Sites affiliés expand
Hockey Canada logo

Aperçu du match au Mondial de l’IIHF : Canada c. Norvège

Lundi 22 mai | 9 h 20 HE | Riga, Lettonie | Ronde préliminaire

Jonathan Yue
|
22 May 2023

L’équipe nationale masculine du Canada tentera de reprendre le chemin de la victoire au Championnat mondial 2023 de l’IIHF face à la Norvège.

DERNIER MATCH DE CHAQUE ÉQUIPE

Le Canada a subi sa première défaite samedi, au compte de 3-2 contre la Suisse. Tyler Toffoli a ouvert la marque en avantage numérique et Michael Carcone a récolté un but en troisième période, mais la Suisse a tenu le coup pour garder sa fiche immaculée à Riga.

La Norvège visera sa deuxième victoire de la compétition, après avoir perdu 2-0 contre la Tchéquie samedi. Henrik Haukeland a repoussé 19 rondelles, tandis que Ludvig Hoff a été celui qui a obtenu le plus de tirs au but, avec quatre.

DERNIÈRE RENCONTRE ENTRE LES DEUX ÉQUIPES

Le Canada et la Norvège ont croisé le fer il y a deux ans en ronde préliminaire; les Canadiens ont remporté la partie 4-2 à Riga. Adam Henrique a obtenu deux buts et une aide, Connor Brown a accumulé un but et deux aides, et Owen Power a participé à deux buts. Darcy Kuemper a réalisé 13 arrêts dans une cause gagnante.

À SURVEILLER

Après cinq matchs, Scott Laughton est l’un des joueurs les plus efficaces du tournoi au cercle des mises au jeu. Avec un taux d’efficacité de 59,8 %, il se trouve au neuvième rang de cette catégorie. Il est également presque parmi les dix meilleurs du tournoi au chapitre des mises au jeu effectuées (102). Laughton est un des avants de confiance du personnel entraîneur du Canada, ayant joué en moyenne 17 min 27 s par match. Membre de l’équipe nationale junior du Canada en 2014, le joueur d’Oakville dispute un premier tournoi avec l’équipe nationale masculine. Il a récolté un but et trois points, et maintenu un différentiel de +3 en cinq parties jouées à Riga.

Johannes Johannesen a été très utilisé lors des cinq premiers matchs des Norvégiens. L’athlète de 26 ans a passé en moyenne 23 min 57 s sur la glace, ce qui le place au deuxième rang parmi tous les joueurs de la compétition. Il a fait sentir sa présence aux deux extrémités de la patinoire. Son seul point, une mention d’aide, n’aurait pu être obtenu à un meilleur moment; il a alimenté Thomas Berg-Paulsen, qui a marqué le but de la victoire contre la Slovénie lors du seul gain de la Norvège.

RÉTROSPECTIVE

Le Canada et la Norvège se sont affrontés 24 fois au Championnat mondial de l’IIHF. Les Canadiens ont un avantage impressionnant de 23-1.

Même si le Canada a très souvent dominé ces rencontres, le triomphe de 12-1 en 2010 a été plutôt impressionnant . John Tavares a récolté un tour du chapeau, Jordan Eberle a récolté un but et trois aides, tandis que Chris Mason et Chad Johnson ont repoussé 18 des 19 tirs reçus pour se partager la victoire devant le filet.

Fiche de tous les temps : Le Canada mène 23-1

Buts pour le Canada : 155

Buts pour la Norvège : 26

Le Canada termine quatrième au Championnat mondial 2024 de l’IIHF

L’équipe nationale masculine conclut le Mondial masculin avec une défaite de 4-2 contre la Suède au match pour la médaille de bronze

NR.036.24
|
26 May 2024

PRAGUE, Tchéquie – L’équipe nationale masculine du Canada a fini en quatrième position au Championnat mondial 2024 de l’IIHF, après avoir baissé pavillon 4-2 contre la Suède au match pour la médaille de bronze présenté dimanche à l’O2 Arena.

« Jouer pour le Canada, c’est tellement spécial, et peu importe les circonstances, c’est toujours une occasion magique lorsque tu reçois un appel pour représenter ton pays et compétitionner pour une médaille d’or », a déclaré le capitaine John Tavares (Oakville, ON/Toronto, LNH). « Je vais être reconnaissant à jamais d’avoir pu être le capitaine et de jouer avec ce groupe de gars, mais évidemment, c’est un résultat décevant pour nous. »

Après avoir vu le Canada prendre un retard de 1-0 en première période à la suite d’un but de Carl Grundström, Jamie Oleksiak (Toronto, ON/Seattle, LNH) a repéré Dylan Cozens (Whitehorse, YT/Buffalo, LNH), qui a inscrit son neuvième but, un sommet au tournoi, à partir de l’enclave pour niveler le pointage.

Le Canada a brisé l’impasse un peu plus de quatre minutes après le début de la troisième période lorsque Pierre-Luc Dubois (Sainte-Agathe-des-Monts, QC/Los Angeles, LNH) a marqué à l’aide d’un tir sur réception sur une passe transversale de Brandon Hagel (Morinville, AB/Tampa Bay, LNH). Tavares a récolté une aide sur le jeu, ce qui lui a permis de se hisser en tête des meilleurs passeurs de la compétition, avec neuf mentions d’aide, à égalité avec un autre joueur.

