1973 portage terriers rewind 640

Retour sur la Coupe RBC – Finale de la Coupe du Centenaire 1973 (Match 5)

Terriers de Portage 4, Lumber Kings de Pembroke 2

Moe Carter - Winnipeg Free Press
|
14 mai 2015
|

REMARQUE : Cet article a d’abord été publié dans le Winnipeg Free Press le 15 mai 1973.

LA DISETTE DE 31 ANS EST TERMINÉE

Si Murray (Muzz) MacPherson l’a dit une fois, il l’a dit mille fois – « Un gardien de but en éliminatoires est comme un lanceur lors des séries mondiales. Si vous en avez un qui est en feu, vous êtes gagnant. »

Les Terriers de Portage la Prairie avaient un gardien de but en feu en la personne de Ty Langton lundi soir à l’aréna de Winnipeg et aujourd’hui, ils sont les rois du hockey junior A au Canada.

Langton, 19 ans, a complètement anéanti les Lumber Kings de Pembroke avec une performance brillante, surtout en deuxième période, et ses coéquipiers ont fait le reste pour aider les Terriers à vaincre la formation ontarienne 4-2.

La victoire devant 4 192 partisans a permis aux Terriers de remporter la série quatre de sept pour la Coupe du Centenaire en cinq matchs et de mettre la main sur leur premier titre national depuis qu’une autre édition des Terriers a remporté la Coupe Memorial en 1941-1942.

Randy Penner a de nouveau été le héros des Terriers qui ont profité d’avances de 1-0 et de 2-1 au cours deux premières périodes. L’ailier de 200 livres de Steinbach a marqué trois buts, portant son total à 11 pour la série et à 34 en 25 matchs éliminatoires.

Al Hilton qui, avec Bill Robertson, Warren Remple, Scott Heatherington et Bob Miller, a été exceptionnel en désavantage numérique, a marqué l’autre but de Portage.

Pat Hahn, lors d’une mêlée en deuxième période, et Terry Woermke, à la suite d’une sortie de zone rapide et d’un bon tir du poignet vers la fin du match, ont répliqué pour Pembroke.

Penner, qui selon l’entraîneur perdant Mac MacLean « a le tir décoché le plus rapide que j’ai vu depuis longtemps », a marqué un but par période, tous au moyen d’un tir du poignet.

L’ailier droit Frank Leswick a préparé le jeu pour les deux premiers buts de Penner. Sur le premier, Leswick a effectué une passe parfaite à Penner à la ligne rouge. L’ailier au gabarit imposant a franchi la ligne bleue de Pembroke puis, après s’être positionné, a décoché un long tir du poignet dans le coin supérieur gauche.

Au début de la deuxième période, Dean Magnus a effectué une passe à Leswick dans le coin et celui-ci a remis la rondelle à Penner sur le côté du filet. Il a réussi son deuxième du match alors que le jeu devenait plus ouvert après une première période où le marquage était serré.

Langton a dominé le reste de la période, sauf pour quelques jeux héroïques par l’unité affectée au désavantage numérique, puisque les Terriers ont écopé de cinq punitions mineures et qu’ils se sont retrouvés à court de deux joueurs à deux reprises. Le gardien de but agile obtenu des Kings de Dauphin a frustré les Lumber Kings, plus particulièrement Bob Wright, à maintes reprises. Deux fois, il a effectué des arrêts consécutifs alors que Pembroke bourdonnait autour de son filet. Wright a vu Langton lui voler un but avec un arrêt de la jambière avant de repousser deux rebonds consécutifs.

Par la suite, Gord Barratt, Wright et Tim Young ont mitraillé le jeune gardien, mais ce dernier a été à la hauteur.

« Non, je ne suis pas surpris du jeu de Ty », a dit MacPherson, l’entraîneur victorieux. « Je savais qu’il était bon avec Dauphin, une équipe au dernier rang, et je savais qu’il serait encore meilleur avec une bonne équipe devant lui.

« Je vous l’ai déjà dit », a-t-il ajouté, « avec Memmer (John Memryk) et Langton, je savais que nous avions les meilleurs gardiens à l’extérieur de la WCHL (Ouest canadien) et de l’OHA (Association de hockey de l’Ontario). Ils m’ont donné raison. »

Le long tir de Hilton, qui a dévié sur le défenseur de Pembroke Terry Bozak, et le troisième but de la soirée de Penner, un tir vif du poignet de 10 pieds devant le filet, ont mis le match hors de portée au troisième tiers, bien que Woermke ait trouvé le fond du filet pour les Lumber Kings.

Langton a repoussé 31 tirs, dont 15 en deuxième période. Son homologue Terry Dennison en a bloqué 25 pour Pembroke.

FAITS DIVERS : Earl Dawson, ancien président de l’Association canadienne de hockey amateur, a remis la Coupe du Centenaire au capitaine Grant Farncombe… C’est la première fois qu’une équipe du Manitoba remporte le trophée depuis sa création il y a trois ans… Le trophée a été donné par l’Association de hockey amateur du Manitoba… Norm Beaudin des Jets de Winnipeg a assisté au match avec Danny Johnson, et il a remporté le tirage pour avoir deviné l’assistance… Quelques rues de Portage devaient être fermées hier soir pour permettre aux partisans de danser et de célébrer… Joe Sponarski, président des Terriers, a clamé haut et fort : « Nous sommes numéro 1, amenez-nous les Marlies et nous les battrons eux aussi. » Et MacPherson d’ajouter : « Vous savez, avec le cœur dont ont fait preuve ces jeunes, ils réussiraient probablement. »

« NOUS AVONS JOUÉ NOTRE JEU »

« Nos partisans, les meilleurs au monde, l’ont dit toute l’année et les joueurs l’ont prouvé ce soir… nous sommes numéro 1. »

C’est ce qu’a déclaré Murray (Muzz) MacPherson après la conquête de la Coupe du Centenaire par les Terriers de Portage la Prairie à l’aréna de Winnipeg lundi soir.

