2021 iwd we are coaches

Un avenir derrière le banc

Hockey Canada et ses programmes de développement aident les femmes à se certifier comme entraîneuses afin de créer des modèles à suivre pour la prochaine génération

Katie Brickman
|
19 mars 2021
|

Hockey Canada est une chef de file de son sport, et l’organisation rehausse la barre en offrant des occasions d’accroître la participation des femmes.

Grâce à des initiatives comme Parcours vers le podium, Les entraîneuses et le programme des formatrices de responsables du développement des entraîneuses, Hockey Canada met l’accent sur la certification d’entraîneuses et la hausse du nombre de femmes derrière le banc.

« Pour assurer l’essor du hockey, les femmes doivent s’impliquer », soutient Teal Gove, responsable du développement du hockey à Hockey Canada. « Nous avons besoin d’elles pour que notre sport demeure un milieu accueillant et positif. La présence d’entraîneuses augmente les chances que les filles continuent de jouer et veuillent devenir des meneuses, ce qui ne fait qu’améliorer le hockey à tous les points de vue. »

C’est dans ce contexte qu’un programme comme Les entraîneuses prend tout son sens. Il a été conçu pour accroître le nombre d’entraîneuses partout au pays. Présentés par des femmes, pour des femmes, les stages du programme contribuent au développement de l’infrastructure qui soutient et maintient la participation des femmes au hockey en éliminant les obstacles à la formation en entraînement.

« Parfois, c’est plutôt intimidant d’assister à une formation uniquement en présence d’hommes pour obtenir une certification en entraînement, ce qui suscite des réticences chez beaucoup de femmes », observe Gina Kingsbury, directrice des équipes nationales féminines. « Il faut donc veiller à éliminer ces obstacles pour faciliter autant que possible l’accessibilité à ce type de poste. On peut ainsi veiller à ce que de telles meneuses soient non seulement nombreuses, mais aussi dotées d’un important bagage de connaissances. »

Les femmes qui présentent les stages Les entraîneuses sont issues du programme des formatrices de responsables du développement des entraîneuses, qui a été lancé en 2019. Pour recevoir leur certification, les déléguées, triées sur le volet, doivent suivre diverses formations en ligne et en personne, ainsi que collaborer avec leur membre pour organiser un programme Les entraîneuses au sein de leur province ou territoire.

« C’est difficile de devenir ce qu’on ne voit pas », dit Gove. « Si les femmes ne voient pas d’autres femmes dans des postes d’entraîneuses, elles n’aspireront pas à en faire autant. Les filles doivent avoir des modèles qu’elles peuvent imiter. En ce sens, voir des femmes dans des rôles de meneuses est essentiel. »

Au cours de la prochaine année, grâce au soutien financier de la Fondation Hockey Canada, plus de 40 stages du programme Les entraîneuses auront lieu à travers le Canada, ce qui ajoutera des centaines de futures entraîneuses au hockey.

Cette liste comprend des joueuses universitaires. En outre, toutes les étudiantes-athlètes qui jouent au hockey féminin au sein de U SPORTS ont eu la possibilité de suivre les formations Entraîneur 1 et Entraîneur 2 du PNCE par l’intermédiaire du programme Les entraîneuses.

« Lorsque Hockey Canada a mis sur pied cette occasion, ça a eu un impact immense pour nos joueuses », raconte Caroline Ouellette. En effet, la quadruple médaillée d’or olympique et membre du personnel des entraîneurs de l’Université Concordia a vu 18 de ses joueuses actuelles et 8 anciennes s’inscrire aux formations. « Bon nombre d’entre elles trouvaient pertinent d’obtenir leur certification. Nous savons qu’elles seront nombreuses à devenir les entraîneuses de demain. »

Le programme va bien au-delà des habiletés tactiques requises en entraînement. Les femmes sont amenées à développer leurs aptitudes sur le plan du leadership.

« L’entraînement est une collaboration, et on doit travailler de près avec les joueuses et s’intéresser à leur cheminement et à leur état d’esprit », estime Ouellette. « Les participantes du programme Les entraîneuses découvrent toute la complexité du rôle d’une entraîneuse. Les décisions qu’on prend n’ont rien de personnel envers les joueuses. Il s’agit de faire en sorte que l’équipe offre la meilleure performance possible, et je crois qu’elles se rendent compte que c’est plus difficile que ça en a l’air. »

À la tête du programme national féminin de Hockey Canada, Kingsbury est aux premières loges pour constater les bénéfices de ces programmes. Plus les femmes qui font partie de l’élite suivent de telles formations, plus elles sont susceptibles de continuer à s’impliquer au hockey.

« Du côté de l’équipe nationale, ces initiatives ouvrent beaucoup de portes pour nos athlètes qui préparent leur transition », explique-t-elle. « Elles sont nombreuses à suivre ces formations, notamment en vue de bonifier leur deuxième carrière. Elles pensent toujours au moment où elles arrêteront de jouer. Elles veulent continuer de faire partie de l’univers du hockey et participer à son essor. Ces programmes permettent à nos athlètes et aux membres de notre personnel de se développer et d’envisager un rôle différent au hockey, ce qui est fantastique ».

Pour inspirer de nouvelles générations de jeunes filles, il faut leur montrer qu’elles peuvent s’identifier à leurs modèles, sur la glace et ailleurs. Tandis que certaines des plus grandes femmes de ce sport travaillent à la création d’une ligue professionnelle durable, Hockey Canada mène de front le développement de meneuses derrière le banc.

« Hockey Canada est une chef de file mondiale au hockey, et très certainement au hockey féminin », dit Kingsbury. « Non seulement faisons-nous partie du mouvement, mais nous en sommes désormais à l’avant-plan. Je crois que tous à Hockey Canada s’en rendent compte, reconnaissent l’importance de ce rôle et agissent en conséquence au moyen des initiatives et des objectifs mis de l’avant dans ces programmes. Nous voulons essentiellement permettre à des femmes de devenir des meneuses. »

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
MM18 2021-2022 : BLANCS 5 - ROUGES 3 (Intraéquipe)
Savoie obtient deux points et les Blancs gagnent le premier match intraéquipe.
Célébration de la Journée nationale du tatouage!
Les Canadiens affichent leur passion pour le hockey avec fierté.
CMP 2021 : USA 5 – CAN 1 (Médaille d’or)
Larocque brille, Billy Bridges marque, mais le Canada obtient l’argent.
CMP 2021 : CAN 2 – RPC 1 (demi-finale)
Hickey et McGregor marquent pour le Canada, qui passe en finale.
Horaire