Erik Karlsson et Grundström ont procuré une avance de 3-2 à la Suède après avoir marqué deux buts en 4 min 7 s lors de la troisième période, puis Marcus Johansson a fait mouche dans un filet désert.

« La défaite d’hier a fait vraiment mal parce que nous avions tous le goût de jouer pour l’or aujourd’hui, mais nous voulions également remporter le dernier match et rentrer à la maison avec une médaille de bronze », a commenté Dubois. « Le revers d’aujourd’hui est difficile à digérer, mais celui en demi-finale passe vraiment mal aussi. Chaque fois que tu peux participer au championnat mondial, tu fais des rencontres incroyables. Tu crées des liens avec de nouveaux joueurs, d’autres avec des gars que tu connaissais déjà. J’ai vécu une superbe expérience avec ce groupe. Après un mois passé ensemble, c’est tellement difficile de passer si près de jouer au match pour la médaille d’or en perdant en tirs de barrage. »

Jordan Binnington (Richmond Hill, ON/St. Louis, LNH) a stoppé 29 tirs dans une cause perdante. Le sommaire complet du match est affiché au HockeyCanada.ca.

« Ça a été un peu difficile de nous mettre en marche aujourd’hui, mais j’ai trouvé que nous avons été vraiment efficaces en deuxième période », a affirmé l’entraîneur-chef André Tourigny (Nicolet, QC/Utah, LNH). « Nous aurions pu mieux gérer notre avance, et j’ai remarqué que nous avons un peu trop levé le pied devant la Suède, et malheureusement, nous n’avons pas été aussi bons que nous aurions dû l’être. Nos joueurs ont travaillé fort durant tout le tournoi dans le but d’en sortir gagnants, ils étaient vraiment engagés et là les uns pour les autres. J’ai un énorme respect pour tous les gars dans notre vestiaire en raison des sacrifices qu’ils ont faits pour jouer à ce tournoi, et je suis vraiment fier de notre équipe. »

Après les demi-finales, Cozens, Brandon Tanev (Toronto, ON/Seattle, LNH) et Colton Parayko (St. Albert, AB/St. Louis, LNH) ont été nommés les trois meilleurs joueurs de la troupe canadienne au tournoi.

Le Canada a terminé la ronde préliminaire au premier rang du groupe A après avoir vaincu la Grande-Bretagne, le Danemark, l’Autriche, la Norvège, la Finlande, la Suisse et la Tchéquie. Il a confirmé sa participation en demi-finale en l’emportant 6-3 contre la Slovaquie en quart de finale, avant de s’incliner devant la Suisse au compte de 3-2 en tirs de barrage.

Depuis 1931, le Canada a gagné 28 médailles d’or au Championnat mondial de l’IIHF, de même que 16 d’argent et 7 de bronze.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez visiter le HockeyCanada.ca, ou suivre les médias sociaux Facebook, X et Instagram.

Voir plus
Damon Severson, Andrew Mangiapane, John Tavares et Colton Parayko.

John Tavares nommé capitaine de l’équipe nationale masculine du Canada pour le Championnat mondial 2024 de l’IIHF

Andrew Mangiapane, Colton Parayko et Damon Severson seront ses adjoints

NR.032.24
|
11 May 2024

PRAGUE, Tchéquie – Hockey Canada a annoncé que John Tavares (Oakville, ON/Toronto, LNH) portera le « C » avec l’équipe nationale masculine du Canada au Championnat mondial 2024 de l’IIHF à Prague et à Ostrava, en Tchéquie.

Andrew Mangiapane (Bolton, ON/Calgary, LNH), Colton Parayko (St. Albert, AB/St. Louis, LNH) et Damon Severson (Melville, SK/Columbus, LNH) épauleront Tavares à titre de capitaines adjoints.

« C’est un honneur d’être nommé capitaine d’Équipe Canada pour le championnat mondial auprès d’un groupe qui comprend tellement de bons meneurs, a déclaré Tavares. J’ai bien hâte d’aider l’équipe à tenter de défendre son titre mondial en Tchéquie. Andrew, Colton et Damon sont d’excellents joueurs qui méritent cet honneur. Je suis content de faire partie du groupe de meneurs avec eux et porterai fièrement la feuille d’érable. »

Le Canada amorcera le tournoi contre la Grande-Bretagne le 11 mai à 6 h 20 HE / 3 h 20 HP. Il a aussi rendez-vous avec le Danemark, l’Autriche, la Norvège, la Finlande, la Suisse et la Tchéquie en ronde préliminaire. Le tournoi prendra fin le 26 mai avec les matchs pour les médailles. 

TSN et RDS, partenaires officiels de diffusion de Hockey Canada, présenteront respectivement 64 et 23 matchs; veuillez consulter la programmation locale pour tous les détails. 

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux FacebookX et Instagram.

Voir plus
John Tavares.

Mise à jour concernant la formation de l’équipe nationale masculine du Canada

John Tavares s’ajoute à la formation pour le Championnat mondial 2024 de l’IIHF

10 May 2024

PRAGUE, Tchéquie – Hockey Canada a annoncé l’ajout de John Tavares (Oakville, ON/Toronto, LNH) à la formation de l’équipe nationale masculine du Canada en vue du Championnat mondial 2024 de l’IIHF, qui se tiendra du 10 au 26 mai à Prague et à Ostrava, en Tchéquie.

