2022 olyw can usa preview

Aperçu du tournoi olympique féminin : Canada c. États-Unis

Mercredi 16 février | 23 h 10 HE | Beijing, Chine | Match pour la médaille d’or

16 février 2022
|
|

NOTES SUR LE MATCH : CANADA C. ÉTATS-UNIS (16 FÉVR.)

TÉLÉVISION : Radio-Canada | Diffusion en continu : Radio-Canada.ca

Dans une reprise de la finale d’il y a quatre ans, l’équipe olympique féminine du Canada affronte ses rivales de longue date des États-Unis au match pour la médaille d’or des Jeux olympiques d’hiver de 2022.

DERNIER MATCH DE CHAQUE ÉQUIPE

Le Canada a vu 16 de ses joueuses s’inscrire à la feuille de pointage (y compris les 13 attaquantes) et a décoché 61 tirs au but dans un gain de 10-3 en demi-finale contre la Suisse. Marie-Philip Poulin a obtenu deux buts, et Sarah Nurse a accumulé quatre aides. Cette dernière a égalé le record du plus grand nombre d’aides en une édition des Jeux olympiques, établi par Hayley Wickenheiser en 2006. Brianne Jenner a elle aussi écrit une page d’histoire en marquant le neuvième but de la partie, ce qui lui a permis d’égaler le record olympique du plus grand nombre de buts.

Les Américaines ont connu un lent départ face aux Finlandaises en demi-finale, mais Cayla Barnes a brisé la glace en avantage numérique au début de la période médiane, aidant son équipe à filer vers une victoire de 4-1. Barnes et Hilary Knight ont terminé le match avec un but et une aide.

DERNIÈRE RENCONTRE ENTRE LES DEUX ÉQUIPES

Au 163e duel entre les deux pays il y a sept jours seulement, le Canada a profité d’une deuxième période productive pour l’emporter 4-2 à son dernier match de la ronde préliminaire. Ann-Renée Desbiens a été l’étoile de ce match. Elle a bloqué 51 rondelles, établissant ainsi un record canadien aux Jeux olympiques (hockey masculin et féminin) pour le plus grand nombre d’arrêts en un match. Jenner, Jamie Lee Rattray et Poulin (sur un tir de punition) ont touché la cible en 5 min 25 s de la deuxième période pour transformer un déficit d’un but en une avance de deux. Jenner a fini le match avec un doublé, Poulin a ajouté une aide à sa fiche, et les Canadiennes ont étouffé la menace cinq fois sur six lors de jeux de puissance des Américaines.

À SURVEILLER

On a parlé en long et en large de la production offensive remarquable du Canada – l’équipe est en tête du tournoi pour le nombre de buts (54), le pourcentage de tirs (17,4 %) et l’efficacité en jeu de puissance (45,5 %) –, mais la véritable arme secrète de l’équipe est sa défensive pourtant formée en grande partie de recrues. Claire Thompson et Erin Ambrose sont les défenseures ayant récolté le plus de points de tous les temps en une édition des Jeux olympiques (Thompson – 2-10—12; Ambrose – 4-5—9), et les sept membres de la brigade défensive ont au moins deux points. Leur capacité à générer de l’attaque depuis la ligne bleue joue un grand rôle dans les succès du Canada, et devant la menace offensive posée par les Américaines, l’apport de la défensive du Canada sera clé.

Les Américaines devront quant à elles tâcher de ralentir l’élan record de l’offensive canadienne, ou alors tenter de suivre la cadence. Les États-Unis profitent d’une contribution offensive variée au sein de leur formation, avec en tête les meneuses habituelles en Knight (5-4—9), Amanda Kessel (2-5—7) et Kendall Coyne Schofield (3-3—6). Cette production équilibrée (sept joueuses récoltent en moyenne au moins un point par match) devra maintenir le cap si les États-Unis souhaitent défendre leur médaille d’or de 2018.

RÉTROSPECTIVE

Bien que le Canada ait eu le dessus avec 92 gains de 163 rencontres, cette rivalité laisse place à des matchs de plus en plus serrés. Vous voulez une preuve? Lors des 12 derniers duels, six ont nécessité la tenue d’une prolongation (le Canada en a remporté quatre, et Poulin a inscrit le but de la victoire trois fois), et depuis les Jeux olympiques de 2018, les deux équipes ont presque gagné le même nombre de parties (le Canada ayant un mince avantage de 12-10).

Il y a eu neuf duels aux Jeux olympiques depuis 1998 entre ces deux pays; le Canada a signé la victoire à six reprises. Aux Jeux de 2018, ils se sont partagé les honneurs des deux affrontements; Genevieve Lacasse a bloqué 44 tirs dans un gain de 2-1 en ronde préliminaire, avant un revers crève-cœur des Canadiennes au compte de 3-2 en tirs de barrage lors du match pour la médaille d’or.

Fiche de tous les temps : le Canada mène 92-70-1 (20-17 en PROL. ou TB)
Buts pour le Canada : 448
Buts pour les États-Unis : 395


Please note that all comments are published according to our submission guidelines.

[] Comments

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
FM18 : CAN 2 – FIN 0 (ronde préliminaire)
Le Canada perd malgré ses 40 tirs au but contre 17 pour la Finlande.
Coupe du centenaire 2022 : 29 mai (match de championnat)
Brooks est revenue de l’arrière et a battu Pickering pour gagner un troisième titre national.
CMM 2022 : FIN 4 – CAN 3 PROL. (médaille d’or)
Max Comtois crée l’égalité, mais le Canada termine avec l’argent.
Coupe du centenaire 2022 : 28 mai (demi- finales)
Brooks et Pickering ont confirmé leur place en finale du championnat national.
Horaire