2021 mwc beaudin comtois

Réunis à Riga

Amis de longue date et coéquipiers au hockey mineur et junior, Nicolas Beaudin et Maxime Comtois partagent à nouveau le même vestiaire au Championnat mondial de l’IIHF

David Brien
|
28 mai 2021
|

C’est à la fin des années 2000, ou alors tôt au début des années 2010 que Nicolas Beaudin et Maxime Comtois se sont serré la main pour la première fois avant une partie de hockey estival. Dix ans plus tard, ils sont réunis à nouveau, cette fois au sein de l’équipe nationale masculine du Canada dans le cadre du Championnat mondial 2021 de l’IIHF.

« Ça fait quand même une bonne dizaine d’années qu’on se connaît, donc c’est vraiment plaisant de pouvoir vivre ça ensemble », admet Beaudin, qui est âgé de 21 ans.

« C’est pas mal pareil entre Nic et moi aujourd’hui comparativement à quand on a joué en grandissant », ajoute Comtois, qui lui a 22 ans. « On a une super bonne chimie en dehors de la glace, on fait des blagues et on se tient toujours ensemble. »

Bien que les deux hommes soient encore considérés comme des jeunes dans le monde du hockey professionnel, ensemble, ils ont vécu des aventures marquantes dans le sport qui ont renforcé leur amitié au fil des ans.

En plus d’avoir porté les mêmes couleurs pendant quelques saisons de hockey l’été, les deux hockeyeurs ont joué ensemble dans la division M15 AAA, puis M18 AAA au sein du programme des Grenadiers de Châteauguay, où ils ont gagné la médaille d’argent à la Coupe TELUS 2015, le Championnat national des clubs de M18 du Canada.

Depuis, leurs carrières ont emprunté des parcours différents.

Le nom de Maxime Comtois est bien connu des partisans de hockey canadiens. L’attaquant a porté l’unifolié à six reprises dans le Programme d’excellence, notamment à titre de capitaine de l’équipe nationale junior du Canada lors du Championnat mondial junior 2021 de l’IIHF à Vancouver. Choix de deuxième ronde des Ducks d’Anaheim en 2017, l’avant de 22 ans a mené les Ducks au chapitre des buts et des points cette saison, sa première campagne complète dans la LNH.

Le parcours de Beaudin jusqu’aux plus hautes sphères du hockey a quant à lui été un peu moins médiatisé. Choix de première ronde des Blackhawks de Chicago en 2018, le défenseur a d’abord fait ses preuves avec les IceHogs de Rockford l’an dernier avant de faire le saut avec les Blackhawks de Chicago cette saison. Son progrès constant lui a mérité une première expérience internationale en Lettonie.

Heureusement, Beaudin a son ami de longue date à ses côtés pour l’aider à gérer les hauts et les bas que l’on peut vivre lorsqu’on représente le Canada.

« C’est sûr que c’était rassurant de savoir que Max aussi serait là », reconnaît Beaudin. « Peu importe la raison, si j’ai des questions, je n’hésite pas à lui écrire un petit texto ou bien le contacter par appel vidéo. »

« On est les deux seuls Québécois ici, donc c’est sûr qu’on passe un peu plus de temps ensemble », souligne Comtois. « Mais comme Nic et moi sommes proches, j’essaie aussi de l’aider comme je peux. »

Depuis qu’ils sont jeunes, Beaudin et Comtois adorent se taquiner. C’est d’ailleurs leur complicité en dehors de la patinoire qui contribue directement à leur chimie sur la surface glacée.

« Nic, c’est le gars qui a toujours le sourire aux lèvres et qui est drôle, mais qui travaille fort, peu importe ce qu’il fait », remarque Comtois. « Que ce soit dans les jeux vidéo, au gym ou aux entraînements sur glace, c’est un gars qui veut toujours gagner et bien faire. C’est donc ça, le meilleur côté de se tenir avec lui : ça fait ressortir mon côté compétitif! »

En outre, Beaudin est un excellent complément au style de jeu de Comtois. Cette chimie leur a permis de disputer leur dernière saison au hockey junior ensemble, avec les Voltigeurs de Drummondville.

« Je savais que j’allais me faire échanger, car les Tigres [de Victoriaville] étaient en reconstruction à ma dernière année », se souvient Comtois. « J’avais donc mentionné au DG que Drummondville était une des villes où je souhaitais me retrouver. Sachant que Nic était là, ça faisait pencher la balance en ce sens pour moi. C’était amusant de se retrouver et de pouvoir jouer ensemble là-bas. On avait eu une grosse fin de saison, sans le résultat qu’on voulait, mais on avait connu du succès ensemble. »

C’est un fait bien connu des amateurs de hockey; les équipes qui connaissent du succès sont souvent celles qui sont tissées le plus serrées. Avec un championnat chez les M18 AAA en poche, une médaille d’argent à la Coupe TELUS et un long parcours jusqu’en demi-finale de la LHJMQ en 2019, il n’est pas surprenant que Beaudin et Comtois bénéficient d’une amitié aussi solide.

Bien qu’ils se trouvent présentement à plus de 6 000 kilomètres du Québec, les deux amis ont quand même trouvé le meilleur moyen de se sentir à la maison à Riga. Les deux seuls Québécois de la formation canadienne admettent qu’il est bien de pouvoir rigoler ensemble en parlant un peu français.

« Les gars riaient tous de nous l’autre fois; comme quoi on est les deux seuls francophones du club et, ironiquement, c’est nous qui avons uni nos efforts pour inscrire le premier but de notre tournoi! », dit Beaudin en riant. « On a tout de suite entendu des blagues et des références à la French Connection. »

Maxime Comtois brise la glace et inscrit le premier but du tournoi pour le Canada!

« Que ce soit au hockey mineur ou avec les Voltigeurs, on a toujours eu une chimie presque instantanée », estime Comtois. « On est deux gars offensifs, donc on sait où se trouver sur la glace. C’est ce qui a paru lors de mon but contre les Américains! »

Pratiquement inséparables depuis leur arrivée à Riga, Beaudin et Comtois se disent heureux de pouvoir ajouter un nouveau chapitre à leur amitié en participant ensemble au Mondial de l’IIHF.

Et compte tenu de leur passé commun, ce n’est pas surprenant que l’objectif actuel des deux athlètes soit le même : tout faire pour se compléter à nouveau sur la patinoire afin d’aider le Canada à connaître du succès.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
FM18 2021-2022 : BLANCS 4 – ROUGES 3 (Intraéquipe)
Avi Adam inscrit un doublé dans un gain des Blancs au premier duel intraéquipe.
ENFD 2021-2022 : BLEUS 3 - JAUNES 1 (Intraéquipe)
Maggie MacEachern a donné la victoire aux Bleus qui ont remporté le premier match du camp.
MM18 2021-2022 : ROUGES 5 - BLANCS 4 (Intraéquipe)
Danielson obtient deux buts et une aide dans un gain des Rouges.
ENJ 2021-2022 : BLANCS 2 - ROUGES 1 (Intraéquipe)
Zachary L’Heureux marque le but gagnant et les Blancs égalisent la série.
Horaire