Tavares a représenté le Canada à de nombreuses occasions, lui qui a notamment remporté l’or avec le Canada aux éditions de 2008 et de 2009 du Championnat mondial junior de l’IIHF ainsi qu’aux Jeux olympiques d'hiver de 2014. Il a également gagné la Coupe du monde de hockey 2016 et porté l’unifolié lors de trois tournois du Championnat mondial de l’IIHF (2010, 2011 et 2012).

« John est un joueur de classe mondiale et un grand meneur, et son ajout à notre équipe pour le Championnat mondial nous permet de miser sur un joueur qui apporte d’impressionnantes habiletés et un bagage de vétéran », a déclaré Rick Nash (Brampton, ON/Columbus, LNH), directeur général de l’équipe. « Son expérience lors de compétitions internationales précédentes et ses succès dans ce contexte joueront un rôle clé dans la réussite de notre équipe, et nous savons qu’il nous sera d’une grande utilité dans notre quête pour défendre notre médaille d’or. »

Le capitaine des Maple Leafs de Toronto, qui vient de terminer sa 15e saison dans la LNH, a accumulé 1 040 points en carrière (456 buts, 584 aides) en 1 109 matchs avec les Islanders de New York (2009-2018) et les Maple Leafs (2018-2024).

Le Canada amorcera le Championnat mondial 2024 de l’IIHF contre la Grande-Bretagne le 11 mai à 6 h 20 HE / 3 h 20 HP. Il a aussi rendez-vous avec le Danemark, l’Autriche, la Norvège, la Finlande, la Suisse et la Tchéquie en ronde préliminaire. Le tournoi prendra fin le 26 mai avec les matchs pour les médailles.

TSN et RDS, partenaires officiels de diffusion de Hockey Canada, présenteront respectivement 64 et 23 matchs; veuillez consulter la programmation locale pour tous les détails.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux Facebook, X et Instagram.

Voir plus

Mise à jour concernant la formation de l’équipe nationale masculine du Canada

Pierre-Luc Dubois, Brandon Hagel et Nick Paul s’ajoutent à la formation pour le Championnat mondial 2024 de l’IIHF

07 May 2024

BUDAPEST, Hongrie – Hockey Canada a annoncé l’ajout de trois joueurs à la formation de l’équipe nationale masculine du Canada en vue du Championnat mondial 2024 de l’IIHF, qui se tiendra du 10 au 26 mai à Prague et à Ostrava, en Tchéquie.

Les avants Pierre-Luc Dubois (Sainte-Agathe-des-Monts, QC/Los Angeles, LNH), Brandon Hagel (Morinville, AB/Tampa Bay, LNH) et Nick Paul (Mississauga, ON/Tampa Bay, LNH) ont été ajoutés à la formation pour le tournoi et rejoindront donc l’équipe à Budapest.

« Nous sommes très heureux d’ajouter Pierre-Luc, Brandon et Nick à notre groupe en vue du Championnat mondial 2024 de l’IIHF », a commenté Rick Nash (Brampton, ON/Columbus, LNH), directeur général de l’équipe. « Les trois seront des atouts importants et apporteront du leadership à un groupe déjà très dynamique. Leur expérience en championnat mondial et dans la LNH – ils cumulent à eux trois plus de 700 matchs dans le circuit – ne peut être que bénéfique et nous aider dans notre quête d’une deuxième médaille d’or consécutive. »

Hagel et Paul étaient de l’édition 2021 du Championnat mondial de l’IIHF. C’est Paul d’ailleurs qui avait inscrit le but gagnant en prolongation lors de la finale pour procurer au Canada la 27e médaille d’or de son histoire au tournoi. Dubois a quant à lui remporté une médaille d’argent lors du Championnat mondial 2022 de l’IIHF, pour lequel il avait été nommé à l’équipe des étoiles des médias.

Par ailleurs, Macklin Celebrini (Vancouver, BC/Université de Boston, HE) et Adam Fantilli (Nobleton, ON/Columbus, LNH) ne participeront pas au Championnat mondial 2024 de l’IIHF. Celebrini retournera en Amérique du Nord pour assister à la loterie du repêchage de la LNH et se préparer à la séance d’évaluation des espoirs, tandis que Fantilli, qui s’est récemment remis d’une blessure, retournera également chez lui pour se concentrer sur la préparation de la saison 2024-2025.

Le Canada amorcera le Championnat mondial 2024 de l’IIHF contre la Grande-Bretagne le 11 mai à 6 h 20 HE / 3 h 20 HP. Il a aussi rendez-vous avec le Danemark, l’Autriche, la Norvège, la Finlande, la Suisse et la Tchéquie en ronde préliminaire. Le tournoi prendra fin le 26 mai avec les matchs pour les médailles. Pour son deuxième match préparatoire avant le début du tournoi, l’équipe nationale masculine du Canada affrontera la Hongrie au MVM Dome de Budapest le 7 mai. La rencontre débutera à 19 h (heure locale).

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre les médias sociaux FacebookX et Instagram.

