De retour derrière le banc
2015 rbc cup mustangs blevins 640
De retour derrière le banc
Dix-neuf ans après être passé à une victoire près d’un titre national avec les Mustangs de sa ville natale, Trevor Blevins guide Melfort jusqu’à la Coupe RBC comme entraîneur-chef
Katie Brickman
|
14 mai 2015
|

Il y a dix-neuf ans, Trevor Blevins était un adolescent de Melfort, Saskatchewan, tentant de remporter un titre national.

Comme capitaine adjoint des Mustangs de sa ville natale, Blevins et ses coéquipiers ont accueilli la Coupe Banque Royale 1996, le championnat national junior A du Canada, le premier à être présenté sous la bannière de RBC.

« Je ne me souviens pas beaucoup de la compétition si ce n’est que ça fait longtemps », dit Blevins, maintenant entraîneur-chef des Mustangs. « Je me souviens que ce fut une belle expérience et que ce fut amusant d’en faire partie… pouvoir jouer dans un événement national a été une expérience inoubliable. »

Maintenant, Blevins est de retour au tournoi derrière le banc avec une équipe des Mustangs solide et engagée.

« Nous nous sommes fixé des objectifs tout au long de la saison et ceci était certainement l’un d’eux », dit-il. « Le travail acharné, l’effort et l’engagement de nos joueurs ont été phénoménaux tout au long de la saison. Ils le méritent – ils ont consacré le temps qu’il fallait sur la patinoire et à l’extérieur de celle-ci. »

Blevins n’a pas parlé de son expérience de 1996 avec ses joueurs, car il sait qu’ils ont déjà écrit leur propre histoire; ils ont terminé premiers au classement de la Ligue de hockey junior de la Saskatchewan (SJHL) en saison régulière pour la première fois de tous les temps et ils ont répété l’exploit de l’équipe de 1996 en remportant le titre de la SJHL.

« Je n’ai jamais vraiment parlé de l’équipe dont j’ai fait partie ou du succès qu’elle a connu avec ce groupe », dit-il. « Ils ont écrit leur propre histoire et ils continueront d’écrire leur propre histoire. Ils ont vraiment réalisé ceci par eux-mêmes et ils ont fait un excellent travail en jouant le jeu comme il se doit. »

L’équipe pourra puiser dans l’expérience acquise cette saison, surtout à la Coupe de l’Ouest canadien où elle a accédé à la ronde éliminatoire de justesse avant de battre les hôtes, les Oil Barons de Fort McMurray, pour se qualifier pour la Coupe RBC.

« Nous avons fait l’expérience d’un tournoi similaire et nous avons le même horaire – nous jouons nos matchs exactement aux mêmes heures et je crois que ça aussi, ça va nous aider », explique Blevins. « Je pense que cela va nous aider au fur et à mesure que le championnat national avancera cette semaine. »

Les Mustangs ont accumulé une fiche de 39-8-3-6 en saison régulière et une fiche impressionnante de 12-2 en séries éliminatoires auxquelles ils ont mis fin en balayant les Hounds de Notre Dame en quatre matchs pour remporter le championnat de la SJHL.

« Nos équipes sont très similaires », a dit Blevins à propos des Mustangs de 1996 et de 2015. « Nous souhaitons un résultat différent cette année et je pense que nous avons l’équipe pour ça. »

Ce fut un véritable crève-cœur en 1996 pour les Mustangs et pour la pépinière de hockey qu’est Melfort lorsque les hôtes du tournoi se sont inclinés 2-0 devant les Vipers de Vernon en finale.

« Nous avons gagné facilement en ronde préliminaire et en demi-finale. Nous n’avons pas vraiment été mis à l’épreuve dans un match serré », dit Blevins. « Nous avons affronté un gardien en feu en finale et nous avons perdu. C’était la troisième fois de la saison que nous étions blanchis. Ça n’a pas été à cause d’un manque d’effort et nous avons mieux joué qu’eux. Le pointage n’a pas reflété le match, mais c’est ça le hockey, c’est pour ça qu’on joue. Ce fut une très belle expérience de finir deuxièmes au Canada. »

Blevins aimerait bien remporter la Coupe RBC cette fois-ci, non pas pour se racheter, mais pour voir son groupe continuer de connaître du succès.

« Ça n’a rien à voir avec moi. Je veux vraiment ceci pour notre équipe et les joueurs », dit Blevins. « Ils le méritent; ils ont fourni tout le travail et fait tous les préparatifs. Ils peuvent écrire leur propre conclusion. »

Les Mustangs et Blevins espèrent une fin différente, et plus heureuse, qu’il y a 19 ans.

« Nous ne sommes pas ici pour ne pas gagner. Nous voulons certainement gagner et nous croyons avoir le groupe pour le faire », dit Blevins. « Nous avons confiance que nous pouvons être engagés et que nous avons une chance légitime de remporter un championnat national. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
Série des M18 2018 : CAN 4 – USA 3 (Match 2)
Julia Gosling ouvre et clôt la marque dans un gain du Canada.
Série de l’ENFD 2018 : USA 3 – CAN 1 (Match 2)
Houston marque, mais trois buts en troisième donnent un gain aux É.-U.
Série FM18 2018 : USA 2 – CAN 1 PROL. (Match 1)
Guay a marqué et Kirk a bloqué 29 tirs, mais le Canada a perdu.
Série de l’ENFD 2018 : USA 4 – CAN 1 (Match 1)
Shirley marque le seul but du Canada dans un revers à la série de l’ENFD.
Horaire
Close
Credit