« Nous les avons laissé tomber hier soir (dimanche), mais ce soir, nous avons joué notre jeu, pratiquant l’échec avant et frappant, dissipant tout doute que nous sommes champions », a-t-il déclaré la voix teintée par l’émotion. « Pas mal pour une équipe qui n’a pas de bons gardiens ou de bons joueurs en désavantage numérique, pas mal du tout », a-t-il ajouté en faisant évidemment référence aux commentaires de l’entraîneur de Pembroke, Mac MacLean, avant la série.

De l’autre côté de la patinoire, MacLean a souligné que la défaite était seulement la 13e des Lumber Kings en 91 matchs cette saison. « Les gardiens de but et ce gros numéro 14 Randy Penner, qui a le tir décoché le plus rapide que j’ai vu au hockey junior, ont fait la différence. Mais nous serons de retour l’an prochain. Nous ne perdrons que cinq joueurs qui seront trop âgés. »

Mac Pherson était d’accord avec l’entraîneur de Pembroke pour dire que les gardiens de but ont joué un rôle important dans la série, mais il a ajouté que « ce n’était pas seulement les gardiens de but.

« Les avants ont complété les défenseurs par leur repli défensif et les défenseurs ont dégagé l’avant du filet permettant à Ty de faire ce qu’il fait de mieux – arrêter la rondelle. »

En parlant du club de Pembroke, MacPherson a dit : « Ils sont un bon club, mais leur problème c’est qu’ils n’ont pas profité des punitions ce qui était censé être leur point fort, selon ce qu’on nous avait dit. »

Pendant ce temps, dans le vestiaire de Portage, c’était l’euphorie totale alors que les amateurs scandaient le nom des différents joueurs de l’autre côté de la porte.

« Quel cadeau de mariage! », a déclaré Ty Langton qui épousera Donna King de Dauphin le 30 juin. « Ceci m’a procuré la plus grande émotion et non, il n’y a pas eu un arrêt plus important; ils étaient tous importants. »

« Où est Muzz? », a crié le capitaine Grant Farncombe, « S’il était une fille, je l’embrasserais. Ah, tant pis, je vais le faire quand même. Nous sommes ici grâce à lui. Il nous a rassemblés et nous a permis de croire. Il est la meilleure chose qui soit arrivée à Portage. »

« Quelle façon de terminer ma carrière junior! », a affirmé John Hewitt, le doyen de Portage avec quatre ans d’ancienneté. « J’aurais aimé jouer mieux. J’ai laissé tomber l’équipe au cours des deux derniers matchs, mais c’est pour ça que nous sommes là… quand quelqu’un connaît un mauvais match, les autres prennent la relève. »

« Je vous l’avais dit, je vous l’avais dit, je vous l’avais dit avant le match », répétait Randy Penner. « Je vous avais dit que nous allions jouer dans les deux sens ce soir et que lorsque tout serait fini, nous serions champions. Maintenant, vous le savez. Ne doutez plus jamais de ce que je dis. »

« J’espère que c’est le premier de plusieurs », a ajouté Dan Bonar, qui a été recruté chez les midgets de Portage et qui, grâce à son jeu coriace, s’est taillé une place avec les Terriers.

« Ils ne vont pas me donner une douche ce soir », affirme MacPherson qui entre brièvement.

« Regardez-les », dit-il fièrement en reculant et en refermant la porte. « Ils sont les meilleurs… ce sont des champions. D’autres équipes ont quelques joueurs meilleurs, mais aucun club n’a du cœur comme ces gars-là. Chacun d’entre eux est un champion. »

« Non, je ne vais pas en choisir un en particulier. Ceci a été un effort d’équipe, du premier match au match 78… celui-ci… et ce fut ça la clé. Nous avons réussi en équipe. »

Puis en affichant son plus beau sourire, il dit : « Excusez-moi, j’ai oublié de dire aux joueurs qu’il n’y a pas de couvre-feu ce soir. »

UN JOUR FÉRIÉ À TERRIERVILLE

Un jour férié municipal a été ajouté au calendrier du pays des Terriers – Portage la Prairie.

Quelques minutes après que les Terriers de Portage la Prairie ont remporté la Coupe du Centenaire, le maire H.L. (Lloyd) Henderson de Portage, a déclaré que lundi allait être un jour férié municipal pour les 12 392 résidents de Portage.

« Nous sommes fiers de nos Terriers et nous allons leur démontrer notre fierté demain », a dit le maire Henderson.

« Par la présente, demain est donc déclaré jour férié municipal et nous allons rendre hommage à l’équipe lors d’un diner et de présentations à l’hôtel Portage à 14 h »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
CMJ 2021 : Image par image – les matchs
Du lendemain de Noël au match pour l’or, remémorez-vous les meilleurs moments du parcours du Canada au Mondial junior.
CMJ 2021 : Image par image – à l’aréna
Découvrez Équipe Canada de l’intérieur, sur la glace et dans le vestiaire, par des images prises sur le vif au Mondial junior.
CMJ 2021 : Image par image – les coulisses
Voyez ce qui s’est passé à l’extérieur de la glace au Mondial junior pour les équipes, Hockey Canada, l’IIHF et les bénévoles.
CMJ 2021 : USA 2 – CAN 0 (Médaille d’or)
Le Canada domine dans la colonne des tirs au but, mais s’incline.
Horaire