Voir plus

Rick Nash nommé directeur général en vue du Championnat mondial 2024 de l’IIHF

Nash effectue un retour avec l’équipe nationale masculine, avec qui il a remporté l’argent en 2022

NR.015.24
|
19 March 2024

CALGARY, Alberta – Hockey Canada a annoncé que le double médaillé d’or olympique Rick Nash (Brampton, ON/Columbus, LNH) agira à titre de directeur général de l’équipe nationale masculine du Canada à l’occasion du Championnat mondial 2024 de l’IIHF, qui se tiendra du 10 au 26 mai à Prague et à Ostrava, en Tchéquie.

Nash a été choisi par Doug Armstrong (Sarnia, ON/St. Louis, LNH), responsable du groupe de gestion de l’équipe nationale masculine du Canada, Ryan Getzlaf (Regina, SK/Anaheim, LNH), conseiller en relations avec les joueurs, et Scott Salmond (Creston, BC), premier vice-président des activités hockey et de la haute performance.

« L’expérience de Rick à l’international et dans la LNH, tant comme joueur que comme dirigeant, faisait de lui le candidat idéal pour diriger l’équipe nationale masculine du Canada à cette édition du championnat mondial, a commenté Armstrong. Nous avons très hâte de travailler avec lui et d’amorcer le processus de sélection du personnel et de joueurs qui tenteront de défendre notre titre en Tchéquie au mois de mai. »

Nash a récemment remporté une médaille d’argent à titre de directeur général adjoint de l’équipe nationale masculine du Canada au Championnat mondial 2022 de l’IIHF. Maintenant à sa troisième saison comme directeur du développement des joueurs des Blue Jackets de Columbus, il a aussi agi en tant que conseiller spécial au directeur général de l’équipe pendant deux saisons (de 2019 à 2021). Comme joueur, il a représenté le Canada aux Jeux olympiques d’hiver en 2006, 2010 et 2014, gagnant l’or en 2010 et 2014. Il a aussi porté l’unifolié lors de quatre éditions du Championnat mondial de l’IIHF, remportant une médaille d’or (2007) et deux d’argent (2005, 2008). Au Championnat mondial junior 2002 de l’IIHF, il a mis la main sur une médaille d’argent. Chez les professionnels, Nash a disputé 1 060 matchs dans la LNH en 15 saisons avec les Blue Jackets, les Rangers de New York et les Bruins de Boston, accumulant au total 805 points (437 buts, 368 aides).

Les autres membres du groupe de gestion, de même que le personnel entraîneur, le personnel de soutien et la formation en vue du Championnat mondial 2024 de l’IIHF, seront dévoilés à une date ultérieure.

Le Canada amorcera le tournoi contre la Grande-Bretagne le 11 mai à 6 h 20 HE / 3 h 20 HP. Le Canada a aussi rendez-vous avec l’Autriche, le Danemark, la Finlande, la Norvège, la Suisse et la Tchéquie en ronde préliminaire. Le tournoi prendra fin le 26 mai avec les matchs pour les médailles. L’équipe nationale masculine du Canada disputera deux matchs préparatoires avant le début du tournoi – un contre l’Autriche au Steffl Arena de Vienne le 5 mai et un autre contre la Hongrie au MVM Dome de Budapest le 7 mai.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada, l’équipe nationale masculine du Canada et le Championnat mondial 2024 de l’IIHF, veuillez consulter le HockeyCanada.ca, ou suivre les médias sociaux Facebook, X et Instagram.

Voir plus

Le Canada gagne l’or au Championnat mondial 2023 de l’IIHF

Le Canada remporte sa 28e médaille d’or au Mondial en défaisant l’Allemagne 5-2

NR.040.32
|
28 May 2023

TAMPERE, Finlande – Trois buts en troisième période ont permis à l’équipe nationale masculine du Canada de gagner la médaille d’or au Championnat mondial 2023 de l’IIHF, une victoire de 5-2 sur l’Allemagne en finale au Nokia Arena dimanche.

Samuel Blais (Montmagny, Qc/St. Louis, LNH) s’est emparé d’un rebond pour marquer le but gagnant après moins de cinq minutes en troisième période, son deuxième du match et son quatrième en trois affrontements, pour permettre au Canada de mettre la main sur une 28e médaille d’or au Mondial masculin.

« C’est très plaisant, a exprimé Blais. Nous sommes en Europe depuis un mois et attendions le moment de jouer pour la médaille d’or. C’est très spécial de gagner devant nos proches qui se sont déplacés jusqu’ici. Notre groupe a su bâtir rapidement une chimie d’équipe, ça donne l’impression qu’on joue ensemble depuis longtemps. Nous sommes heureux de ramener cette médaille d’or à la maison pour nos partisans. »

Les Allemands ont pris les devants 1-0 après un peu plus de huit minutes de jeu jusqu’à ce que Blais, qui a été nommé joueur du match, touche la cible d’un tir sur réception à la suite d’une passe de Peyton Krebs (Okotoks, Alb./Buffalo, LNH) pour niveler le pointage. L’Allemagne a répliqué à 13 min 47 s de la période médiane, puis Lawson Crouse (Mount Brydges, Ont./Arizona, LNH) redirige la rondelle derrière le gardien allemand Mathias Niederberger en avantage numérique pour égaliser la marque à 2-2 avant l’entracte.

