2020 cjhl awards tanaka campbell

Récolter les fruits de ses efforts

Jojo Tanaka-Campbell – le Joueur-étudiant de l’année de la LHJC – attribue ses succès à son éthique de travail irréprochable à l’école et sur la glace

Quinton Amundson
|
7 mai 2020
|

Quand Jojo Tanaka-Campbell tente de comprendre un concept en classe ou un système sur la glace qui ne lui vient pas naturellement, le produit de Mill Bay, C.-B., ne recule jamais devant le défi.

« Je déteste quand je ne suis pas capable de faire quelque chose, je suis très entêté », exprime l’athlète de 19 ans. « En classe, quand je n’obtiens pas la note que je veux, je continue de travailler jusqu’à temps de l’avoir. »

Tanaka-Campbell, un joueur d’avant recrue des Vipers de Vernon de la Ligue de hockey de la C.-B. a cette mentalité résiliente en lui. C’est ce qui l’a mené vers l’excellence à l’école et sur la glace.

C’est aussi ce qui lui a valu l’honneur du Joueur-étudiant de l’année de la LHJC pour la saison 2019-2020.

Durant ses cinq ans en tant que joueur-étudiant de la Shawnigan Lake School, Tanaka-Campbell a gagné chaque année sa place au tableau d’honneur et au palmarès du doyen et il a constamment été au sein des trois meilleurs élèves de son année.

Lors de sa 12e année, en 2018-2019, il a connu un succès particulier; il a eu la meilleure moyenne générale (94,5 %) tout en étant le président de son école, ce qui lui a donné l’occasion de superviser des collectes de fonds, des ateliers scolaires et des activités dans la communauté.

Sur la glace, Tanaka-Campbell – qui se voit comme un joueur « analytique » – a dominé la Canadian Sports School Hockey League (CSSHL). En 11e année, ce fabricant de jeu a récolté 50 points (14-36—50) en 34 matchs, puis en 12e année, il a accumulé 70 points (15-55—70) en 36 rencontres.

Kevin Cooper, directeur du hockey et entraîneur-chef de l’équipe midget préparatoire de Shawnigan Lake, a confié à Tanaka-Campbell le titre de capitaine de l’équipe en 11e année, même s’il y avait 10 joueurs plus âgés que lui dans la formation.

« Il était un excellent communicateur, il savait quoi dire et comment le dire et il prêchait par l’exemple en tout temps », confie Copper, un ancien joueur professionnel qui a gagné un titre de la Federal Hockey League avec les Outlaws du New Jersey en 2012. « Même quand il était jeune, je savais, en tant qu’entraîneur, qu’il avait la maturité pour faire de lui un chef de file. »

Tanaka-Campbell se dit satisfait du mentorat auquel il a eu droit avec Cooper, particulièrement quand il était en 11e année.

« J’étais encore perçu comme un des plus jeunes joueurs, donc c’était difficile pour moi d’exiger le respect des plus vieux », se souvient Tanaka-Campbell. « Je me rappelle d’une séance d’entraînement au cours de laquelle j’étais super frustré et il est venu me voir en privé et m’a dit : "Peu importe ce que les autres pensent, continue et ne lâche pas et tu deviendras une meilleure personne qui surmonte les obstacles bien plus facilement après avoir surpassé celui-là." »

Tanaka-Campbell admet qu’il se sert de cette leçon peu importe quand il fait face à de l’adversité, comme ce fut le cas cette saison quand il a eu des hauts et des bas avec les Vipers (il a obtenu 7 buts et 19 aides en 52 parties).

Dans sa candidature pour le prix du Joueur-étudiant de l’année de la LHJC, il a écrit qu’il est passé par-dessus ces difficultés à contribuer au système d’équipe en « restant positif et en gardant toujours le sourire. » Il a aussi ajouté « qu’un simple soupçon de positivité peut changer le rythme d’un match plus que tout ce que les gens peuvent penser. »

Pour « demeurer vif mentalement », Tanaka-Campbell a suivi en même temps un cours en ligne de biologie de 12e année auprès de la VLearn High School et un programme universitaire d’écriture de l’Okanagan College – obtenant la note « A » dans les deux cours.

Le prochain établissement scolaire qu’il fréquentera sera l’Université Yale, où il étudiera à partir de septembre 2021. Tanaka-Campbell a vécu un sentiment incroyable quand il s’est engagé auprès des Bulldogs en même temps que son frère cadet Seiya, qui arrivera à Yale en 2022.

Tanaka-Campbell étudiera en ingénierie en raison de son désir intrinsèque de bâtir.

« Les LEGO ont eu beaucoup d’importance pour moi. J’ai aimé bâtir toutes sortes de jouets. Je voulais profiter de cette passion dans l’avenir. »

Quel a été son projet le plus ambitieux quand il était petit? Construire un fort dans son salon qui faisait office de salle de cinéma.

Il ne sait pas encore quelle branche de l’ingénierie qui l’interpelle le plus, mais le génie civil et le génie de l’environnement l’intriguent particulièrement.

Il est sage de dire que peu importe la voie que Tanaka-Campbell prendra, le Joueur-étudiant de l’année de la LHJC de la saison 2019-2020 a tout ce qu’il faut pour connaître du succès dans n’importe quel parcours professionnel qu’il empruntera.

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected].ca

 

 

Videos
Photos
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
ENF : Rencontres à Victoria
Des joueuses de hockey atome de la CRFMHA ont eu la chance de rencontrer des membres d’Équipe Canada.
Horaire