2022 nwu18t pieckenhagen

Les Pieckenhagen, porte-couleurs du pays

Les histoires que Charlotte Pieckenhagen a entendues sur son père, ancien rameur d’Équipe Canada, l’ont inspirée à faire honneur à sa famille et à son pays à l’international

Jonathan Yue
|
13 janvier 2023
|

Quand elle se remémore son enfance, Charlotte Pieckenhagen voit son père porter les couleurs de l’équipe nationale du Canada à bord de son aviron. Ces moments ont inspiré Charlotte à vivre ses propres rêves à l’international.

« De tout ce qu’il nous a raconté, j’ai retenu qu’il faut que je travaille vraiment fort pour atteindre le plus haut niveau de mon sport », philosophe Charlotte, qui arbore l’unifolié avec l’équipe nationale féminine des moins de 18 ans du Canada au Championnat mondial féminin des M18 2023 de l’IIHF. « Il a toujours été une grande source d’inspiration, je suis tellement reconnaissante de tout ce qu’il a fait pour moi. »

Après avoir fait ses débuts avec Équipe Canada l’été dernier lors d’une série de trois matchs face aux États-Unis, Charlotte s’assure de savourer son expérience au maximum à Östersund, en Suède.

« Je n’avais jamais voyagé outremer avant, donc juste d’être ici, c’est une expérience en soi », confie la hockeyeuse qui célébrera son 17e anniversaire mardi. « Juste de me trouver au Mondial, c’est incroyable, et de l’être avec cette équipe, c’est encore plus grandiose. »

Ce n’est pas la première fois que le nom de Pieckenhagen est associé à Équipe Canada. Curt Pieckenhagen, le père de Charlotte, avait 18 ans quand il a représenté pour la première fois l’équipe nationale d’aviron aux Jeux panaméricains de 1983 à Caracas, au Venezuela. Il était alors l’un des plus jeunes athlètes du groupe.

Il a aussi aidé le Crimson de l’Université Harvard à remporter des championnats de la NCAA avec l’équipage poids lourd, et ses succès l’ont mené à une intronisation au temple de la renommée de l’institution (Harvard Varsity Club Hall of Fame).

Au fil de la progression de Charlotte et des défis qu’elle affronte, Curt joue fièrement son rôle de père. Il a toujours été là pour elle, que ce soit pour lacer ses patins à ses débuts ou pour s’entraîner avec elle en gymnase aujourd’hui.

« Je suis extrêmement fier d’elle, lance Curt. Quand elle était jeune, on pouvait déjà voir ses qualités athlétiques, et pour atteindre ce niveau, elle a dû surmonter des obstacles et faire montre d’un engagement hors du commun. J’ai eu ma chance avec Équipe Canada, et maintenant, je veux m’assurer que ma fille profite bien de l’occasion. »

À partir de son domicile à Mississauga, en Ontario, Curt envoie ses encouragements de l’autre côté de l’Atlantique. Selon les dires de Charlotte, c’est quelque chose qu’il a toujours fait.

« Il m’appuie lors de chaque match, raconte Charlotte. Il me rappelle de me servir de ma force, d’être la patineuse la plus rapide et de travailler pour arriver à mes fins. »

Lorsqu’elle ne se trouve pas sur la surface glacée, Charlotte excelle aussi, vous l’aurez deviné, en aviron. L’été passé, elle a fait partie de l’équipe du Collège Ridley, qui a gagné la médaille d’or au championnat de l’Association canadienne d’aviron des écoles secondaires (CSSRA).

Charlotte aime s’entraîner pour le hockey et l’aviron, qu’il s’agisse d’un entraînement supplémentaire sur la glace, d’une séance dans le gymnase familial ou de partir ramer à l’aube. La joueuse a réalisé que l’entraînement pour les deux sports lui a permis de progresser sur la patinoire.

« Une grande partie de ce que je fais pour l’aviron me sert sur la glace, note Charlotte. Ramer me permet d’entraîner les jambes, les bras et les muscles du tronc. Je retrouve donc au hockey beaucoup de la force et de la vitesse que je vais chercher grâce à l’aviron. »

Pour le moment, Charlotte concentre toutes ses énergies sur le Mondial féminin des M18 avec l’équipe canadienne. Quand elle voit son nom sur le chandail d’Équipe Canada, elle se souvient de tout le travail qu’elle a accompli et des gens qui l’ont épaulée pour la propulser là où elle se trouve aujourd’hui.

« Quand j’enfile cet uniforme, ça me rappelle les souvenirs de l’achat de mon premier chandail quand j’étais enfant. C’est un moment spécial. Je sens que je fais honneur à ma famille et à un vraiment bon nom. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMJ 2023 : CAN 6 – SVK 1 (match préparatoire)
Roy a récolté un but et une aide, et le Canada a battu la Slovaquie.
ENF 2022-2023 : CAN 3 – USA 2 PROL. (match 5)
Serdachny joue les héroïnes en prolongation, et le Canada reste en vie dans la série.
CMJ 2023 : CAN 6 – SUI 0 (match préparatoire)
Shane Wright inscrit un doublé, et le Canada blanchit la Suisse.
DMJA 2022 : Jour 6 – vendredi 16 décembre
Les États-Unis et la Suède ont conclu la ronde préliminaire sur une note victorieuse.
Horaire