Blais a donné l’avance aux siens tôt en troisième, tandis que Tyler Toffoli (Scarborough, Ont./Calgary, LNH) et Scott Laughton (Oakville, Ont./Philadelphia, LNH) ont fait mouche pour sceller l’issue du match et permettre au Canada de mettre la main sur une 51e médaille, toutes couleurs confondues, au Championnat mondial de l’IIHF.

« Je ne pourrais être plus fier de ce groupe, a commenté Toffoli. Nous avons affronté beaucoup d’adversité et de doute avant d’y arriver, et cette victoire est très spéciale. La chimie a rapidement opéré au sein de notre équipe tissée serrée, et nous avions confiance en chacun de nos coéquipiers. Tout le monde a mis la main à la pâte et nous avons bien joué aujourd’hui. Je suis vraiment heureux de rentrer au Canada avec la médaille d’or. »

Sam Montembeault (Bécancour, Qc/Montréal, LNH) a couronné un tournoi fantastique avec une performance de 21 arrêts. Le sommaire complet du match est affiché au HockeyCanada.ca.

Après le match pour la médaille d’or, MacKenzie Weegar (Nepean, Ont./Calgary, LNH) a remporté le titre de Meilleur défenseur du tournoi et a été nommé à l’équipe des étoiles des médias. De plus, Crouse, Montembeault et Weegar ont été nommés les trois meilleurs joueurs d’Équipe Canada au tournoi après la demi-finale.

« L’engagement de tous les joueurs au sein de l’équipe a été incroyable », a affirmé l’entraîneur-chef André Tourigny (Nicolet, Qc/Arizona, LNH). « On savait qu’on devait se présenter à ce match et jouer l’un pour l’autre, jouer en équipe. On est venus ici pour représenter le Canada et faire honneur à notre pays, et je suis choyé de faire partie de ce groupe. Nos joueurs tenaient vraiment à cette victoire. Ils voulaient ramener l’or au Canada. C’est dans cet état d’esprit qu’on accomplit de grandes choses, et c’est ce qu’on a fait ce soir. »

Le Canada a terminé la ronde préliminaire au deuxième rang du groupe B après avoir vaincu la Lettonie, la Slovénie, la Slovaquie, le Kazakhstan et la Tchéquie. Il a confirmé sa participation au match pour l’or en l’emportant 4-1 contre la Finlande en quart de finale, puis en signant une victoire de 4-2 contre la Lettonie en demi-finale.

Depuis 1931, le Canada a gagné 28 médailles d’or au championnat mondial, de même que 16 d’argent et 7 de bronze.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez visiter le HockeyCanada.ca, ou suivre les médias sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

Voir plus

Aperçu du match au Mondial de l’IIHF : Canada c. Allemagne

Dimanche 28 mai | 13 h 20 HE | Tampere, Finlande | Match pour la médaille d’or

Jonathan Yue
|
28 May 2023

Pour une quatrième fois consécutive au Championnat mondial de l’IIHF, l’équipe nationale masculine du Canada jouera pour l’or. C’est contre l’Allemagne, dimanche à Tampere, qu’elle tentera de remporter le 28 e titre mondial de son histoire.

Dernier match de chaque équipe

Tirant de l’arrière dans son match de demi-finale samedi, le Canada a fini par s’imposer contre la Lettonie par la marque de 4-2 . Jack Quinn, Adam Fantilli et Scott Laughton ont chacun marqué au troisième tiers pour compléter la remontée, tandis que Samuel Montembeault a bloqué 20 tirs pour signer sa cinquième victoire.

Les Allemands ont quant à eux obtenu leur laissez-passer pour la finale au terme d’un duel enlevant contre les États-Unis, remporté au compte de 4-3 en prolongation . C’est Frederik Tiffels qui a tranché le débat, inscrivant son deuxième filet de la partie à 7 min 32 s de la période supplémentaire. Marcel Noebels avait égalisé la marque avec 1 min 23 s à écouler en troisième, après que l’équipe eut rappelé au banc son gardien de but Mathias Niederberger au profit d’un attaquant supplémentaire. Niederberger a effectué 30 arrêts au total, dont six en prolongation.

Dernière rencontre entre les deux équipes

Le dernier affrontement entre le Canada et l’Allemagne remonte à l’année dernière, lors du tout premier match de la ronde préliminaire à Helsinki, que les Canadiens avaient gagné 5-3 . Pierre-Luc Dubois avait inscrit un doublé, tandis que Kent Johnson avait été l’auteur du but de la victoire. Repoussant 18 des 21 tirs dirigés vers lui, Logan Thompson avait obtenu sa première victoire en carrière avec Équipe Canada.

À surveiller

Samedi en demi-finale, les Canadiens jouaient sans deux de leurs meilleurs joueurs en désavantage numérique en Joe Veleno (suspension) et Ethan Bear (blessure). Cela n’a pourtant pas paru, eux qui n’ont rien concédé à la Lettonie en supériorité numérique, malgré six tentatives. Le Canada affiche maintenant un taux d’efficacité de 93,1 % à court d’un joueur – bon pour le deuxième rang dans le tournoi. L’unité en désavantage numérique devra se tenir prête une fois de plus en finale, puisque les Allemands ont touché la cible à six occasions avec un rival au cachot, et affichent un taux de réussite de 25 %.

