nick greer
Rattraper le temps perdu
Nick Greer était presque un adolescent lorsqu’il a commencé à jouer au hockey mineur, mais ce produit de l’AHHC a su y faire sa place
Kelsey Chadwick
|
23 juin 2016
|

Bon nombre de Canadiens apprennent à patiner en même temps qu’ils apprennent à marcher. Pour Nick Greer, il en a été autrement. Il n’a eu la piqûre pour le hockey que plus tard dans sa vie… mais il ne pourrait plus s’en passer.

Ce jeune natif de Blackie, en Alberta, avait presque atteint l’adolescence lorsqu’il a chaussé des patins pour la première fois.

Après avoir grandi en voyant ses amis jouer au hockey, Nick a décidé en sixième année qu’il voulait tenter l’expérience. Avant qu’il ne s’investisse pleinement dans ce sport à l’âge de 11 ans, sa famille a vu qu’une occasion s’offrait à lui grâce à l’Académie des habiletés de Hockey Canada de son école à Blackie.

« Ma mère voulait m’inscrire [à l’AHHC] avant que je ne joue au hockey pour que je puisse voir si j’allais aimer ça ou non et si je voulais vraiment m’engager à jouer », dit Greer, qui est maintenant en 11e année.

« Nick était plutôt réticent à s’inscrire, parce qu’il avait très peu d’expérience comme patineur », raconte Brian Erickson, l’instructeur de l’AHHC de Nick. « Après une première semaine sur la glace, il avait l’impression que son niveau d’habileté n’était pas suffisant pour continuer à jouer. »

L’AHHC vise principalement à développer les habiletés de jeu individuelles et l’estime de soi, ainsi Brian savait que, si Nick faisait preuve de persévérance, ses habiletés au hockey allaient s’améliorer.

« Nick est doté d’une grande détermination et de belles habiletés physiques en général », dit Brian. « Comme joueur et élève, il est une véritable éponge. »

« C’était difficile. Je n’étais pas très bon, tandis que les autres jouaient déjà tous bien au hockey, donc j’avais de la misère à suivre le rythme. Mais, lentement, je me suis amélioré », raconte Nick.

Son amour du hockey s’est montré plus grand que ses craintes en tant que débutant. Aujourd’hui, Nick, qui en est à sa septième saison au sein de l’association de hockey mineur de Foothills, regrette de ne pas avoir commencé à jouer plus tôt.

« Le hockey t’apprend à travailler en équipe et à communiquer avec les autres », déclare Nick. « Avant de jouer au hockey, j’étais vraiment gêné, mais, maintenant, je le suis beaucoup moins qu’avant. »

« C’était incroyable de constater son amélioration au sein des équipes de la communauté au fil des ans », affirme Brian. « Il s’est avéré un atout important dans les équipes de niveau A de notre communauté. »

Contrairement aux nombreux enfants canadiens qui rêvent de jouer dans la LNH plus tard, Nick envisage une carrière différente. Il souhaite étudier au SAIT après le secondaire pour devenir électricien.

Mais sa piqûre pour le hockey est profonde. Il ne prévoit pas accrocher ses patins de sitôt et désire continuer à jouer pour le reste de sa vie, peu importe le niveau.

« J’aurais aimé commencer [à jouer] plus jeune, ça aurait été plus facile, et je serais sans doute meilleur que je ne le suis actuellement », estime Nick. « Le hockey m’a appris qu’il faut travailler pour atteindre nos objectifs, que certaines choses ne peuvent être tenues pour acquises. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-284-6427
Cellulaire : 403-612-2893
[email protected]

 

Videos
Photos
Camp 2019 de l’ENP : BLANCS 5 – JPN 0 (Match 5)
Dunn obtient trois buts dans un gain des Blancs face au Japon.
Camp 2019 de l’ENP : ROUGES 5 – JAPON 0 (Match 4)
Sorley et Culmone marquent deux buts chacun et les Rouges gagnent.
Camp 2019 de l’ENP : ROUGES 1 – BLANCS 0 (Match 3)
Culmone marque et Larocque signe un jeu blanc dans un gain des Rouges.
Camp 2019 de l’ENP : CAN-W 15 – JPN 0 (Match 2)
McGregor donne la victoire aux siens avec une récolte de six points.
Horaire