Et il n’en reste que cinq
Tout est en place pour la Coupe RBC 2015
Jason La Rose
|
5 mai 2015
|

De 129 à cinq équipes, le Parcours vers la Coupe RBC est terminé. Près de trois mois après la première mise au jeu des séries éliminatoires, tout est prêt pour le Championnat national junior A du Canada de cette année, qui s’amorcera le 9 mai au PCU Centre de Portage la Prairie, au Manitoba.

Voici les formations qui auront la chance de devenir le 45e champion national junior A du Canada.

ÉQUIPE HÔTE – TERRIERS DE PORTAGE

Un revers en prolongation en finale de la Coupe de l’Ouest canadien a signifié que les Terriers n’allaient pas devenir la première équipe hôte à remporter les titres de la ligue, régional et national depuis 2002, mais on ne peut pas vraiment dire que la saison des Terriers a été un échec.

Portage a tout simplement dominé dès le début; elle n’a pris que 11 secondes à son match d’ouverture le 19 septembre pour s’inscrire au tableau, remportant ses 14 premiers matchs sans jamais regarder derrière, accumulant une fiche de 53-3-4 en saison régulière et se hissant au premier rang du classement national de la LHJC lors des 14 dernières semaines du calendrier. Les Terriers ont ensuite maintenu un dossier de 12-0 pour gagner le championnat de la Ligue de hockey junior du Manitoba. Ils ont ensuite atteint la finale régionale avant de perdre par un but face aux Vees de Penticton.

Les Terriers ont présenté une fiche impressionnante de 32-2-1 à domicile avant la Coupe RBC, où ils tenteront de devenir la première équipe hôte à s’approprier le titre national depuis les Red Wings de Weyburn en 2005.

RÉGION CENTRALE – THUNDERBIRDS DE SOO

Deux ans après être devenue la première équipe de la Ligue de Ligue de hockey junior du nord de l’Ontario à atteindre la Coupe RBC en une décennie, les Thunderbirds de Soo auront une autre chance au Championnat national junior A du Canada.

Les Thunderbirds ont encore une fois connu du succès en saison régulière, terminant en tête du classement de la NOJHL pour la quatrième fois en cinq ans, en plus de faire la loi en séries éliminatoires, gagnant 12 parties sur 14 et dominant leurs adversaires de 86 buts contre 21. À la Coupe Dudley Hewitt, les Thunderbirds ont fini au premier rang à l’issue du tournoi à la ronde, obtenant un laissez-passer en finale, avec deux victoires et une défaite en tirs de barrage. Une victoire de 3-2 contre Fort Frances a confirmé leur place à la Coupe RBC.

Soo n’a qu’un joueur de l’édition 2012 qui a participé à la Coupe RBC, soit le joueur d’avant Joey Miller, mais cela ne veut pas dire que les membres de cette troupe n’ont pas l’expérience d’un championnat national. Neuf porte-couleurs des Thunderbirds ont fait partie des North Stars de Sault Ste. Marie lorsque l’équipe a été l’hôte de la Coupe TELUS 2013.

RÉGION DE L’EST – CANADIANS DE CARLETON PLACE

Vous ne pouvez passer plus proche de gagner un championnat national que ce que les Canadians ont fait l’an passé, eux qui menaient 3-1 avec moins de trois minutes à écouler en finale de la Coupe RBC avant de voir les Terriers marquer deux fois en huit secondes pour créer l’égalité et toucher la cible en prolongation.

Carleton Place a rebondi en 2014-15 avec une autre superbe saison, finissant l’année avec un dossier de 49-10-3, au sommet du circuit, grâce à la meilleure offensive et à la meilleure défensive de la Ligue de hockey du Canada central. Les Canadians ont été aussi bons en séries éliminatoires de la CCHL, maintenant un bilan de 12-3, avant de connaître un parcours parfait à la Coupe Fred Page pour une deuxième année de suite, battant Dieppe 3-2 en finale régionale pour devenir la première équipe à remporter deux fois de suite le championnat de la région de l’Est depuis l’adoption du format actuel en 1995.

La formation des Canadians comprend sept joueurs qui ont subi un revers crève-coeur aux mains de Yorkton il y a 12 mois, dont le gardien de but partant Guillaume Therien et le Joueur national de l’année au pays en 2013-2014, Andy Sturtz.

RÉGION DE L’OUEST NO 1 – VEES DE PENTICTON

Ils n’ont pas été aussi dominants qu’en 2011-2012, lorsqu’ils ont remporté un impressionnant nombre de 42 matchs d’affilée avant de soulever la Coupe RBC pour la deuxième fois de l’histoire de la franchise, mais la version de cette année des Vees n’est pas si mal quand même.

Penticton a facilement mis la main sur le titre de la saison régulière dans la Ligue de hockey de la C.-B., obtenant au moins 14 points de plus que n’importe quelle autre équipe, mais a eu un rude parcours jusqu’en séries éliminatoires de la BCHL. Les Vees ont joué 78 min 59 s de temps en prolongation au cours de leurs trois premiers matchs contre West Kelowna, ont comblé un déficit de 3-2 dans leur série contre Vernon, ont perdu les deux premiers duels de la finale devant Nanaimo, mais n’ont jamais lâché pour éventuellement s’approprier le titre de la BCHL. Par la suite, les Vees ont remporté les grands honneurs à la Coupe de l’Ouest canadien, battant des adversaires coriaces.

Le cocapitaine Cody DePourcq est le seul joueur de l’édition 2012 des Vees qui a gagné le championnat de la Coupe RBC, mais l’avant Demico Hannoun a beaucoup d’expérience à ce tournoi. Il fera une troisième apparition de suite avec une troisième équipe (Surrey, 2013; Vernon, 2014; Penticton, 2015).

RÉGION DE L’OUEST NO 2 – MUSTANGS DE MELFORT

L’attente de 19 ans est finalement terminée pour les Mustangs, qui retourneront au Championnat national junior A du Canada pour la première fois depuis qu’ils ont été les hôtes de la première Coupe RBC en 1996.

Melfort a écrit une page d’histoire de la franchise cette saison, remportant le titre de la saison régulière de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan pour la toute première fois, avant de maintenir une fiche impressionnante de 12-2 en séries éliminatoires, balayant Notre Dame en quatre parties pour mettre la main sur le titre de la SJHL pour la première fois depuis 1996. Les Mustangs se sont faufilés en ronde éliminatoire de la Coupe de l’Ouest canadien avec une fiche de 1-3, mais une victoire de 4-2 contre l’équipe hôte de Fort McMurray a suffi pour confirmer leur place à Portage la Prairie.

Les Mustangs ne comptent aucun joueur qui a déjà pris part à la Coupe RBC, mais leur entraîneur-chef Trevor Blevins ne sera pas en terrain inconnu, lui qui a porté les couleurs de Melfort en 1996, lorsque la formation s’est inclinée 2-0 à la maison devant les Vipers de Vernon au match du championnat national.

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
CMM 2018 : USA 4 – CAN 1 (Bronze)
Vlasic marque, mais le Canada perd le match pour le bronze au Mondial.
Coupe RBC 2018 : CWK 3 – OJS 2 (Demi-finale)
Pickering a marqué le but gagnant et les Chiefs joueront en finale.
CMM 2018 : SUI 3 – CAN 2 (Demi-finale)
Horvat et Parayko marquent, mais le Canada jouera pour le bronze.
Coupe RBC 2018 : WEL 2 – WEN 1 (Demi-finale)
Capriotti bloque 50 tirs et les Dukes surprennent le Wild.
Horaire
Close
Credit