Le clan allemand a amorcé la ronde éliminatoire au huitième et dernier rang des équipes qualifiées après avoir cumulé une fiche de 4-0-0-3 en ronde préliminaire. Mais tout cela n’a plus d’importance. L’Allemagne a d’abord signé une victoire de 3-1 en quart de finale contre la Suisse, qui trônait au premier rang du classement, avant d’infliger aux États-Unis leur première défaite de la compétition en demi-finale. Auteur de 11 points (5-6—11), J.J. Peterka est celui qui mène la charge à l’offensive pour son équipe. Il occupe le troisième rang des pointeurs du tournoi. Devant le filet, Niederberger a joué tous les matchs de son équipe sauf un et présente une moyenne de buts alloués de 1,98 ainsi qu’un pourcentage d’arrêts de 0,910. Avec 163 arrêts, dont 59 en ronde éliminatoire, il se classe troisième à ce chapitre.

Rétrospective

Les Canadiens ont un net avantage dans l’histoire de ce tournoi, ayant remporté 21 des 24 rencontres (qui comprennent deux verdicts nuls) contre les Allemands, et dominent 111-33 au chapitre des buts marqués.

Il s’est écoulé 93 ans depuis le dernier duel pour la médaille d’or entre les deux nations au Mondial de l’IIHF. C’était en 1930, première année où l’événement se tenait séparément des Jeux olympiques. Le Canada (représenté par les CCM de Toronto) avait défait l’Allemagne 6-1 à Berlin pour mettre la main sur une quatrième médaille d’or consécutive.

Fiche de tous les temps : le Canada mène 21-1-2 (2-0 en PROL. ou TB)

Buts pour le Canada : 111

Buts pour l’Allemagne : 33

Voir plus

Sommaire du Championnat mondial de l’IIHF – 27 mai

Le but de toute beauté d’Adam Fantilli aide le Canada à vaincre la Lettonie 4-2 et à accéder à la finale

27 May 2023

STATISTIQUES DU MATCH | BLOGUE EN DIRECT 

TAMPERE, Finlande – Trois buts en troisième période ont permis à l’équipe nationale masculine du Canada de confirmer sa place au match pour la médaille d’or du Championnat mondial 2023 de l’IIHF en doublant la Lettonie 4-2 au pointage samedi au Nokia Arena.

  • Adam Fantilli (Nobleton, Ont./Université du Michigan, Big Ten) a inscrit ce qui allait s’avérer le but de la victoire – une manœuvre digne des faits saillants – avec un peu de moins de neuf minutes d’écoulées en troisième.
  • Scott Laughton (Oakville, Ont./Philadelphie, LNH) a marqué dans un filet désert en plus d’amasser une mention d’aide.
  • Sammy Blais (Montmagny, Qc/St. Louis, LNH) et Jack Quinn (Cobden, Ont./Buffalo, LNH) ont complété la marque.
  • Peyton Krebs (Okotoks, Alb./Buffalo, LNH), Jake Middleton (Stratford, Ont./Minnesota, LNH), Lawson Crouse (Mount Brydges, Ont./Arizona, LNH), Milan Lucic (Vancouver, C.-B./Calgary, LNH) et Justin Barron (Halifax, N.-É./Montréal, LNH) ont obtenu une aide chacun.
  • Samuel Montembeault (Bécancour, Qc/Montréal, LNH) a bloqué 20 tirs.
  • Le Canada a dominé la Lettonie 36-22 au chapitre des tirs au but.

Prochain match :

Canada c. États-Unis ou Allemagne (match pour la médaille d’or) – dimanche 28 mai (13 h 20 HE/10 h 20 HP)

TSN et RDS, partenaires officiels de diffusion de Hockey Canada, présenteront respectivement 64 et 24 matchs; veuillez consulter votre programmation locale pour en savoir plus.

Citations :

« Les Lettons jouent avec du cœur au ventre et beaucoup de robustesse. Ils ont connu un fort match aujourd’hui. Pour notre part, nous sommes restés concentrés, et il a fallu faire preuve de caractère après leur premier but. Les gars ont fait du bon travail. Quinn a marqué un but extrêmement important, et que dire de celui de Fantilli. Un jeu dont on se souviendra longtemps, c’est certain. Je n’ai vu aucun signe de panique sur notre banc, et tous les joueurs se sont donnés à fond. »

-      L’entraîneur-chef André Tourigny (Nicolet, Qc/Arizona, LNH) à propos de la victoire d’aujourd’hui en demi-finale

« C’était un moment spécial pour moi. J’ai passé mon enfance à regarder jouer Milan Lucic, alors de marquer sur une passe venant de lui, et quelle passe! C’était super. D’inscrire un but important qui nous permet d’atteindre la finale, c’est incroyable. On serait tous bien heureux de repartir d’ici avec une médaille d’or au cou. On est venus ici pour représenter fièrement notre pays, alors il n’y aurait pas mieux comme scénario. Espérons que ça se concrétise demain. »

-      Fantilli au sujet de son but et de la chance de jouer pour la médaille d’or

« La rondelle est simplement apparue devant moi après l’excellent travail de Crouse en échec avant. Je visais le gardien, pas forcément à un endroit précis. Par chance, je l’ai atteint au bon endroit et la rondelle s’est retrouvée dans le filet.

« Le match d’aujourd’hui a montré qu’on forme un groupe résilient, qu’on a confiance les uns envers les autres. On s’attendait à de l’adversité aujourd’hui, et on a su garder notre sang-froid et suivre notre plan de match. Ça nous a souri. On sait comment on doit jouer demain, il suffit de nous recentrer sur ce qu’on doit faire pour repartir d’ici avec la médaille d’or. »

-      Quinn sur le but égalisateur et le match d’aujourd’hui

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre nos médias sociaux FacebookTwitter et Instagram, de même que le mot-clic #MondialIIHF.

Voir plus

Aperçu du match au Mondial de l’IIHF : Canada c. Lettonie

Samedi 27 mai | 7 h 20 HE | Tampere, Finlande | Demi-finale

Jonathan Yue
|
27 May 2023

Pour la huitième fois de suite, l’équipe nationale masculine du Canada a obtenu une place en demi-finale au Championnat mondial 2023 de l’IIHF et croisera le fer avec la Lettonie samedi dans l’espoir d’accéder au match pour la médaille d’or.

Dernier match de chaque équipe

Le Canada a vaincu la Finlande, une des équipes hôtes, par la marque de 4-1 en quart de finale jeudi. Jack Quinn, Sammy Blais, Michael Carcone et Tyler Toffoli ont tous fait mouche, et Sam Montembeault a réalisé 27 arrêts dans une autre performance spectaculaire du gardien canadien.

La Lettonie a ravi la foule locale à Riga en éliminant la Suède 3-1 pour accéder au carré d’as pour la toute première fois. Devant le filet letton, Arturs Silovs a repoussé 40 des 41 tirs dirigés vers lui, Rihards Bukarts a obtenu trois mentions d’aide, tandis que Miks Indrasis et Janis Jaks ont inscrit un but et une aide chacun.

Dernière rencontre entre les deux équipes

Il y a 15 jours, en lever de rideau de la ronde préliminaire à Riga, le Canada a vaincu l’équipe des co-hôtes par la marque de 6-0 . MacKenzie Weegar a inscrit un but et deux aides, Peyton Krebs a obtenu deux mentions d’aide, et Montembeault a fait 23 arrêts pour signer le jeu blanc.

À surveiller

Après deux défaites consécutives contre la Suisse et la Norvège, le Canada est parvenu à renverser la vapeur autant en défensive qu’à l’attaque, dominant ses adversaires 7-2 dans la colonne des buts à ses deux derniers matchs. Le trio formé par Lawson Crouse, Scott Laughton et Jack Quinn s’est montré particulièrement menaçant depuis sa première présence ensemble au match contre le Kazakhstan, inscrivant un total de 14 points lors des cinq derniers affrontements (Crouse – 4-1—5; Laughton – 0-4—4; Quinn – 1-4—5). Dans l’ensemble, la production offensive des Canadiens a été plutôt bien répartie, avec 14 marqueurs différents jusqu’à maintenant.

Il ne fait aucun doute que Silovs a été le gardien le plus occupé du tournoi. Le portier des Canucks d’Abbotsford (AHL) n’a manqué que cinq minutes de jeu pour la Lettonie, maintenant une moyenne de buts alloués de 2,00 et un pourcentage d’arrêts de 0,925, tandis que ses 200 arrêts en huit rencontres le place au premier rang du tournoi à ce chapitre. Avec une production de 24 buts les situant dans la moyenne, les Lettons se sont appuyés sur Silovs pour remporter des matchs serrés. Outre la victoire confortable de 7-0 aux dépens du Kazakhstan, le gain en quart de finale contre les Suédois était le premier dont l’écart au pointage était de plus d’un but.

Rétrospective

Les Canadiens ont croisé le fer avec les Lettons à 14 occasions au Championnat mondial de l’IIHF, obtenant 12 victoires et 1 verdict nul.

Globalement, le Canada a dominé les duels contre la Lettonie, inscrivant au total 77 buts et n’en concédant que 16. Avant le gain de 6-0 dont nous avons parlé plus haut, la dernière fois que les Canadiens avaient marqué six buts contre les Lettons remonte à l’ouverture du Championnat mondial 2015 de l’IIHF , une victoire de 6-1. Jason Spezza avait terminé la rencontre avec deux buts et une aide, Nathan MacKinnon avait obtenu un but et deux aides, et Mike Smith avait réalisé 16 arrêts pour l’emporter à Prague.

Fiche de tous les temps : le Canada mène 12-1-1

Buts pour le Canada : 77

Buts pour la Lettonie : 16

Voir plus

Sommaire du Championnat mondial de l’IIHF – 25 mai

Montembeault a stoppé 27 tirs dans un gain de 4-1 contre la Finlande pour le Canada, qui passe en demi-finale

26 May 2023

STATISTIQUES DU MATCH | BLOGUE EN DIRECT

TAMPERE, Finlande L’équipe nationale masculine du Canada a confirmé sa place en demi-finale au Championnat mondial 2023 de l’IIHF grâce à une victoire de 4-1 contre la Finlande, l’équipe cohôte, au Nokia Arena jeudi.

