2020 hcsa wc miller f

L’amitié, source de chimie entre entraîneurs

La profonde amitié qui unit Cole Martens et Ethan Franz, élèves de 12e année à l’école secondaire W.C. Miller, facilite leur rôle de coentraîneurs

Quinton Amundson
|
22 décembre 2020
|

C’est une importante tradition au sein de l’Académie des habiletés Hockey Canada (AHHC) de l’école secondaire W.C. Miller, à Altona, au Manitoba.

Après avoir vécu l’expérience de l’AHHC de la 9e à la 11e année, deux élèves de 12e année ont été invités à s’impliquer en tant que tuteurs auprès de la nouvelle cuvée de recrues de l’académie.

Cole Martens et Ethan Franz étaient emballés à l’idée d’encadrer la classe de 9e année pendant l’année scolaire 2020-2021. Malheureusement, la flambée des cas de COVID-19 partout au Manitoba en août a fermé la porte à cette possibilité. Il a été conseillé aux écoles de réduire autant que possible les interactions entre les élèves des différents niveaux.

Rob Smith, qui dirige l’AHHC de l’école W.C. Miller depuis sa création, il y a 11 ans, dit qu’il a été difficile de mettre de côté le programme d’élèves-entraîneurs pendant un an. Heureusement, le rôle de Smith à titre de directeur du développement des joueurs et des entraîneurs au sein de l’association de hockey mineur d’Altona lui a permis d’offrir à Martens et à Franz une autre avenue intéressante.

« Le responsable de notre équipe M11 Or, qui est l’un des parents, m’a dit qu’il ne voulait pas être entraîneur », dit Smith. « Je lui ai donné les coordonnées de Cole Martens et d’Ethan Franz, qui ont sauté sur l’occasion de devenir entraîneurs. Et ils connaissent des débuts formidables. »

Martens et Franz, tous deux âgés de 17 ans, sont les meilleurs amis du monde depuis leur tendre enfance, et leurs parcours de hockeyeurs se sont croisés à maintes reprises depuis leur baptême sur la glace, chez les M9. Ils ont joué ensemble au sein de l’association de hockey mineur d’Altona, du programme AAA des Hawks de Pembina Valley et de l’équipe de leur école secondaire, les Aces de W.C. Miller.

Franz fait remarquer que l’amitié entre Martens et lui leur a procuré une base solide pour un partenariat à titre d’entraîneurs, et le fait qu’ils aient évolué à des positions différentes au fil des ans, soit à la défense pour Franz et à l’avant pour Martens, leur permet d’offrir un encadrement équilibré.

« Nous sommes en mesure de prendre de bonnes décisions en tant qu’entraîneurs, parce que nous nous efforçons d’écouter le point de vue de l’autre, que ce soit pour préparer les exercices sur les sorties de zone ou l’élaboration du jeu de puissance », dit Franz. « Il est facile pour nous de tenir compte des exigences de chaque position et de comprendre ce que ressentent les joueurs. »

L’un des avantages du concept de coentraîneurs est qu’un membre du duo peut faire la démonstration d’un exercice pendant que l’autre donne des directives.

« Ethan et moi pensons que c’est une bonne idée de faire la démonstration de l’exercice aux enfants plutôt que de simplement l’expliquer. Ils restent plus attentifs et comprennent mieux l’exercice », dit Martens.

L’approche avait déjà commencé à porter ses fruits à leurs trois premières semaines comme entraîneurs, avant que la province du Manitoba ne renforce les restrictions relatives à la COVID-19, au début de novembre, mettant ainsi fin aux activités liées au hockey à l’échelle de la province. Plus tôt en octobre, au cours d’un entraînement, les deux entraîneurs avaient décidé de présenter à leurs jeunes élèves un exercice sur les sorties de zone. Martens dit que tous les enfants ont réussi à exécuter l’exercice avant la fin de la séance.

Pendant leurs entraînements des M11, Franz et Martens s’inspirent de Smith, leur mentor de longue date, et en adoptent la méthode de développement des habiletés mise en œuvre au sein de l’AHHC de l’école W.C. Miller.

Les deux élèves de 12e année, qui partagent leur année scolaire entre l’apprentissage en personne et l’apprentissage virtuel, se remémorent l’amélioration considérable de leur coup de patin sous la tutelle de Smith grâce à l’accent mis sur la pratique et la répétition.

Smith a soutenu ses deux élèves pendant les essais des M11 et les a équipés d’une kyrielle d’exercices et de plans d’entraînement pour leur donner les meilleures chances de réussir. Il est fier de la confiance dont ils ont fait preuve au cours de leurs premières semaines en tant qu’entraîneurs.

« Ils sont bien préparés, car ils se présentent à chaque entraînement avec un plan détaillé et des objectifs définis. Ils excellent également dans la création d’un environnement inclusif, misant sur la consolidation d’équipe sur la glace comme à l’extérieur de la patinoire. S’ils remarquent qu’un enfant a besoin d’un peu plus d’aide, ils s’y mettent tout de suite. Ils veulent que le groupe soit tissé serré. »

« Nos parents de l’équipe des M11 Or doivent sourire quand ils voient ces deux jeunes hommes se mettre à genoux pour être à la hauteur des enfants et leur donner l’attention nécessaire. »

Il semble que la collaboration de Franz et Martens en tant qu’entraîneurs durera plus d’un an. Ils prévoient s’inscrire à un programme de kinésiologie au Manitoba dans l’espoir de travailler ensemble en tant qu’entraîneurs communautaires et professeurs d’éducation physique.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF 2020-2021 : Les coulisses du camp
Jetez un coup d’œil sur ce qui s’est passé à l’extérieur de la patinoire, en coulisse du camp de l’équipe féminine.
ENF 2021 : ROUGES 4 – BLANCS 3 PROL. (jeu dirigé no 3)
Ella Shelton joue les héroïnes en prolongation, et les Rouges battent les Blancs.
ENF 2021 : BLANCS 2 – ROUGES 1 (jeu dirigé no 2)
Ella Shelton a marqué le but gagnant en fin de match, et les Blancs ont battu les Rouges.
2020-2021 ENP: ROUGES 5 – BLANCS 0 (jeu dirigé no 3)
James Dunn a inscrit un autre tour du chapeau pour mener les Rouges à un balayage des séances de jeu dirigé.
Horaire