apps hefford ward

Trois joueuses de l’équipe nationale féminine du Canada annoncent leur retraite

Jayna Hefford, Gillian Apps et Catherine Ward se retirent de la compétition internationale

NR.110.15
|
10 septembre 2015
|

CALGARY, Alb. – Elles ont représenté le Canada et gagné un total combiné de 20 médailles d’or olympiques et aux championnats mondiaux avec l’équipe nationale féminine. Maintenant, elles passent à une autre phase de leur vie, ayant inspiré des milliers de jeunes filles à pratiquer le sport qu’elles aiment. Jayna Hefford, qui a participé cinq fois aux Jeux olympiques, ayant remporté l’or à quatre reprises et gagné le titre mondial à sept occasions; Gillian Apps, triple médaillée d’or olympique et triple championne mondiale; et Catherine Ward, double médaillée d’or olympique ayant gagné et une fois le titre mondial, ont annoncé leur retrait de la compétition internationale.

« Au nom de Hockey Canada et des amateurs de hockey canadiens de partout, je tiens à remercier chacune de ces joueuses pour leur dévouement envers l’équipe nationale féminine du Canada », déclare Tom Renney, président et chef de la direction de Hockey Canada. « Leurs réalisations ont aidé à faire croître le hockey féminin à l’échelle mondiale et elles laissent derrière elles un superbe héritage. Nous savons qu’elles continueront d’être des ambassadrices incroyables pour le hockey féminin et nous leur souhaitons du succès dans leur future carrière. »

« Je suis vraiment fière de la constance de mon jeu et d’avoir connu certaines de mes meilleures saisons vers la fin de ma carrière. »
– Jayna Hefford, à propos de ses 17 saisons en tant que membre de l’équipe nationale féminine du Canada.

Jayna Hefford, 38 ans, a fait ses débuts avec l’équipe nationale féminine du Canada au Championnat mondial de hockey féminin 1997 de l’IIHF. Elle a terminé sa carrière internationale au deuxième rang de l’histoire d’Équipe Canada au chapitre des parties jouées (267), des buts (157) et des points (291).

L’athlète de Kingston, Ont., a remporté quatre fois la médaille d’or olympique avec le Canada en 2002, 2006, 2010 et 2014, en plus de mettre la main sur une médaille d’argent en 1998. En 2002, Hefford a inscrit le but gagnant avec une seconde à écouler en deuxième période dans le triomphe du Canada sur les États-Unis, à Salt Lake City.

Hefford a aussi remporté sept fois le Championnat mondial de hockey féminin sur glace de l’IIHF en 1997, 1999, 2000, 2001, 2004, 2007 et 2012, en plus de récolter cinq médailles d’argent en 2005, 2008, 2009, 2011 et 2013. De plus, elle a obtenu 12 médailles d’or avec l’équipe nationale féminine du Canada à la Coupe des 3 nations/4 nations, tout en aidant le Canada à accumuler cinq médailles d’argent à l’événement.

« Faire partie d’Équipe Canada a été la réalisation d’un rêve. Dès mon jeune âge, j’espérais jouer pour le Canada et j’ai été chanceuse de vivre ma passion pendant si longtemps », raconte Hefford. « J’ai joué avec tant de bonnes meneuses dans des moments d’adversité et je vais toujours apprécier les amitiés que j’ai développées durant ma carrière sur la glace. Je retire tant de choses de ce sport; mes expériences ont défini mon caractère et j’ai appris tellement de bonnes leçons de vie. Le caractère qui s’est forgé en moi sera le plus bel aspect que je retirerai du hockey. »

Hefford espère jumeler ses études en administration au sport dans sa future carrière.

« Les exploits de Jayna sur la glace parlent d’eux-mêmes, mais ce que j’admire chez elle, ce sont ses contributions en dehors de la patinoire et ses qualités de meneuse », témoigne Melody Davidson, directrice générale des programmes de l'équipe nationale féminine chez Hockey Canada. « Je veux remercier Jayna pour la direction dont elle a fait preuve en tant que vétérante et mentore pour nos plus jeunes joueuses et pour la communauté du hockey en général partout au Canada et sur la planète. Heff est un modèle de constance en ce qui a trait à son approche du hockey et à ce qu’elle offre sur la glace. »

« J’encourage toutes les jeunes joueuses à tomber en amour avec le hockey. J’ai joué au hockey parce que j’aimais ça, même quand je n’étais pas très bonne. »
 – Gillian Apps, qui offre ses conseils aux filles voulant jouer au hockey

Gillian Apps, 31 ans, s’est jointe à l’équipe nationale féminine du Canada en 2001 et se retire en ayant atteint la marque des 100 points en carrière. En 164 matchs disputés avec l’équipe nationale féminine du Canada, elle a inscrit 50 buts et obtenu 50 mentions d’aide.

Cette joueuse née à Unionville, en Ontario, a remporté trois médailles d’or olympiques avec le Canada en 2006, 2010 et 2014, marquant 10 buts et obtenant 11 mentions d’aide pour un total de 21 points. Elle a inscrit 14 points (sept buts, sept aides) aux Jeux de Turin en 2006, où elle a été nommée à l’équipe d’étoiles des médias. Apps est une triple médaillée d’or (2004, 2007, 2012) de même qu’une quintuple médaillée d’argent (2005, 2008, 2009, 2011, 2013) au Championnat mondial de hockey sur glace féminin de l’IIHF.