  • Samuel Blais (Montmagny, Qc/St. Louis, LNH) a compté ce qui allait s’avérer le but gagnant après un peu plus de 10 minutes de jeu en deuxième période.
  • Jack Quinn (Ottawa, Ont./Buffalo, LNH), Michael Carcone (Ajax, Ont./Tucson, AHL) et Tyler Toffoli (Scarborough, Ont./Calgary, LNH) ont inscrit les autres buts.
  • Lawson Crouse (Mount Brydges, Ont./Arizona, LNH), Jake Neighbours (Airdrie, Alb./St. Louis, LNH), Justin Barron (Halifax, N.-É./Montréal, LNH), MacKenzie Weegar (Nepean, Ont./Calgary, LNH) et Jake Middleton (Stratford, Ont./Minnesota, LNH) ont ajouté une aide chacun.
  • Samuel Montembeault (Bécancour, Qc/Montréal, LNH) a été fantastique devant la cage du Canada, effectuant une performance de 27 arrêts qui lui a valu le titre de Joueur du match de l’équipe.
  • Le Canada a dominé la Finlande 31-28 au chapitre des tirs au but.

Prochain match :

Canada c. Lettonie (demi-finale) – samedi 27 mai (7 h 20 HE / 4 h 20 HP)

TSN et RDS, partenaires officiels de diffusion de Hockey Canada, présenteront respectivement 64 et 24 matchs; veuillez consulter votre programmation locale pour en savoir plus.

Citations :

« Montembeault a fait beaucoup d’arrêts clés pour nous. La Finlande a eu des échappées et d’excellentes chances de marquer, mais Sam s’est dressé devant son filet. Il a été notre meilleur joueur ce soir, et quand ton gardien de but joue aussi bien, c’est une bonne recette pour gagner des matchs. »

« On a essayé de jouer avec vitesse en échec avant pour briser le rythme des Finlandais. Ils sont vraiment bons avec la rondelle, ils s’imposent physiquement et protègent bien le disque. On voulait être vraiment dynamiques quand ils avaient la rondelle et leur en enlever la possession dès que possible. La Finlande a souvent eu la rondelle ce soir, mais j’ai trouvé qu’on appliquait une bonne pression dès qu’ils touchaient au disque. Notre désavantage numérique a aussi été très efficace, ce qui a été une clé pour nous. La Finlande mise sur des joueurs élites, et on a bien réussi à les contenir et à écouler nos punitions. »

-      L’entraîneur-chef André Tourigny (Nicolet, Qc/Arizona, LNH) sur la performance de Montembeault et la victoire de son équipe

« Notre équipe a joué un excellent match ce soir, on peut voir à quel point on a grandi depuis le début du tournoi. On savait que ça allait être un match serré aujourd’hui, et le troisième but, inscrit par Carcone, nous a fait un bien énorme et nous a enlevé beaucoup de poids sur les épaules. On a joué une très bonne troisième période et on a vraiment bien géré la rondelle. »

« On a un groupe formidable. Notre objectif à l’arrivée au tournoi était de gagner l’or et on savait que la tâche ne serait pas facile ce soir pour battre la Finlande devant ses partisans. On a fait un pas de plus vers l’atteinte de notre objectif, et maintenant on se tourne vers les demi-finales. »

-      Montembeault sur la performance de son équipe et le fait de jouer pour une médaille

« On doit continuer à faire ce qu’on fait depuis deux matchs. On doit appliquer un échec avant soutenu et respecter nos systèmes de jeu. On joue bien défensivement et on bloque beaucoup de lancers, il faut continuer comme ça. On a un excellent gardien de but en qui on a entièrement confiance et on tâchera d’être au sommet de notre forme contre la Lettonie. »

-      Blais sur le duel contre la Lettonie en demi-finale

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale masculine du Canada, veuillez consulter le HockeyCanada.ca ou suivre nos médias sociaux FacebookTwitter et Instagram, de même que le mot-clic #MondialIIHF.

Voir plus

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 284-6484 

[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada

(403) 777-4567

[email protected]

 

Jeremy Knight
Responsable, communications organisationnelles
Hockey Canada

(647) 251-9738

[email protected]

 

Videos
Photos
play_logo
FHC : Rêves devenus réalité à Membertou
play_logo
CMM : Faits saillants – SWE 4, CAN 2 (médaille de bronze)
play_logo
CMM : Faits saillants – SUI 3, CAN 2 TB (demi-finale)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 6, SVK 3 (quart de finale)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 4, CZE 3 Prol. (ronde préliminaire)
play_logo
CMM : Retour sur un parcours endiablé à Riga
play_logo
Coupe du Centenaire : Faits saillants – Collingwood 1, Melfort 0 (Match pour le médaille d'or)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 3, SUI 2 (ronde préliminaire)
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 5, FIN 3 (ronde préliminaire)
play_logo
ENM : Fierté et passion derrière le banc
play_logo
CMM : Faits saillants – CAN 4, NOR 1 (ronde préliminaire)
play_logo
Canucks de Calgary (AJHL) c. Mustangs de Melfort (SJHL) | Coupe du centenaire
Horaire
HC Logo
Edmonton, Alb., Canada
août 3 - 10