nash smith feature
Obtenir sa chance
Parmi les premiers joueurs retranchés il y a deux ans, Nash Smith n'a pas lâché, a trouvé sa confiance et a fait son chemin vers un rôle de meneur à Moncton
Derek Jory
|
26 avril 2018
|

Quand Nash Smith a fait un camp d'essai avec les Flyers de Moncton il y a deux ans, il a été retranché dès la première vague.

Le joueur d'avant n'était pas le plus imposant ni le plus habile. Son cœur n'y était pas.

Cette saison, l'athlète de 17 ans est le cœur des Flyers, eux qui ont terminé en tête du classement de la Ligue de hockey midget majeur du Nouveau-Brunswick/de l’Île-du-Prince-Édouard en saison régulière, qui ont gagné le titre du Nouveau-Brunswick dans leur ligue et qui luttent maintenant pour le championnat national de la Coupe TELUS 2018 à Sudbury.

De zéro à héros. Smith a vécu toute une transformation.

« En 10e année, je mesurais 5 pieds 6 pouces et je pesais 140 livres. Cette année, je me suis présenté au camp à 5 pieds 10 pouces et 170 livres et ça m'a aidé beaucoup », dit Smith en riant. « Je n'avais pas les habiletés pour me tailler une place avec l'équipe quand j'avais 15 ans; j'avais une station pour prendre des tirs dans mon sous-sol et je ne l'utilisais même pas. Je n'avais pas vraiment le désir de m'améliorer. »

Se faire retrancher, ça donne une bonne leçon d'humilité. Smith a enregistré les commentaires dirigés à son endroit et il s'est joint à l'équipe de son école secondaire, les Highlanders de MacNaughton. Il a inscrit 14 buts et 25 points cette saison-là, mais son niveau de confiance était encore faible. Smith n'est même pas allé aux camps d'essai des Flyers la saison suivante.

Il a connu une bonne deuxième saison avec les Highlanders en 2016-2017, terminant au sixième rang des meilleurs pointeurs du circuit, marquant 26 buts et récoltant 39 points. Le jeune de 16 ans a été nommé à la deuxième équipe d'étoiles de la Eastern Conference High School Hockey League et surprise, comme son éthique de travail s'est améliorée, son niveau de confiance a augmenté.

Ce n'est pas commun pour un jeune de 17 ans qui n'a jamais joué au hockey AAA de se tailler un poste dans les camps d'essai, mais Smith a été étincelant au dernier camp automnal. L'entraîneur-chef de Moncton, John DeCourcey, est resté bouche bée.

« Il a marqué des buts au camp d'entraînement, dans les entraînements, dans les séances de jeu dirigé, dans les parties hors concours; il remplissait le filet chaque jour et il ne nous a pas donné le choix de le garder. Éventuellement, j'ai réalisé que nous devions trouver une place à ce joueur dans notre club. Il l'a mérité. »

Ce fut assurément la bonne décision.

Smith a été le meilleur buteur des Flyers avec 21 buts et il a été le deuxième meilleur pointeur de sa formation avec 31 points, terminant 14 e à ce chapitre dans la ligue.

« Ce fut un ajustement pour lui au départ, mais il a un bon tir et il décoche rapidement la rondelle », affirme DeCourcey. « Certains joueurs sont des marqueurs naturels. Il a dû travailler sur l'aspect défensif de son jeu pour devenir un joueur plus complet et nous devons lui donner le crédit d'y être arrivé. »

Est-il un classique joueur au développement tardif?

« Absolument », confirme DeCourcey. « Et il s'amuse. »

Il passe du bon temps maintenant, selon Smith. Le saut de son école secondaire au hockey AAA a été une révélation et si ce n'avait pas été de sa maturité mentale, cette année n'aurait peut-être pas été aussi agréable.

« Nous avons perdu un match en début de saison contre Charlottetown et j'ai réalisé que le jeu se déroulait pas mal plus vite dans le AAA; j'ai dû m'ajuster à la vitesse », raconte Smith. « Ce fut difficile. Tu dois te retrousser les manches et donner tout ce que tu as tout le temps. »

Smith a aussi dû s'adapter au changement de style de vie du hockey midget majeur.

« C'est pas mal différent de passer de deux entraînements par semaine à six séances sur glace hebdomadaires, sans oublier les entraînements hors glace. Ça m'a poussé et je suis devenu pas mal plus en forme. Les entraînements sont difficiles. C'est un bon défi. »

En tant que joueur de 17 ans, Smith terminera son stage au hockey AAA à la fin de cette saison et il espère jouer au hockey junior A ou obtenir une invitation à un camp de la LHJMQ l'an prochain, « mais avant ça, je dois être plus fort et améliorer ma vitesse. »

Tu as aussi une Coupe TELUS à gagner, non?

« C'est vrai! C'est le tournoi le plus important de ma vie. J'ai vraiment hâte. »

Pour plus d'informations :

à déterminer
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
[email protected]

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
[email protected]

 

Videos
Photos
CMM18 2019 : CAN 7 – SUI 4 (Préliminaire)
Le Canada survit à une tentative de remontée pour vaincre la Suisse.
CMM18 2019 : CAN 5 – FIN 3 (Préliminaire)
Tracey marque deux fois dans une remontée du Canada contre la Finlande.
CMF 2019 : CAN 7 – RUS 0 (Médaille de bronze)
Gabel marque deux buts et le Canada monte sur le podium au Mondial.
CMF 2019 : FIN 4 – CAN 2 (Demi-finale)
Rattray et Gabel marquent, mais le Canada perd contre les hôtes.
Horaire
Close
Credit