2021 hcsa matthew halton high school

Comment l’AHHC m’a aidé

Deux élèves de l’Académie des habiletés Hockey Canada de l’école secondaire Matthew-Halton à Pincher Creek, en Alberta, parlent des bienfaits du programme, sur la glace comme ailleurs

Damian Beswick et Jaydon Draper
|
7 avril 2021
|

C’est la première année que je participe à un programme comme celui de l’Académie des habiletés Hockey Canada (AHHC), et j’aime ça. À mon ancienne école, ce genre de cours n’était pas offert. Je me suis inscrit pour pouvoir jouer plus souvent et développer mes habiletés au hockey. Je voulais aussi faire des progrès hors de la patinoire, améliorer ma condition physique. À cause du coronavirus, on ne pouvait pas jouer en équipe sur la glace, ce qui était très plate, mais faire partie du programme m’a tout de même permis de retrouver certains aspects de ce sport que j’aime.

Nos apprentissages et activités des derniers mois ont été bénéfiques pour nous et notre jeu. Comme les autorités interdisent le jeu sur la patinoire, nous faisons des matchs de hockey en gymnase et de floorball pour nous aider à garder nos acquis au hockey. Nous nous entraînons hors de la glace pour garder la forme, dans l’espoir de pouvoir retourner à l’aréna bientôt. Mon expérience au sein du programme est très bonne. Ça m’a motivé à apprendre une foule de choses importantes à savoir sur le hockey, à part le patinage, les tirs et les passes. La classe regroupe des élèves de la 7e à la 9e année. Les plus vieux peuvent donc jouer un rôle de meneurs auprès de leurs jeunes coéquipiers, comme ils connaissent bien le programme.

Le hockey compte beaucoup pour moi, comme pour mes camarades de classe, et le fait de ne pas pouvoir aller sur la glace cette année nous a beaucoup affectés mentalement et physiquement. Pour beaucoup d’entre nous, le hockey permet de nous défouler, de faire une activité qu’on aime tout en gardant la forme physique et de nous libérer de notre stress. Je pense parler au nom de nous tous en disant que je suis content qu’on envisage un retour au jeu, même si c’est seulement pour quelques mois d’ici la fin de la saison. Ça nous donnerait l’occasion d’aller sur la patinoire à nouveau et d’éviter une longue saison morte. Entretemps, je vais continuer à miser sur les choses formidables que j’apprends au sein du programme d’AHHC.

Damian Beswick (8e année)

--

Le hockey a toujours joué un rôle déterminant dans ma vie et celle de ceux qui m’entourent. Il m’est très cher de pouvoir participer à un programme comme celui de l’Académie des habiletés Hockey Canada, qui me permet non seulement d’élargir mes compétences et mes connaissances au hockey, mais aussi de les partager avec de futurs joueurs. La dernière année a été particulièrement difficile à cause de la pandémie de COVID-19. Le fait de pouvoir continuer à participer au programme en respectant les directives du gouvernement me donne espoir. C’était merveilleux de patiner sur la glace pour la première fois depuis mars 2020, après avoir été aussi longtemps à ne rien faire à la maison. Je garderai toujours un souvenir impérissable du programme d’AHHC. Cette année semble bien différente, mais l’objectif est le même – donner à tous la chance d’améliorer et de démontrer leurs habiletés et leurs connaissances.

Quand je vais en classe, je suis prêt à écouter et à apprendre quelque chose de nouveau à propos du hockey, ou à discuter de sujets d’actualité mondiale pouvant se répercuter sur notre capacité à aller sur la glace en groupe. Ce cours a été une révélation pour moi, car j’ai toujours rêvé de pouvoir jouer au hockey à l’école. Maintenant que j’ai cette chance, je ne veux absolument pas la perdre. Grâce au programme, j’ai découvert différentes techniques de hockey, de même que divers entraînements et des habiletés liées à d’autres sports qui m’aideront à améliorer certains aspects de mon jeu au hockey.

