2020 hcsa carmen stark

Académie, chère académie

L’ambiance familiale et l’occasion d’encourager le talent passionnent Carmen Stark, entraîneuse bénévole à une Académie des habiletés Hockey Canada

Quinton Amundson
|
10 juin 2020
|

Carmen Stark est tellement épatée quand un jeune qu’elle entraîne réussit à bien manier son bâton qu’elle court à la maison pour reproduire le mouvement elle-même.

« Je l’apprends afin d’arriver à la séance d’entraînement la semaine suivante et de montrer aux enfants que j’ai réussi; leurs yeux s’illuminent et ils disent : “Wow!” »

Cette petite anecdote montre pourquoi la résidente d’Osoyoos, Colombie-Britannique, a passé 12 ans à titre d’entraîneuse bénévole à l’AHHC de l’école élémentaire d’Osoyoos – elle est une grande passionnée du hockey.

Stark s’est d’abord avancée sur la glace pour entraîner des élèves de la 3e à la 7e année lorsque sa fille Faith s’est jointe à l’AHHC en 3e année. Lorsque Faith a complété le programme – elle a déménagé à Wilcox, en Saskatchewan, pour se joindre aux Hounds de Notre-Dame en 2018-2019 –, Stark était impatiente de continuer à aider le programme.

L’ouverture à accepter les enfants de tous les niveaux d’habileté – une caractéristique de tous les programmes des AHHC – a attiré Stark dès le début. 

« Il y a des enfants qui sont habiles, et d’autres qui ne sont jamais allés sur la glace auparavant », dit-elle. « Comme cette année, nous avons eu un enfant nommé Christian qui n’avait jamais été sur la glace avant. Il était tellement impatient. Lorsque Noël est arrivé, il volait sur la glace. Pour moi, la partie la plus étonnante du programme est d’apprendre à un enfant comme ça à patiner vite en peu de temps. » 

Ryan Miller, coordonnateur de l’AHHC d’Osoyoos depuis 2012, dit que Stark lui a fourni un mentorat qui l’a aidé à se sentir à l’aise de diriger le programme. Ils collaborent maintenant depuis près de huit ans.

« C’est une personne formidable, très positive et ouverte », remarque Miller. « Pendant les entraînements, elle surveille les enfants, les prend à part pour leur donner quelques conseils, puis les retourne sur la glace pour les laisser essayer. »

Miller admire également la façon dont Stark arrive toujours à chaque séance sur glace au Sun Bowl Arena avec l’intention d’avoir du plaisir.   

« Parfois, vous vous présentez à l’aréna dans l’après-midi, et beaucoup d’autres choses se sont produites [ce jour-là]. Vous êtes peut-être un peu grincheux, mais elle est là pour vous calmer et dire : “Hé, nous sommes ici. Nous sommes à l’aréna. Comme tu es chanceux d’être à l’aréna!” »

Grâce à la popularité de Stark auprès des élèves, ceux-ci l’ont invitée tout au long de l’année scolaire à venir assister à leurs matchs de hockey mineur toutes les fins de semaine, et l’entraîneuse fait de son mieux pour acquiescer à chacune de ces demandes. L’athlète de 45 ans est une présence dans la petite ville d’un peu plus de 5 000 habitants – en plus de ses tâches d’entraîneuse, elle joue régulièrement au curling et à la balle-molle. Elle a également géré un vignoble local pendant des années.   

Stark satisfait son appétit pour le hockey pendant la pandémie de COVID-19 en restant à l’affût des dernières nouvelles et en s’exerçant à traîner la rondelle avec le bout de la lame du bâton. Elle attend avec impatience l’an 13 de son bénévolat et la suite.

« Chaque année, je rencontre de nouveaux enfants, mais il est difficile de voir un groupe d’enfants que vous avez eu pendant cinq ans évoluer et partir. Chaque année, au cours des dernières années, j’ai dit que j’allais prendre ma retraite, mais arrive alors un nouveau groupe, et je me dois de les suivre jusqu’à ce qu’ils atteignent la 7e année. Je répète ça chaque année.

« Je vais continuer à le faire jusqu’à ce que je ne puisse plus patiner, je suppose. »

Pour plus d'informations :

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire