wayne fleming rip 640

Wayne Fleming – 1950-2013

Un service commémoratif aura lieu le 16 juillet au Markin MacPhail Centre de Calgary

8 juillet 2013
|

Un service commémoratif en l’honneur du regretté Wayne Fleming, qui a perdu sa courageuse bataille contre le cancer le 25 mars, à Calgary, à l’âge de 62 ans, aura lieu le mardi 16 juillet, à 14 h HR, dans la salle multifonctionnelle du Markin MacPhail Centre au Parc olympique du Canada de Calgary.

Pour plus d’information sur le service commémoratif, CLIQUEZ ICI.

Fleming a passé plusieurs années au sein de Hockey Canada durant son implication de plus de 30 ans dans le hockey en tant qu’entraîneur et administrateur. Il a aussi joué un rôle majeur dans la création de contenu pour les programmes de développement de Hockey Canada à l’échelle locale, dont la plupart des éléments sont encore utilisés aujourd’hui.

L’homme originaire de Winnipeg, Man., a marqué un nombre incalculable de gens, partageant ses connaissances techniques et ses habiletés d’enseignant ainsi que son amour du hockey avec des milliers de joueurs et d’entraîneurs.

« Hockey Canada a perdu un grand ami et le monde du hockey n’a pas seulement perdu un superbe entraîneur, mais aussi un homme merveilleux », a exprimé Bob Nicholson, président et chef de la direction de Hockey Canada, en mars, à la suite du décès de Fleming. « Nous tenons à présenter nos condoléances à Carolyn, la femme de Wayne, à leurs quatre enfants et au reste de la famille Fleming. »

Après avoir passé neuf ans comme entraîneur-chef de l’équipe masculine de hockey de l’Université du Manitoba, remportant le championnat de la conférence Great Plains Athletic en 1982-83 et 1983-84 et le titre d’entraîneur de l’année de l’USIC, Fleming s’est joint à l’Association canadienne de hockey en 1990 à titre de directeur général et d’entraîneur adjoint de l’équipe olympique masculine du Canada.

Épaulant le légendaire entraîneur d’Équipe Canada Dave King, Fleming a aidé les Canadiens à gagner une médaille d’argent aux Jeux de 1992 à Albertville, France. Le Canada remportait ainsi une première médaille olympique au hockey depuis celle de bronze en 1968.

Après des présences comme entraîneur-chef de Leksands IF (Suède – 1992-96), d’EHC Kloten (Suisse – 1996-97) et d’EV Landshut (Allemagne – 1996-97), Fleming a entrepris sa carrière dans la LNH en tant qu’entraîneur adjoint des Islanders de New York de 1997 à 1999 et des Coyotes de Phoenix en 1999-2000.

Il est retourné avec l’ACH en août 2000 au poste de vice-président des activités hockey et d’entraîneur-chef de l’équipe olympique masculine du Canada, dirigeant Équipe Canada au Championnat mondial de l’IIHF 2001 et 2002. Il a aussi été entraîneur associé de Pat Quinn aux Jeux olympiques d’hiver de 2002, remportant la médaille d’or, et à la Coupe du monde de hockey 2004.

« Aux Jeux olympiques de 2002, il a vraiment été celui qui a cimenté le personnel d’entraîneurs », avait confié Nicholson au Toronto Sun, en mai 2011. « Il est celui qui a uni Pat Quinn, Ken Hitchcock et Jacques Martin. C’est ce que Wayne est, c’est juste qu’il le fait en arrière-plan. Si vous parlez à ces gars, ils lui donneront tout le crédit du monde pour cette première conquête de l’or en 50 ans. »

Fleming a poursuivi sa carrière dans la LNH comme entraîneur adjoint des Flyers de Philadelphie de 2002 à 2006 et des Flames de Calgary de 2006 à 2008 avant de devenir l’entraîneur-chef de l’Avangard d’Omsk de la Ligue continentale de hockey, lors de la campagne 2008-09.

En 2009-10, il a été entraîneur adjoint des Oilers d’Edmonton. Il a passé les trois dernières saisons comme entraîneur adjoint du Lightning de Tampa Bay.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire