De cent à six
r t e c  final 6 18
De cent à six
Le tableau de la Coupe Esso 2018 est complet
Jason La Rose
|
19 avril 2018
|

Il aura fallu 62 jours et 179 matchs de Shawinigan Lake, C.-B., à Mount Pearl, T.-N.-L., mais le Parcours vers la Coupe Esso est terminé.

Les Pionnières de Lanaudière ont obtenu la sixième et dernière place, dimanche, en battant de justesse les championnes en titre du Québec, les Harfangs du Triolet, pour se qualifier une première fois pour le Championnat national midget féminin du Canada. Elles se joindront aux Northern Selects (Atlantique), aux Canadettes de Brampton (Ontario), aux Stars de Saskatoon (Ouest), au Slash de St. Albert (Pacifique) et à l’équipe hôte, Metro Boston Pizza, à Bridgewater, N.-É.

Voici un aperçu des six équipes qui s’affronteront pour le titre national à compter du 22 avril.

ÉQUIPE HÔTE – METRO BOSTON PIZZA
Les hôtesses ont eu beaucoup de temps pour se préparer à leur quatrième participation au Championnat national midget féminin du Canada; après une saison régulière en dents de scie où elles ont terminé troisièmes de la NSFMHL, elles ont été chassées des éliminatoires le 25 février à la suite d’une défaite crève-cœur dans le cinquième match de leur série demi-finale contre Cap-Breton. Lorsque l’équipe croisera le fer avec Northern dans un duel entre deux formations de l’Atlantique pour lancer la Coupe Esso, cinquante-six jours se seront donc écoulés depuis le dernier match important du Metro.

Les triples championnes régionales ont cependant l’histoire de leur côté; Metro est la seule équipe de l’Atlantique à avoir atteint les demi-finales au championnat national, perdant le match pour la médaille de bronze au tournoi de 2012 à Charlottetown, Î.-P.-É.

RÉGION DE L’ATLANTIQUE – NORTHERN SELECTS
Les Selects sont en mission depuis la première mise au jeu en septembre; Northern n’a perdu que deux de 34 matchs pendant la saison, ce qui comprend une fiche parfaite de 11-0 en séries éliminatoires. Après avoir balayé East Hants et Cap-Breton pour remporter son premier titre de la NSFMHL, l’équipe a complètement dominé le championnat régional de l’Atlantique, écrasant ses adversaires 35-8 en cinq matchs et se qualifiant pour Bridgewater en battant aisément les Northern Stars 7-1.

Le Canada atlantique n’a pas connu de succès aux récentes Coupes Esso; depuis que Metro Boston Pizza a accédé aux demi-finales en 2012, les équipes de la région ont accumulé une fiche globale de 2-0-1-17 (V-VP-DP-D) sans jamais faire mieux qu’une sixième place.

RÉGION DE L’ONTARIO – CANADETTES DE BRAMPTON
Aucune équipe n’a connu un parcours plus long que la championne de l’Ontario qui, cette année, a tenu tête à 44 autres équipes pour mériter le droit de représenter la province. Les Canadettes, qui ont remis une fiche de 18-3-1 pour terminer au sommet de la division Ouest de la LLFHL avant de perdre contre Waterloo en finale de division, ont battu Guelph et North Halton lors des éliminatoires pour accéder au championnat provincial où elles ont survécu à un sprint de six matchs en trois jours, y compris une victoire de 2-1 sur Oakville pour remporter l’or de l’OWHA et se qualifier pour la Coupe Esso.

Brampton tentera de prolonger une impressionnante série – les équipes de l’Ontario ont gagné une médaille à chacun des neuf premiers championnats nationaux : trois d’or (Thunder Bay, 2010; Sudbury, 2015; Brantford, 2016), trois d’argent et trois de bronze.

RÉGION DU PACIFIQUE – SLASH DE ST. ALBERT
Les championnes sont de retour…, mais de justesse. St. Albert a connu une autre bonne saison dans l’AFHL, terminant au deuxième rang derrière Rocky Mountain. Lors de la finale provinciale, le Slash, qui affrontait les Raiders, l’équipe au premier rang, était à quelques secondes d’être éliminé, mais il a marqué le but égalisateur à 6,9 secondes de la fin et remporté le match en prolongation pour défendre son titre de l’Alberta. St. Albert a ensuite battu Greater Vancouver lors du troisième et dernier match du championnat régional du Pacifique, gagnant la rencontre 1-0 pour obtenir le droit de retourner à la Coupe Esso.

Le Slash est la première équipe championne en titre à avoir l’occasion de remporter un deuxième championnat de suite et il tentera de répéter sa performance record de l’an dernier; St. Albert est devenue la première équipe à gagner ses sept matchs à la Coupe Esso, n’accordant que sept buts en cours de route.

RÉGION DU QUÉBEC – PIONNIÈRES DE LANAUDIÈRE
Lors des éliminatoires au hockey, il suffit parfois de bien performer au bon moment comme en témoigne le parcours des Pionnières. Équipe de milieu de peloton de la LHFDQ en saison régulière (elle a terminé septième parmi 14 équipes), Lanaudière a atteint les demi-finales des éliminatoires de la ligue avant d’accumuler une fiche parfaite de 6-0 au tournoi provincial de la Coupe Dodge. Les Pionnières ont mis fin à leur parcours en battant Lac St-Louis Sud, Estrie et Triolet – trois équipes qu’elles n’avaient pas battues en saison régulière.

L’équipe de Lanaudière est la septième représentante du Québec en sept ans; elle tentera de devenir la quatrième de suite à accéder au match pour la médaille d’or après LHFDQ Nord (2013), Richelieu (2016) et Triolet (2017).

RÉGION OUESTSTARS DE SASKATOON
Le creux de la saison des Stars est survenu lorsque l’équipe a perdu quatre matchs consécutifs du 17 décembre au 4 janvier. Pourquoi est-ce important? Parce que les Stars n’avaient pas perdu avant cela et qu’elles n’ont pas perdu depuis. Saskatoon a mis fin à son calendrier de la saison régulière de la SFMAAAHL en remportant 11 matchs de suite avant d’en gagner six sur six contre Regina et Prince Albert pour remporter le titre de la ligue. Elle a ensuite éliminé les Selects d’Eastman en deux matchs au championnat régional de l’Ouest pour accéder à la Coupe Esso pour la troisième fois en quatre ans.

La formation des Stars compte plusieurs joueuses d’expérience; cinq d’entre elles en sont à leur troisième championnat national – Saskatoon a remporté le bronze en 2015 et elle a terminé quatrième un an plus tard – et quatre autres en sont à leur deuxième présence.

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Katie Macleod
Coordonnatrice, communications
Hockey Canada
403-284-6427 / 403-612-2893 (mobile)
kmacleod@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
Série de l’ENFD 2018 : USA 2 – CAN 1 (Match 3)
Emma Maltais marque, mais le Canada perd contre les États-Unis.
Série des M18 2018 : CAN 5 – USA 4 PROL. (Match 3)
Guay marque en prolongation, et le Canada gagne la série.
Série des M18 2018 : CAN 4 – USA 3 (Match 2)
Julia Gosling ouvre et clôt la marque dans un gain du Canada.
Série de l’ENFD 2018 : USA 3 – CAN 1 (Match 2)
Houston marque, mais trois buts en troisième donnent un gain aux É.-U.
Horaire
Close
Credit