taylor mulder feature
Ô capitaine, mon capitaine
Taylor Mulder termine sa carrière au hockey junior en portant le « C » pour les hôtes de la Coupe RBC
Chris Roberts – Lacombe Globe
|
21 mai 2016
|

Il y a quatre ans, Taylor Mulder ne savait pas s’il allait pouvoir jouer au hockey junior A. Mais le jeune homme de Lacombe, Alberta, est maintenant le capitaine des Bobcats de Lloydminster au Championnat national junior A du Canada, la Coupe RBC.

En 2012-2013, alors qu’il avait 17 ans, Mulder jouait au hockey junior B avec les Wranglers de Blackfalds et il a été le meilleur pointeur parmi les défenseurs de l’équipe, accumulant 24 points en 35 matchs. Ce fut une saison impressionnante, mais même Mulder n’aurait pu prévoir les trois prochaines années de sa carrière au hockey – 173 matchs en saison régulière avec les Bobcats, 73 points, 503 minutes de punition et deux saisons comme capitaine de la formation.

« Lorsque j’étais à Blackfalds, je n’ai certainement pas imaginé que je serais capitaine d’une équipe hôte d’un événement national comme celui-ci », dit Mulder. « Ça ne m’a même pas effleuré l’esprit. Je suis venu ici espérant me tailler une place dans l’équipe; je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. »

Il n’aurait certes pas pu s’attendre à une telle longévité en jouant à une position à laquelle il n’avait jamais joué. Mulder a toujours été défenseur au hockey mineur à Lacombe et aussi avec l’équipe bantam AAA des Rebels de Red Deer en 2009-2010.

Il a même intégré les Bobcats comme défenseur en 2013-2014 bien qu’il ait terminé la saison à l’avant et au quatrième rang des buteurs de l’équipe avec 14 buts.

« Nous étions à court d’un avant pour un match et nous avions un défenseur de trop alors je suis passé à l’avant et j’y suis resté », explique Mulder en ajoutant, à la blague, « J’ai presque oublié comment patiner à reculons depuis ce temps-là. »

Le changement était logique. À 20 ans, Mulder, qui mesure maintenant 6 pieds 4 pouces et pèse 230 livres, joue un style de jeu robuste et intimidant. Et avec une foulée respectable pour un joueur de son gabarit, il effectue rapidement la transition à l’échec avant et aide à créer des revirements qui entraînent des occasions à l’offensive.


Le changement fut une suggestion d’un autre natif de Lacombe, l’entraîneur et directeur général adjoint des Bobcats, Garry VanHereweghe. L’entraîneur chevronné de la Ligue de hockey junior de l’Alberta et ancien policier a lui-même recruté Mulder pour Lloydminster alors qu’il évoluait avec les Wranglers à Blackfalds.

« Il n’avait pas été choisi par l’équipe midget AAA [à Red Deer] et je ne sais pas pourquoi », déclare VanHereweghe. « C’est un gars de caractère, gros, fort et robuste qui connaît son rôle. Je connaissais très bien ses grands-parents et ses parents du temps où j’ai grandi à Lacombe; tout concordait. »


VanHereweghe et Mulder ont assuré de la stabilité chez les Bobcats chacun à leur façon. Lloydminster a connu une des pires saisons de l’histoire de la franchise en 2012-2013 et l’équipe cherchait quelqu’un de bien établi pour la saison suivante. « Ils cherchaient vraiment quelqu’un qui allait venir et bâtir un programme avec une vision à long terme plutôt qu’une [situation] de va-et-vient constant chez les joueurs », dit VanHereweghe qui est devenu l’entraîneur et directeur général de l’équipe.

Lorsque l’équipe a présenté une soumission pour le droit d’accueillir la Coupe RBC – droit qu’elle a obtenu –, elle a commencé à recruter des joueurs. VanHereweghe et les Bobcats ont accueilli l’ancien entraîneur des Oils Barons de Fort McMurray, Gord Thibodeau, au sein du personnel pour la saison 2014-2015.

Et depuis le début de cette saison, avec le regard tourné vers la Coupe RBC, les Bobcats ont été une sorte de porte tournante accueillant et libérant des joueurs dans le but de trouver une formule gagnante. Seuls six joueurs qui ont pris part au premier match du tournoi faisaient partie de la formation en 2014-2015 et Mulder est le seul joueur à temps plein qui était avec les Bobcats en 2013-2014.

« C’est plate de voir tes amis échangés; beaucoup de gars sont partis et beaucoup ont aussi terminé leur cheminement dans le système. Chaque saison, tout le monde est nerveux avant la date limite », explique Mulder.

« Je suis allé là et j’ai joué de mon mieux. C’est vraiment tout ce que tu peux faire. »

Qui plus est, Mulder a été nommé capitaine et pas seulement en raison de sa longévité. Mulder est un chef de file qui ne parle pas beaucoup, mais qui sait quand le faire.

« Taylor est un de ces chefs de file discrets. Mais quand un sujet doit être abordé, que ce soit dans le vestiaire, sur le banc ou sur la glace, Taylor sait se faire comprendre », dit VanHereweghe. « Et je crois que parce qu’il gère très bien de telles situations, quand Taylor parle, les gars portent attention. »

En un sens, il représente une personne en autorité pour les Bobcats et, comme VanHereweghe, de plusieurs façons. Il y a plusieurs années, après avoir pris sa retraite de la police, VanHereweghe est retourné au service de police de Calgary en vertu d’un contrat pour recruter des joueurs de hockey. Mulder est un des joueurs qu’il a recrutés et ce dernier vient tout juste de s’engager à jouer au hockey à l’Université McEwan à Edmonton l’an prochain où il entreprendra des études policières.

« C’est vraiment une belle carrière pour les joueurs de hockey qui veulent avoir du boulot lorsqu’ils cesseront de jouer », a dit l’entraîneur. « Nous avons connu beaucoup de succès en recrutant des joueurs qui ont terminé leur cheminement dans le programme.

« Et Taylor sera un excellent policier. »

Mais pour le moment, Mulder espère pouvoir aider les Bobcats à remporter leur premier championnat national en patrouillant la glace.

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
kmacleod@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
FSMHF 2018 : Une célébration du hockey féminin
Le Canada s’est joint à 41 pays de partout dans le monde dans le cadre de la huitième Fin de semaine mondiale du hockey féminin.
Festival d’automne 2018 : WHT 2 – DCC 1 (PROL.) (Hors concours)
Hannah Miller marque en prolongation, les Blancs l’emportent.
Festival d’automne 2018 : RED 6 – FSJ 2 (Hors concours)
Johnston marque quatre buts dans un deuxième gain de suite des Rouges.
Festival d’automne 2018 : RED 3 – WHT 1 (Intraéquipe)
Fillier, Johnston et Willoughby marquent dans un gain des Rouges.
Horaire
Close
Credit