Où j’habite, je n’aurais jamais pensé pouvoir jouer au hockey à l’école. Quand j’ai entendu parler du programme d’AHHC, j’ai sauté sur l’occasion. Le hockey a toujours été là pour moi. Quand je me sens seul ou que ça va moins bien, je me tourne vers le hockey. Je vais dehors et je tire des rondelles, ça m’aide à me défouler. À la fin de la saison, je suis toujours triste à la perspective de ne pas pouvoir patiner pendant presque six mois. Alors, quand je saute sur la glace, je sens que c’est à moi de jouer.

Quand je suis arrivé à Matthew-Halton, il y a deux ans, j’étais le petit nouveau de 7e année, qui tentait de s’acclimater à l’école secondaire. Le programme d’AHHC en était à ses débuts. C’était spécial de pouvoir en apprendre davantage sur mon sport préféré. C’était aussi un apprentissage pour l’école, le personnel et les autres élèves. Au hockey mineur, j’étais en deuxième année de la division des M13, et quelques nouveaux joueurs ne connaissaient pas grand-chose du hockey. Presque tous les joueurs de l’équipe étaient des participants de l’AHHC, et c’était génial. Nous allions à la patinoire presque tous les jours, ce qui a grandement aidé à améliorer nos habiletés sur le plan collectif. Les nouveaux joueurs se sont améliorés, et je crois que le programme les a vraiment aidés.

À la fin de ma première année au sein du programme, j’ai tout de suite voulu m’inscrire pour l’année suivante. L’an passé, le programme s’est très bien déroulé. En classe, nous avons parlé de lever des fonds pour pouvoir assister en groupe, sous supervision, à un match des Flames à Calgary. Nous avions différentes idées, et notre équipe était bien déterminée. Nos plans se sont précisés à la fin du mois de février, quand le grand-père d’un de mes coéquipiers a offert de donner deux chandails de la LNH autographiés. On voulait organiser une vente aux enchères et voir si nous pouvions amasser suffisamment d’argent pour couvrir le prix du transport et des billets. Nous devions aller voir les Flames de Calgary se mesurer aux Islanders de New York à domicile le 13 mars 2020. Ce jour-là, la LNH a annoncé que la saison était suspendue en raison de la COVID-19. J’étais tellement déçu que nos activités de financement tombent à l’eau. Cette fin de semaine là, j’ai suivi les fermetures annoncées par les provinces à cause de la pandémie, jusqu’à ce que ma propre province ferme tout, même l’école. La perspective de manquer l’école pendant six mois n’est pas celle que j’imaginais, et nous avons dû nous adapter aux cours en ligne pour assurer notre sécurité.

Le fait d’être de retour à l’école aujourd’hui est grandement bénéfique pour moi comme pour bien d’autres, tant pour notre santé mentale que physique. Les choses ont bien changé depuis l’an dernier. Venir à l’école chaque jour et participer au programme d’AHHC à la fin des cours me donne espoir et un semblant de normalité. La COVID-19 a une grande incidence sur nos activités quotidiennes, mais vous dire à quel point je suis heureux d’être en mesure d’aller en classe et d’étudier aux côtés de mes pairs. Tout est si différent, mais ce que je ressens envers le programme d’AHHC est le même depuis le début – la fébrilité d’apprendre de nouvelles choses entourant le hockey.

Jaydon Draper (9e année)

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
ENP 2021-2022 : BLANCS 3 – ROUGES 2 TB (intraéquipe)
Le but en tirs de barrage de Dolan mène les Blancs à un gain.
ENP 2021-2022 : ROUGES 4 - BLANCS 1 (Intraéquipe)
Deux buts et deux aides pour McGregor dans un gain des Rouges.
CMF 2021 : CAN 3 – USA 2 PROL. (médaille d’or)
Poulin donne un 11e titre mondial au Canada en prolongation.
CMF 2021 : CAN 4 – SUI 0 (demi-finale)
Daoust marque encore et à deux reprises, et le Canada jouera pour l’or.
Horaire