demico hannoun 640

Une troisième fois avec passion?

Demico Hannoun retourne une troisième fois consécutive à la Coupe RBC, avec une troisième équipe différente

Kristi Patton
|
12 mai 2015
|

Agir comme si ce n’était pas la première fois.

S’il y a quelqu’un à la Coupe RBC, le Championnat national junior A du Canada, qui sait ce que cela signifie, c’est bien l’avant des Vees de Penticton, Demico Hannoun. En fait, il ne le sait que trop bien.

Après une participation au championnat national avec les Eagles de Surrey en 2013 et un laissez-passer au tournoi en jouant avec l’équipe hôtesse des Vipers de Vernon l’an dernier, il entrevoit déjà que sa troisième tentative pour hisser la coupe sera la plus mémorable de toutes.

« Avec un peu de chance, la troisième fois sera la bonne », lance Hannoun. « Je crois vraiment que ça hante mes rêves. »

Alors qu’il fait preuve de confiance et de décontraction, il est tout l’opposé lorsqu’il met les pieds sur la patinoire. Lors des éliminatoires de la BCHL, Hannoun a pris la tête du classement de Penticton avec 21 buts. Il souligne que le cran dont il fait preuve au jeu est le résultat d’années de joutes de hockey dans la rue avec son cousin et espoir des jets de Winnipeg, Nic Petan. Malgré sa performance lors des éliminatoires, Hannoun admet que sa transition chez les Vees cette saison a été quelque peu gênante.

« Je faisais partie des équipes qui les ont battus aux éliminatoires de la BCHL lors des deux dernières saisons et j’ai ensuite appris que je ferais partie de leur formation cette saison; c’était un peu étrange au départ », souligne Hannoun. « Je ne savais pas à quoi m’attendre, mais ça a été une saison vraiment irréelle, et il va sans dire que, maintenant, je suis bien enthousiasmé de jouer pour Penticton. »

L’entraîneur-chef des Vees, Fred Harbinson, savait qu’il voulait le gars qui avait écourté leur saison de son côté

« Lorsque l’occasion s’est présentée de l’avoir dans nos rangs l’été dernier, nous n’avons pas hésité. Il a beaucoup d’expérience au jeu en fin de saison et c’est une bonne occasion pour lui de participer à nouveau à la Coupe RBC, » souligne Harbinson.

L’entraîneur s’attend à ce que Hannoun guide l’équipe au cours de cette semaine très exigeante.

« Nos vétérans ont évolué au cours de situations névralgiques et Demico est certainement un de ceux-là », déclare Harbinson. « Il peut être l’un des meilleurs joueurs sur la glace lorsqu’il le veut et nous espérons le voir à son meilleur cette semaine. Il sait à quoi s’attendre et nous espérons qu’il pourra entraîner le reste des gars de l’équipe avec lui. »

Patrick Newell, qui, avec Hannoun et Tyson Jost, a formé le meilleur trio des Vees en éliminatoires, indique qu’il se sent chanceux d’avoir été choisi pour faire partie d’un trio avec Hannoun en début de saison.

« Il est un des joueurs les plus talentueux avec lesquels j’ai eu la chance de patiner, et il a déjà joué ici, il peut donc nous montrer ce que ça prend. Il nous a déjà dit que dans un tournoi comme celui-ci, tu ne peux pas prendre de journées de congé et que tu dois être prêt à jouer. C’est le genre d’attitude qu’il adopte à chaque match », précise Newell. « Nous espérons pouvoir gagner pour lui cette fois-ci. »

Ayant fait partie de trois équipes qui se sont rendues au championnat pour la Coupe RBC, Hannoun souligne que ça prend plus que quelques joueurs talentueux pour participer à la finale nationale. Les Vees, selon lui, lui offrent la meilleure occasion de ravir ce titre jusqu’à maintenant.

« Cette formation a beaucoup de profondeur (en comparaison) avec les autres équipes avec lesquelles j’ai joué. Nous utilisons nos quatre trios, et tout le monde est capable de foncer sur la glace et nous n’avons aucune inquiétude. Nous avons aussi un formidable gardien de but de notre côté, » rajoute Hannoun, en parlant de Hunter Miska, qui a été nommé le meilleur gardien de but de la Coupe de l’Ouest canadien, a reçu le même honneur de la BCHL et a été en lice pour l’honneur du meilleur gardien de but à l’échelle nationale.

Hannoun admet d’entrée de jeu être assez réservé au vestiaire; ce qui donne encore plus de poids à ses dires à l’endroit de ses coéquipiers lorsqu’il prend la parole. Cet état d’esprit s’est forgé avec l’expérience de situations de pression vécues soit à domicile à Penticton ou sur la scène internationale.

Ce natif de North Delta, C.-B. a participé à deux reprises au Défi mondial junior A, remportant une médaille de bronze en 2013. Jouer avec une feuille d’érable à la poitrine lui a enseigné de ne rien tenir pour acquis.

« Avoir fait partie de cette formation pendant deux années a été formidable. J’ai appris ce à quoi je dois m’attendre de jouer sur une scène de l’envergure du championnat national; tous les matchs seront des situations de septième match à partir de maintenant, » déclare-t-il.

La cadence rapide du jeu international est quelque chose qui l’a suivi lorsqu’il est retourné à son équipe de club, et Hannoun avoue que ça lui a permis de voir les choses différemment sur la glace et de réaliser à quoi ressemble une escouade gagnante.

« Rester concentrés au national sera crucial. Même si nous traînons de l’arrière d’un but, nous devrons nous appuyer sur ce sentiment dans nos tripes nous disant que nous pouvons compter. Je crois que c’est ce qui va faire la différence lors de certaines de ces rencontres et c’est ce qui a différencié notre équipe des autres cette année », avance Hannoun. « Il y a plein de bonnes équipes à la Coupe RBC qui ont été championnes de leur ligue; nous devons donc rester positifs. »

Ces commentaires font tous partie du ton posé de Hannoun, mais en fin de compte, il est comme tous les autres joueurs qui rêvent de remporter la Coupe RBC.

« Je ne crois pas qu’il existe de mots pour décrire ce que cela signifierait de pouvoir hisser la coupe avec cette équipe. J’atteindrais finalement l’objectif auquel j’ai tellement aspiré au cours des deux dernières saisons et je parviendrais à réaliser le but que s’est fixé cette équipe en début d’année. »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire