nova scotia female hockey
Hockey Nouvelle-Écosse restructure son système de hockey féminin
La division espère qu’une approche régionale pour la formation des équipes permettra aux filles de vivre une expérience de jeu plus positive
Wendy Graves
|
25 septembre 2015
|
Un vent de changement a soufflé sur Hockey Nouvelle-Écosse en vue de la saison 2015-2016. Dans une tentative de rendre le sport plus accessible et agréable pour les filles, la division a restructuré son modèle de hockey féminin. Les équipes seront désormais formées au sein de six zones régionales au lieu que cela se fasse dans chacune des associations de hockey mineur.

Le nombre de joueuses dans la province a dicté ce changement. Présentement, il y a 1 200 filles inscrites au hockey féminin. Gérer le système de la même manière que dans le hockey masculin, qui compte au moins dix fois plus de joueurs, était insensé, selon les dires de Darren Cossar, directeur administratif de Hockey Nouvelle-Écosse.

« Nous avions des joueuses qui faisaient partie d’un niveau en raison de l’endroit où elles vivaient et non de leurs habiletés », dit-il. Certaines jouaient alors dans un niveau trop fort ou trop faible pour elles. Dans les deux cas, elles ne retiraient pas autant qu’elles auraient pu de ce sport. « Nous espérons qu’en regroupant les filles en zones géographiques plus grandes, nous serons en mesure de placer les filles en fonction de leurs habiletés. »

Au lieu que le manque de joueuses en force certaines qui veulent jouer dans le niveau A à évoluer dans le AA dans leur association de hockey mineur, elles peuvent maintenant jouer au niveau qu’elles veulent dans leur région. Puisqu’elles n’auront pas à jouer à un niveau supérieur ou inférieur à leur niveau d’habiletés, elles auront plus tendance à vouloir continuer de pratiquer ce sport.

« Toute est une question de rendre l’expérience de jeu plus agréable pour les filles », résume Cossar.

La zone de l’Ouest, par exemple, est formée de six associations de hockey mineur. Une joueuse qui s’inscrivait auparavant dans l’Association de hockey mineur de Chester ou l’Association de hockey mineur de Queens s’enregistrera désormais dans la zone de l’Ouest par le biais d’un registre central sur le site Web de Hockey Nouvelle-Écosse.

S’il y a assez de filles pour former une équipe bantam AA, celle-ci sera basée dans une zone centrale au sein de la région.

« Nous tenterons de trouver un aréna central pour les matchs en espérant tenir les séances d’entraînement un peu partout au sein de la région pour que les associations de hockey mineur se sentent au cœur de l’initiative », explique Cossar. « Nous espérons que chaque AHM soit l’hôte d’au moins une équipe d’un quelconque niveau pour aider à promouvoir le hockey féminin dans tous les secteurs. »

Les joueuses des équipes AA devront encore se promener dans la province. « Nous ne pouvons éviter cela en raison du nombre de filles et si vous voulez jouer au plus haut niveau, il y aura des voyages, mais les filles du niveau A joueront plus près de la maison », raconte Cossar.

Les six régions seront divisées en deux conférences, les équipes jouant la plupart de leurs matchs dans leur moitié de la province. Auparavant, les familles devaient voyager de grandes distances seulement pour des matchs d’une ligue maison. « Il y aura encore des voyages en raison de la formation géographique de notre province », commente Cossar. « Nous espérons tout de même les réduire à ce niveau maintenant. »

Les nouveaux comités de hockey féminin placeront les joueuses dans des équipes. « Dans le passé, nous avions une personne dans une association de hockey mineur qui s’occupait du hockey féminin », explique Cossar. « Maintenant, nous aurons un groupe de personnes qui veilleront aux meilleurs intérêts du hockey féminin dans chacune des six régions à l’échelle locale. Je pense qu’il y a plusieurs possibilités d’utiliser ces groupes pour la croissance de ce sport. ». L’une des idées considérées, par exemple, est que chaque zone soit l’hôte d’au moins un programme d’initiation au hockey cette saison, en plus d’autres programmes comme Découvrez le hockey avec Esso que la division supervise chaque année.

Les inscriptions se sont déroulées jusqu’au 30 juin, la date limite étant beaucoup plus tôt que lors des années passées.

« Nous aurions de la difficulté à savoir qui a assez de filles pour former une équipe », raconte Cossar. Les filles seraient transférées à une autre association à la dernière minute si une équipe a trop de joueuses. « Avec ce nouveau format et le fait que tout le monde doit s’inscrire à l’avance, nous pouvons voir les chiffres et travailler à placer ces filles. Les filles sauront avant la saison où elles joueront. »

Hockey Alberta s’approche également d’une structure plus régionale pour le hockey féminin. L’implantation ne se fera qu’au mieux dans une saison, mais la division a reconnu le besoin d’agir après avoir réalisé que des filles sont regroupées dans des catégories de groupes d’âge multiples pour réussir à former des équipes dans certaines associations de hockey mineur. Bien qu’une structure formelle ne soit pas encore en place, la division a déjà commencé à passer le mot à ses membres à propos des bénéfices d’offrir des programmes qui gardent les joueuses d’âges et de niveau d’habiletés similaires ensemble.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
kmacleod@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
DMJA 2018 : USA 7 – CAN-E 3 (Préliminaire)
Kiefiuk et Mastrosimone marquent 2B chacun et les É.-U. l’emportent.
DMJA 2018 : RUS 3 – CAN-W 0 (Préliminaire)
Yaroslav Askarov bloque 31 tirs, aidant la Russie à rester invaincue.
2018-2019 ENJ - CAN 3 – USP 2 TB (Match 1)
Deux buts pour Studnicka; Bowers donne la victoire en tirs de barrage.
DMJA 2018 : USA 4 – CZE 2 (Préliminaire)
Deux buts de Janicke dans un gain des É.-U. contre les Tchèques.
Horaire
Close
Credit