gorda feature
Gorda obtient sa chance
N'ayant pas été nommé à l'équipe des M17 la saison dernière, Brayden Gorda a bien joué pour obtenir sa première occasion à l'international
David Brien
|
31 juillet 2016
|

L'été dernier, 111 joueurs ont été invités au camp national de développement des moins de 17 ans du Canada, première étape du Programme d’excellence de Hockey Canada. Brayden Gorda n'était pas l'un d'eux.

Six mois avant cela, 20 joueurs avaient revêtu le bleu et or de l'Alberta aux Jeux d’hiver du Canada 2015, remportant une médaille d'argent. Gorda n'était pas de ceux-là non plus.

Ce n'est pas comme si le défenseur n'était pas habile; Gorda a joué avec la plupart des patineurs d'Edmonton qui ont reçu une invitation d'Équipe Alberta et d'Équipe Canada. Mais il a toujours été laissé de côté.

Plutôt que de se décourager, il s'est amélioré. Sa mission était de prouver que ceux qui doutaient de lui avaient tort.

« Je pensais que je méritais d'être là, » dit Gorda. « Je pensais que le fait d'être vu alors que j'étais plus jeune serait bon pour moi. Alors, oui, je me suis servi de ça comme motivation, et je voulais connaître une bonne saison en espérant que tout irait bien. »

Espérer est une chose, mais travailler fort pour atteindre ses objectifs est autre chose.

L'éthique de travail de Gorda n'est pas passée inaperçue; le défenseur des Oil Kings d'Edmonton est l'un des 44 joueurs sur la glace au camp de sélection de l’équipe nationale estivale masculine des moins de 18 ans du Canada, sa première expérience sous le feu des projecteurs nationaux.

Des 44 joueurs, 42 ont représenté le Canada au Défi mondial de hockey des moins de 17 ans 2015, et un, le défenseur Brady Lyle, a été nommé à la formation des M17, mais une blessure l'a empêché de participer au tournoi.

Et puis, il y a Gorda.

« La confiance et la maturité physique qu'il a acquises l'an dernier lui ont permis de faire d'importants pas, » dit Ryan Jankowski, directeur du personnel des joueurs chez Hockey Canada.

« Nous croyons qu'il a mérité le droit d'être évalué en vue de l'équipe pour [la Coupe commémorative] Ivan Hlinka. Je pense qu'il va venir ici [au camp de sélection à Calgary] et impressionner beaucoup de gens. »

Comment un joueur peut-il passer inaperçu une année et devenir soudainement important seulement un an plus tard?

Les Oils Kings ont remporté le championnat de la WHL et la Coupe Memorial avec une formation comptant plusieurs vétérans en 2014, quelques mois seulement avant que Gorda se joigne à l'équipe après avoir été sélectionné au 64e rang lors du repêchage bantam de la WHL.

Lorsqu'il s'est joint à Edmonton à 16 ans au début de la saison 2015-2016, il a pu jouer beaucoup au sein d'une équipe en reconstruction, donnant ainsi l'occasion aux dépisteurs de voir ce qui aurait pu leur échapper.

« C'est certain que ça m'a aidé, » dit Gorda. « Ça m'a permis de me faire remarquer, de démontrer mes habiletés et ce que je possède. Plus jeune, j'ai toujours joué dans des programmes de hockey mineur plus faibles, alors la saison dernière a été excellente pour moi, car j'ai appris de nouvelles choses. »

Il faut aussi souligner que le partenaire de Gorda à la ligne bleue était Aaron Irving, un vétéran de 20 ans choisi en sixième ronde par les Predators de Nashville lors du repêchage 2014 de la LNH. Ce dernier a aidé Gorda à apprendre les nuances du jeu.

Après une saison complète au hockey junior majeur, Gorda espère maintenant faire partie d'Équipe Canada.

« Je me sens vraiment bien, » dit-il. « J'ai travaillé très fort au cours de la saison et je considère que c'est un exploit d'être nommé parmi les 44 meilleurs après avoir été laissé de côté parmi les 100 quelques meilleurs l'an dernier. Mais je dois continuer de travailler fort et j'espère faire partie de l'équipe cette fois-ci. »

Il a déjà impressionné Jankowski et les dépisteurs de Hockey Canada une fois pour mériter une invitation au camp alors pourquoi ne le ferait-il pas à nouveau afin d'aider le Canada à viser une neuvième médaille d'or consécutive au tournoi Ivan Hlinka?

Comme Gorda l'a déjà prouvé, il ne peut pas être laissé de côté... du moins pas pour l'instant.

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
Coupe Esso 2019 : SAS 11 – HFX 1 (Préliminaire)
Leschyshyn marque l’histoire du tournoi avec cinq buts et trois aides.
Coupe TELUS 2019 : CGY 6 – TIS 4 (Préliminaire)
Ross marque le but gagnant dans un gain important des Buffaloes.
Coupe Esso 2019 : STA 4 – SCS 0 (Préliminaire)
Megan Warrener réalise 28 arrêts et blanchit l’offensive du Slash.
Coupe TELUS 2019 : HFX 1 – TBK 1 (Préliminaire)
Goobie et Vanska ont bloqué 54 tirs dans un match nul excitant.
Horaire
Close
Credit