Apps, qui était la plus jeune joueuse centralisée à Calgary pendant la saison olympique de 2001-2002, a remporté une médaille d’or avec l’équipe nationale féminine du Canada à la Coupe des 4 nations 2002 à Kitchener, en Ontario, pour ensuite gagner sept autres médailles d’or en 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010 et 2013. Elle a joué 13 matchs en carrière avec l’équipe nationale féminine des moins de 22 ans, au cours desquels elle a inscrit 17 points.

« C’était à la fois un grand honneur et un rêve devenu réalité de me joindre à Équipe Canada et de pratiquer le sport que j’aime en représentant mon pays. Je suis tellement fière d’avoir porté l’unifolié aux côtés de mes coéquipières. Nous sommes devenues comme une famille et les amitiés que j’ai nouées me resteront à jamais », déclare Apps. « J’en ai tellement appris sur moi-même grâce au hockey et mon passage au sein de l’équipe nationale féminine du Canada m’a permis de découvrir la force, l’équilibre, la persévérance, la détermination et l’entraide. Je suis très reconnaissante d’avoir pu vivre une expérience aussi riche dans le cadre d’un programme aussi exceptionnel. »

Même si elle ne sait pas quelle sera la prochaine étape pour elle, Apps se dit excitée à l’idée de découvrir ce que l’avenir lui réserve.

« Gillian a autant de personnalité qu’elle a de talent. Elle aime faire partie de l’équipe et se nourrit de l’énergie de ses coéquipières », décrit Davidson. « Gillian voue une véritable passion au hockey qui soulève les autres autour d’elle. Peu importe la direction qu’elle prendra pour la suite, elle saura faire sa marque grâce à son éthique de travail et son approche pour travailler avec les autres. Je tiens à remercier Gillian pour son engagement envers le hockey et ses coéquipières et sa volonté de participer à nos objectifs d’inspirer les jeunes joueuses par nos réussites sur la glace. »

« J’ai appris énormément grâce au hockey et je ne serais pas la même personne si ce n’était de ce sport. Il a fait de moi une meilleure personne. »
– Catherine Ward, qui exprime ce qu’elle retire du hockey

Catherine Ward, 28 ans, a fait ses débuts dans le Programme national féminin du Canada en 2006 en tant que membre de l’équipe nationale féminine des moins de 22 ans du Canada et met fin à sa carrière en tant que double médaillée d’or aux Jeux olympiques de 2010 et de 2014.

Cette joueuse née à Montréal, au Québec, a remporté l’or avec le Canada au Championnat mondial de hockey sur glace féminin de l’IIHF en 2012, pour ensuite ajouter trois médailles d’argent en 2009, 2011 et 2013. Ward a aussi gagné deux médailles d’or (2009 et 2013) et deux médailles d’argent (2008, 2012) à la Coupe des 4 nations. Elle termine sa carrière de 77 matchs avec l’équipe nationale féminine du Canada avec un total de 43 points (sept buts, 36 aides).

Comme membre de l’équipe nationale féminine des moins de 22 ans/de développement du Canada, Ward a disputé 24 matchs au cours desquels elle a inscrit 15 points. Elle a remporté deux médailles d’or à la Coupe Air Canada, en 2007 et en 2008, ainsi qu’une médaille d’argent à la Coupe MLP en 2009.

« Je rêvais de jouer pour Équipe Canada dès un jeune âge et c’est un grand privilège pour moi d’avoir pu le faire », affirme Ward. « Autant en raison de la motivation et de la discipline nécessaires à l’atteinte de mes objectifs que des amitiés tissées en cours de route, le hockey a fait de moi la personne que je suis maintenant. Ce sport m’a appris comment être une meneuse et avoir un impact positif sur les autres autour de moi et je suis chanceuse d’avoir désormais l’occasion d’unir mes deux passions, soit le hockey et les affaires. »

Ward travaille comme gestionnaire adjointe des produits à Reebok-CCM depuis un an et continuera de s’occuper du développement des bâtons de hockey au sein de l’entreprise.

« J’ai eu du plaisir à suivre la progression de Catherine autant dans le programme des moins de 18 ans que dans le programme de l’équipe nationale féminine de développement, la menant jusqu’aux Jeux olympiques, et à la voir ainsi devenir une personne qui enchaîne les réussites sur la patinoire comme en dehors », dit Davidson. « Ses habiletés et son esprit de compétitivité sur la glace, de même que son dévouement envers le programme de l’équipe nationale féminine du Canada sont indéniables. Je remercie Catherine pour son apport au programme et je lui souhaite du succès dans sa nouvelle carrière en affaires dans le monde du hockey. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
CMJ 2023 : CAN 6 – SVK 1 (match préparatoire)
Roy a récolté un but et une aide, et le Canada a battu la Slovaquie.
ENF 2022-2023 : CAN 3 – USA 2 PROL. (match 5)
Serdachny joue les héroïnes en prolongation, et le Canada reste en vie dans la série.
CMJ 2023 : CAN 6 – SUI 0 (match préparatoire)
Shane Wright inscrit un doublé, et le Canada blanchit la Suisse.
DMJA 2022 : Jour 6 – vendredi 16 décembre
Les États-Unis et la Suède ont conclu la ronde préliminaire sur une note victorieuse.
Horaire