ryan hamilton feature

Rester fort mentalement

Médaillé d’or du Mondial junior et champion de la Coupe Stanley en 2020, Ryan Hamilton parle de ses expériences et de l’importance de la santé mentale dans l’environnement de hockey de la « nouvelle réalité »

Jason La Rose
|
10 octobre 2020
|

L’année 2020 de Ryan Hamilton n’a pas été banale.

En janvier, le conseiller en performance mentale a fait partie du personnel qui s’est rendu en République tchèque et qui a aidé l’équipe nationale junior du Canada à gagner une 18e médaille d’or au Championnat mondial junior 2020 de l’IIHF.

Aussi, de juillet à octobre, il a passé plus de neuf semaines dans les bulles de Toronto et d’Edmonton avec le Lightning de Tampa Bay, un séjour de 65 jours qui s’est conclu avec un championnat de la Coupe Stanley pour le Lightning.

Comme tout le monde au pays, l’homme natif de Plaster Rock, N.-B., a dû vivre avec les hauts et les bas de la pandémie de COVID-19, demeurant à la maison et gardant contact virtuellement avec des joueurs et des équipes.

Le Hockeycanada.ca s’est entretenu avec Ryan pour parler de ses plus récentes expériences au cours desquelles il a composé avec la pandémie et avec l’importance de la santé mentale pour trouver la recette du succès sur la glace et à l’extérieur.

HC : À quel point est-il important pour notre santé mentale de rester physiquement actif et de pratiquer des sports?

RH : C’est vraiment difficile de tracer une ligne entre la santé mentale et la santé physique – les deux sont interreliées. Nos corps doivent être en mouvement et le sport offre une excellente occasion d’arriver à cette fin, souvent avec un groupe de personnes qui ont des motivations, expériences et objectifs similaires. Quand il est question de faire de l’exercice, surtout quand on essaie d’intégrer cela à nos habitudes, la constance est ce qui compte le plus. C’est incroyable comment une marche de 20 minutes ou une séance de yoga de 10 minutes peut être bénéfique pour notre bien-être général.

HC : Quels sont les plus gros défis de fonctionner dans le nouvel environnement de hockey?

RH : Dans un climat d’incertitude, il faut de la tolérance. C’est facile de se concentrer sur ce que vous faites quand vous savez que vous récolterez les fruits de vos efforts. Le climat actuel est marqué par une incertitude, mais il est important de se souvenir que les choses qui comptent le plus dans la vie demeurent les mêmes. Vous ne regretterez jamais d’améliorer votre forme physique, de développer vos habiletés, de travailler à améliorer une faiblesse ou de vous dévouer dans un sport.

HC : Mentalement, qu’est-ce qui a été le plus difficile de cette expérience dans la bulle de la LNH?

RH : Premièrement, j’ai été privilégié d’être invité à faire partie de la bulle de la LNH avec le Lightning. Quand nous voulons réaliser un rêve, il faut toujours faire des sacrifices. Bien évidemment, ça n’a pas été facile d’être loin des gens et des endroits que j’aime le plus. Nous avons tous fait face à beaucoup de pression et c’était plus difficile de faire le plein d’énergie sans nos échappatoires et nos pauses habituelles. Non seulement nous avons été dans une bulle pendant 65 jours, mais nous devions travailler quotidiennement et c’était très exigeant d’être au sommet de notre forme.

HC : Quelle est la clé de rester fort mentalement durant une compétition de courte durée?

RH : Je pense que la clé est de ne jamais penser à ce qui est arrivé ou à ce qui n’est pas encore arrivé. Chaque jour est tellement important dans une compétition de courte durée que notre attention entière est nécessaire. Il ne faut pas s’arrêter aux réussites ou échecs du passé ni se mettre à ruminer par rapport à ce qui pourrait arriver dans l’avenir. Nous ne devons pas penser au résultat et agir en fonction de ce qui se passe dans le présent. Un jour à la fois.

HC : Quelle est la clé pour bien composer avec les hauts et les bas qui surviennent dans le sport?

RH : Pour moi, la clé c’est d’avoir des valeurs à mettre de l’avant, peu importe les résultats. Par exemple, si j’accorde une importance à l’éthique de travail, à l’humilité et au travail d'équipe (ce qui est mon cas), je peux en faire mon objectif de les mettre de l’avant au quotidien. Les résultats sont positifs ou négatifs, mais être le type de personne que vous voulez être, c’est toujours réalisable.

HC : Quelle est la leçon la plus importante que vous avez apprise pendant la pandémie de COVID-19?

RH : J’ai appris à propos de la résilience, de l’importance des liens et de la valeur de la gratitude. Dans la bulle de la LNH, nous avons parlé de gratitude presque chaque jour. L’humilité a été un aspect clé de l’identité de plusieurs équipes championnes de Hockey Canada. Parfois, il est facile de se concentrer sur ce qui est mal, différent ou insuffisant. Cependant, même dans le chaos et l’incertitude, il y a tellement de choses pour lesquelles nous pouvons être reconnaissants. La clé est de les trouver et de les célébrer.

HC : Quel est le rôle d’un conseiller en performance mentale?

RH : Pour moi, ce rôle a deux volets. Premièrement, c’est mon travail d’enseigner aux athlètes les aptitudes mentales qui leur permettront de performer au sommet de leur forme sur les plus grandes scènes mondiales. Cela ne se fait pas par magie; ça se fait grâce à des liens, de la sagesse et du travail soutenu. Deuxièmement, je suis là pour contribuer à créer un état d’esprit (ou une culture) propice à l’atteinte de l’excellence. Je n’aime pas que mon travail soit accompli en silo par rapport à celui des autres membres du groupe; je préfère avoir des considérations psychologiques qui font partie intégrante de ce que nous faisons tous en équipe.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Videos
Photos
ENF : Merci Mel Davidson
Revivez les souvenirs de la longue carrière marquée de succès de Mel Davidson avec Hockey Canada.
Essor du hockey : Match mondial féminin à St. John’s
Quarante joueuses se sont réunies dans un contexte de hockey, de culture et de renforcement de l’autonomie.
ENF 2019-2020 : USA 3 – CAN 1 (Match 4)
Larocque marque, mais le Canada perd le dernier match au Canada.
ENF 2019-2020 : CAN 3 – USA 2 PROL. (Match 3)
Victoria Bach donne une première victoire au Canada en prolongation.
Horaire