wwc bc hockey rink signage

Là où tout est hockey

Alors que les yeux du monde du hockey sont tournés vers l’intérieur de la Colombie-Britannique, Kamloops accueille plus que le Championnat mondial féminin de l’IIHF

Allie Moore
|
28 mars 2016
|
Cette semaine, la capitale des tournois du Canada démontre qu’elle porte bien son nom; Kamloops sera au cœur du monde du hockey et au cœur du hockey féminin en Colombie-Britannique.

En plus du Championnat mondial féminin 2016 de l’IIHF, qui réunira les huit meilleures équipes au monde, la ville sera l’hôte, à la fois, de trois championnats provinciaux de Hockey C.-B. et du championnat féminin senior Western Shield.

« C’est une très belle occasion de mettre le hockey féminin en valeur et il n’y a pas de meilleure façon d’en faire la promotion que d’avoir les meilleures joueuses de la province aux côtés des meilleures au monde ici à Kamloops », a déclaré Paul Crawford, responsable de la planification des tournois pour le comité hôte du Mondial féminin. « Quand les filles viendront en ville, elles pourront voir leurs idoles jouer. Cela nous a semblé tout à fait naturel. »

Les chiffres à eux seuls sont impressionnants : en plus des 8 équipes internationales, le calendrier des tournois regroupera 21 équipes aux championnats provinciaux et 10 autres au Western Shield. Cela représente plus de 700 joueuses, sans compter les entraîneurs, les membres du personnel, les parents et les partisans, et tous se rendront dans l’intérieur de la Colombie-Britannique.

Les équipes viendront, entre autres, de Prince George, Richmond, Surrey, Castlegar, Williams Lake, Kelowna et de l’île de Vancouver, pour les championnats provinciaux, et d’aussi loin à l’ouest que Brandon, Manitoba, pour le Western Shield.

Au total, incluant le championnat mondial, plus de 80 matchs seront présentés dans cinq installations dans la ville.

Alors comment les organisateurs ont-ils réalisé cet exploit? Où les joueuses seront-elles logées? Où mangeront-elles? Et quel genre de défi logistique représente l’organisation d’autant de tournois en même temps?

« La Ville a été accommodante et elle s’est assurée que nous avions des heures de glace là où nous en avions besoin », a dit Crawford. « C’est une des choses que nous faisons très bien ici à Kamloops; il y a énormément de gens qui travaillent ensemble pour s’assurer que tous ces événements ont lieu. »

Et il n’y aura pas que des athlètes dignes de participer aux championnats qui s’avanceront sur la glace à Kamloops et dans les environs; Hockey Canada et Hockey C.-B. organisent des activités de développement pour de jeunes joueuses dans l’Okanagan et au-delà.

Il y aura des jamborees à Kelowna et à 100 Mile House et des activités Découvrez le hockey avec Esso à Vernon et Salmon Arm où des joueuses de tous les âges auront l’occasion de jouer au hockey et de participer aux festivités entourant le Mondial féminin.

Au bout du compte, le comité hôte et l’Association de hockey mineur de Kamloops espèrent que tous les événements cette semaine porteront des fruits dans l’avenir, jetant des assises solides pour le hockey féminin dans la région.

« Comment utilisons-nous ces événements pour aider les entraîneurs à tous les différents niveaux du jeu? Comment donnons-nous un coup de pouce au hockey local de cette région? », demande Jon Pankuch, président de l’AHM de Kamloops et coprésident du comité hôte du Mondial féminin. « Si nous pouvons utiliser ces ressources pour inciter plus de filles à jouer, je crois que, pour ce qui est de la compétition, c’est bon pour le sport. Ça commence alors que ces filles sont très jeunes; nous devons faire en sorte qu’elles aillent sur la glace dans l’espoir qu’elles vont continuer à jouer et aimer le sport. »

L’idée n’est pas nouvelle; lorsque Kamloops a accueilli la Coupe des 4 nations 2014, des activités comme Découvrez le hockey avec Esso ont incité huit filles à s’inscrire au hockey la saison suivante.

« Huit filles, ça ne semble peut-être pas beaucoup », dit Pankuch, « mais quand vous en avez 160 dans l’association [de hockey mineur], c’est un bon pourcentage. »

Alors prêts, pas prêts, le monde et la province s’amènent à Kamloops.

Et qui sait, peut-être qu’une des joueuses sur la glace à l’un des championnats provinciaux ou à une activité Découvrez le hockey avec Esso portera le chandail orné de la feuille d’érable dans quelques années. Tout le monde doit faire ses premiers pas quelque part; pourquoi pas ici?

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2020-2021 : Les coulisses du camp
Jetez un coup d’œil sur ce qui s’est passé à l’extérieur de la patinoire, en coulisse du camp de l’équipe féminine.
ENF 2021 : ROUGES 4 – BLANCS 3 PROL. (jeu dirigé no 3)
Ella Shelton joue les héroïnes en prolongation, et les Rouges battent les Blancs.
ENF 2021 : BLANCS 2 – ROUGES 1 (jeu dirigé no 2)
Ella Shelton a marqué le but gagnant en fin de match, et les Blancs ont battu les Rouges.
2020-2021 ENP: ROUGES 5 – BLANCS 0 (jeu dirigé no 3)
James Dunn a inscrit un autre tour du chapeau pour mener les Rouges à un balayage des séances de jeu dirigé.
Horaire