dunn sokay feature
Un duo de Canada Est heureux de jouer chez lui
Sam Dunn et Ben Sokay ont la chance de porter le rouge et le blanc devant leurs amis, leur famille et des amateurs familiers au Défi mondial junior A
David Brien
|
16 décembre 2015
|

Les 44 joueurs représentant le Canada au Défi mondial junior A 2015 proviennent d’une extrémité à l’autre du pays, de Nanaimo en Colombie-Britannique (Carter Turnbull) à Lewisporte à Terre-Neuve-et-Labrador (Lucas Batt).

Puisque le tournoi a lieu au Canada, les deux formations canadiennes pourront profiter du fait qu’elles jouent à domicile, mais pour deux coéquipiers de Canada Est, Sam Dunn et Ben Sokay, le tournoi se déroule presque dans leur cour arrière, à environ 25 kilomètres de chez eux.

Dunn et Sokay pourront jouer devant leurs partisans cette semaine puisque Dunn est originaire de Bewdley, Ontario, située au nord de Cobourg, et que Sokay est natif de Port Hope, à seulement 15 minutes de route à l’ouest le long de l’autoroute 401.

Ils auront donc certainement l’avantage de jouer à domicile.

« Tous les gens que je connais m’ont dit qu’ils allaient venir, alors je ressens la frénésie », dit Sokay. « Le simple fait d’avoir le logo [d’Équipe Canada] à l’avant de ton chandail et ton nom au dos est un immense honneur. Et pas seulement pour moi, pour ma famille aussi. »

Pour Dunn, le plaisir est double; le défenseur est non seulement originaire de la région, mais il en est à sa deuxième saison comme patrouilleur à la ligne bleue des Cougars de Cobourg. Il est donc sûr d’avoir quelques partisans supplémentaires dans les gradins lorsque Canada Est se présentera au Cobourg Community Centre (l’équipe de l’Est joue ses matchs de la ronde préliminaire à Whitby).

« Jouer dans mon aréna local signifie que je connais beaucoup plus de gens dans les estrades que les autres gars qui viennent d’ailleurs », dit-il. « Cela ajoute certainement une touche d’excitation de savoir que je représente [Équipe Canada]. »

Et même s’il ne fait aucun doute que les équipes canadiennes recevront le plus d’attention, et le plus grand appui, à Cobourg et Whitby, des cris d’encouragement supplémentaires se feront sans doute entendre en provenance des partisans de Dunn et Sokay dû au fait qu’ils seront probablement les plus nombreux.

Dunn sait déjà que plusieurs amis à l’école et plusieurs partisans des Cougars seront sur place lorsque Canada Est arrivera à Cobourg, mais il jouera d’abord et avant tout pour une personne en particulier – sa grand-mère.

« Elle adore ça. Et elle est aussi très excitée », dit-il en parlant de sa partisane la plus loyale. « Porter ce chandail signifie que tu représentes non seulement ta famille, mais aussi tes amis, ta ville et bien sûr, le pays tout entier. C’est un sentiment très spécial. »

Mais ce sentiment spécial est aussi accompagné d’une pression particulière – du moins, c’est ce que l’on pourrait croire. Les deux joueurs disent que représenter leur pays si près de chez eux constitue un élan émotif, pas un obstacle, et ce, grâce au soutien additionnel.

Mais sur la glace, cet avantage est négligeable; ils seront confrontés à certains des meilleurs jeunes joueurs au monde et peu importe qui se trouve dans les gradins, ils devront joueur leur jeu.

« À part le fait que je connais la glace un peu mieux que les autres gars parce que je joue ici tout le temps, je ne crois pas que ce soit un avantage si important », dit Dunn.

« Tous les joueurs dans ce vestiaire sont d’excellents joueurs de hockey et tu dois aller sur la glace et jouer ton jeu, peu importe où tu joues », ajoute Sokay.

Une tournée rapide de Cobourg et Whitby révèle le soutien des collectivités pour le Défi mondial junior A, les équipes canadiennes et les joueurs de l’endroit – Sokay a droit à un témoignage d’appui personnalisé à l’extérieur du Foodland à Cobourg. L’engouement est donc bien réel.

Pendant le Défi mondial junior A, Dunn et Sokay s’attendent à une foule plus imposante et plus bruyante que celle à laquelle ils sont habitués à cause de l’ampleur de l’événement et de l’équipe pour laquelle ils jouent. Après tout, ce n’est pas tous les jours que Cobourg et Whitby accueillent des matchs de hockey international.

« Le niveau d’énergie que [la foule] va apporter va accroître l’énergie au sein de l’équipe, c’est certain », dit Dunn.

Et lorsque Canada Est arrivera enfin à Cobourg, Dunn aura l’occasion de jouer dans son propre aréna, devant ses propres partisans, de s’habiller dans propre son vestiaire et, qui sait, peut-être de s’asseoir à son propre casier.

À tout cela s’ajoute l’occasion de pouvoir gagner l’or à domicile. Ah! Ce qu’on est bien chez soi.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
AAEC : La concrétisation d’un rêve pour KPMG
Pour une 10e année, l’Association des anciens d’Équipe Canada et KPMG se sont associées pour offrir un match de rêve à des clients à Calgary.
CMM 2019 : FIN 3 – CAN 1 (Médaille d’or)
Theodore marque, mais le Canada se contente de l’argent à Bratislava.
CMM 2019 : CAN 5 – CZE 1 (Demi-finale)
Matt Murray fait 40 arrêts et mène le Canada en finale.
CMM 2019 : CAN 3 – SUI 2 PROL. (Quart de finale)
Severson marque à la fin et Stone compte en prol. dans un gain du Canada.
Horaire
Close
Credit