
Wendy Graves
|
14 avril 2016
|

Considérez ceci : les Ice Cats de Brantford ont gagné 17 de leurs 22 matchs pendant leur saison dans la Ligue de hockey féminin de Lower Lakes. Dix de ces matchs ont été remportés en tirs de barrage.

Maintenant, considérez ceci : les Ice Cats sont d'avis que leur force est l'offensive.

« Nous jouons un style de jeu à haut risque. Nous avons beaucoup de talent, et je laisse les joueuses exploiter leurs habiletés naturelles », affirme l'entraîneur-chef Garth Rickwood. Selon lui, l'équipe est axée sur l'offensive et la possession de rondelle. Se débarrasser de la rondelle pour tenter de la récupérer ensuite ne fait pas partie du plan de match. « Les joueuses se sont vraiment investies dans ce style de jeu. Elles aiment faire preuve de créativité et apprendre de leurs erreurs. »

Les Ice Cats ont terminé en première place de la division South Central, qui compte 10 équipes, quatre points devant les grandes puissances que sont les Sabres de Stoney Creek et les Hornets d'Oakville.

Des 38 équipes qui évoluent parmi les quatre divisions de la LLFHL, seulement trois équipes – les Lady Wolves de Sudbury, les Wolves de Whitby et les Aeros de Toronto – ont obtenu plus de victoires que les Ice Cats. Cependant, Brantford est l'équipe qui a marqué le plus de buts au sein de la ligue et qui a conservé le meilleur différentiel de buts, soit de +61.

En moyenne, Brantford a dirigé près de 35 tirs au but par match pour n'en accorder que 10. Les autres équipes se méfient de la production offensive des Ice Cats, soutient Rickwood, ce qui leur donne beaucoup d'espace pour lancer leur attaque en sortie de zone. « Comme les équipes nous respectent, elles reculent, ce qui permet à nos défenseures de profiter de l'espace ainsi créé sur la patinoire. »

Le parcours de Brantford vers la Coupe Esso a repris à la case départ au moment des éliminatoires provinciales en février. Groupées avec les Roadrunners de Cambridge, les Lady Rangers de Kitchener et les Ravens de Waterloo, les Ice Cats ont obtenu une fiche de 4-0-2 leur permettant d'accéder à la fin de semaine du championnat provincial de l'OWHA disputé par 24 équipes.

Leur fiche en ronde préliminaire a été de 2-0-1, et leur différentiel de buts de +9 leur a permis d'être parmi les quatre meilleures équipes et d'obtenir un laissez-passer pour les quarts de finale.

« C'était très important [d'éviter un match de qualification] », explique Rickwood, « parce que nos effectifs étaient réduits. En raison de blessures, nous n'avions que quatre défenseures et huit attaquantes. » De cette manière, l'équipe a pu observer plutôt sa prochaine adversaire. « Nous avons regardé le match opposant Sudbury à Etobicoke, et, en voyant le niveau de fatigue des deux équipes en troisième période, nos joueuses ont compris qu'elles devaient profiter de la période de repos. »

Les Ice Cats se sont finalement mesurées aux Lady Wolves de Sudbury, l'équipe championne en titre de la Coupe Esso qui les avait éliminées du championnat provincial l'année précédente. « Nous espérions affronter Sudbury », déclare Rickwood. « C'est avantageux de battre les championnes nationales en route vers [la Coupe Esso]. »

En demi-finale, les Ice Cats ont vaincu Whitby, une équipe qui n'avait accordé que 10 buts en saison régulière, par un pointage de 2-1.

Ce sont les Aeros de Toronto qui les attendaient pour le match de championnat. Puisque les Ice Cats et les Aeros évoluent au sein de divisions différentes, les équipes ne s'étaient pas affrontées depuis les deux matchs hors concours qu'elles avaient disputés en début de saison. Se doutant que les Aeros figureraient elles-mêmes parmi les prétendantes au titre, Rickwood a organisé un autre match hors concours contre elles la semaine avant le championnat provincial.

« Nous les avons battues 2-0 et nous avons filmé la rencontre, ce qui nous a permis de remarquer différents aspects de leur jeu et les tactiques qui étaient à notre avantage », explique Rickwood. « Nous avons montré la vidéo à nos joueuses et nous l'avons analysée ensemble. Heureusement, ça a joué en notre faveur. »

Le match de championnat s'est avéré digne des meilleurs scénarios. Les équipes étaient à égalité à 0-0 à la fin du temps réglementaire. Avec seulement 1 min 6 s à jouer en prolongation, la capitaine Paige Rynne, située tout près du filet, est parvenue à marquer.

« J'ai presque pleuré autant que les joueuses », avoue Rickwood. « Elles ont vraiment uni leurs efforts pendant [la dernière] fin de semaine comme je n'avais jamais vu d'autres équipes le faire auparavant. C'était l'aboutissement de tout notre travail. J'ai des frissons lorsque j'en parle, parce que je suis incroyablement fier d'elles. Elles se sont tellement investies pendant huit mois, et ça a fini par porter fruit. »

LEUR PARCOURS VERS WEYBURN

Championnat provincial de l'OWHA
Éliminatoires : 1res du groupe M – 4-0-2 (ont battu Cambridge 1-0, ont annulé 2-2 contre Waterloo, ont battu Kitchener 3-1, ont battu Waterloo 3-1, ont annulé 3-3 contre Kitchener, ont battu Cambridge 8-1)
Ronde préliminaire : 1res du groupe A – 2-0-1 (ont annulé 2-2 contre Nepean, ont battu Waterloo 4-0, ont battu Aurora 5-0)
Quart de finale : ont battu Sudbury 2-0
Demi-finale : ont battu Whitby 2-1
Championnat : ont battu Toronto 1-0 PROL.

SAISON RÉGULIÈRE

Fiche : 17-2-3 (4es de la LLFHL)
Buts pour : 76 (1res de la LLFHL)
Buts contre : 15 (4es de la LLFHL)
Plus longue série de victoires consécutives : 8 (8 nov. - 13 déc.)
Trois meilleures pointeuses :

  • Emily Rickwood –30B 48A 78P
  • Lauren Martin – 28B 45A 73P
  • Nicole Kelly – 39B 32A 71P


ÉLIMINATOIRES

Fiche : 9-0-3
Buts pour : 36
Buts contre : 11
Trois meilleures pointeuses* :

  • Emily Rickwood – 3B 6A 9P
  • Taylor Trussler – 5B 3A 8P
  • Lauren Martin – 2B 3A 5P

*Totaux pour les éliminatoires de l’OWHA seulement


HISTORIQUE AU CHAMPIONNAT NATIONAL MIDGET

Première participation

JOUEUSES À SURVEILLER

LAUREN MARTIN
Responsable dans les trois zones... excellent sens du hockey... protège bien la rondelle... se positionne intelligemment... excelle pour distribuer la rondelle... très bonne vision du jeu

EMILY RICKWOOD
Défenseure faisant preuve de créativité à l'offensive... bonne première passe... vision du jeu phénoménale... dirige efficacement ses tirs de la pointe dans la mêlée... confiante en possession de rondelle

TAYLOR TRUSSLER
Très bonne vitesse... analyse bien les déplacements des gardiennes de but... marqueuse naturelle... maniement du bâton et vision du jeu remarquables... n'abandonne jamais dans les batailles pour la rondelle... joue avec passion

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2019-2020 : CAN 5 – USA 3 (Match 2)
Clark réussit un tour du chapeau et le Canada balaie la série.
CNFM18 2019 : ON-R 3 – SK 1 (Or)
Campbell obtient deux points au match pour la médaille d’or.
CNFM18 2019 : QUE 2 – ON-B 1 PROL. (Bronze)
Lussier donne une médaille de bronze au Québec en prolongation.
DM17 2019 : CAN Rouges 6 – SWE 2 (5e place)
Nadeau a inscrit deux buts dans un gain de Canada Rouges.
Horaire