2018 ouellette retirement

Caroline Ouellette prend sa retraite de l’équipe nationale féminine du Canada

La quadruple médaillée d’or olympique se retire officiellement de la compétition internationale

25 septembre 2018
|

CALGARY, Alb. – La Canadienne quadruple médaillée d’or olympique Caroline Ouellette (Montréal/Montréal, LCHF) a officiellement pris sa retraite de l’équipe nationale féminine du Canada.

L’athlète de 39 ans a fait ses débuts avec le programme national en 1998 et elle a gagné une médaille d’or à chacune de ses quatre présences aux Jeux olympiques d’hiver (2002, 2006, 2010, 2014). Ouellette a récolté 26 points sur la plus grande scène du sport, soit 9 buts et 17 aides en 20 parties jouées. Elle se retire en tant que troisième meilleure pointeuse de l’équipe nationale féminine du Canada avec une récolte de 242 points (87 buts, 155 aides) en 220 matchs. Seules les grandes Hayley Wickenheiser et Jayna Hefford la surpassent. 

« Au nom de tout le monde chez Hockey Canada, nous voulons remercier Caroline pour son dévouement et son engagement envers l’équipe nationale féminine du Canada au cours de sa carrière marquée par plusieurs prix », a exprimé le chef de la direction de Hockey Canada, Tom Renney. « Tout ce qu’elle a accompli pour le Canada a été une source d’inspiration et d’exemple pour la prochaine génération de jeunes femmes qui porteront l’uniforme canadien avec fierté. « Avec ses quatre participations aux Jeux olympiques, elle laisse un héritage incroyable, et nous lui souhaitons du succès pour son avenir. »

Ouellette a aussi représenté le Canada à 12 éditions du Championnat mondial féminin de l'IIHF, remportant six médailles d’or (1999, 2000, 2001, 2004, 2007, 2012) et six médailles d’argent (2005, 2008, 2009, 2011, 2013, 2015). En 11 participations à la Coupe des 4 nations dans l’uniforme du Canada, elle a gagné huit fois l’or (1999, 2001, 2002, 2002, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010) et quatre fois l’argent (2003, 2008, 2011, 2012).

Elle a représenté sa province de Québec au Championnat national féminin Esso, gagnant une médaille d’or en 1999 avant de mettre la main sur la médaille d’argent et d’être nommée Joueuse par excellence en 2001.

« Ayant été sa coéquipière pendant neuf ans, j’ai été une témoin privilégiée de son impact sur chacune d’entre nous, alors qu’elle était une chef de file sur la patinoire comme à l’extérieur », a commenté Gina Kingsbury, directrice des équipes nationales féminines de Hockey Canada. « Elle a pavé la voie à la croissance de notre programme jusqu’au succès que l’on connaît aujourd'hui et le hockey féminin au Canada se porte mieux grâce à sa passion, son dévouement et son leadership. » « Même si elle se retire du jeu, son impact continue de se faire sentir par ses liens avec le sport et son héritage qu’elle laisse derrière elle. »

Ouellette a joué pour les Canadiennes de Montréal (anciennement les Stars) de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) depuis la saison inaugurale du circuit en 2007-2008 et a remporté la Coupe Clarkson quatre fois (2009, 2011, 2012, 2017). Elle a été nommée deux fois la Joueuse par excellence de la LCHF (2008-2009, 2010-2011) et a remporté le trophée Angela-James Bowl à titre de meilleure pointeuse de la ligue en 2010-2011. Elle a aussi participé trois fois au Match des étoiles de la LCHF (2015-2017). En 2013, elle a gagné le prix Isobel-Gathorne-Hardy, à titre de joueuse faisant preuve de dévouement et de leadership au hockey.

« Quel privilège ce fut de jouer pour le Canada, j’ai savouré tous les moments et adoré chaque minute de mon expérience », a confié Ouellette. « J’ai partagé ma passion pour le hockey avec mes superbes coéquipières, entraîneurs et membres du personnel. Ils resteront des amis pour la vie.  Mon aventure avec Équipe Canada m’a appris l’importance de bien travailler en équipe, de toujours vouloir m’améliorer et de performer sous pression. »

Ouellette demeure active au hockey, elle qui amorce sa troisième campagne dans le rôle d’entraîneure adjointe de l’équipe de hockey féminin des Stingers de l’Université Concordia. Elle a également fait partie du programme de l’équipe nationale féminine dans un rôle d’entraîneure, plus récemment, au Championnat mondial féminin 2017 de l'IIHF.

« Je suis excitée de ce qui s’en vient pour moi dans mes nouvelles passions de maman et d’entraîneure. Je suis enthousiaste à l’idée de revenir avec Hockey Canada au sein du personnel des entraîneurs pour la saison 2018-2019. Je tiens à remercier tout le monde qui m’a appuyée. « Je veux aussi dire un merci spécial à ma famille qui a toujours cru en moi et en mes rêves. »

Une vidéo des faits saillants de la carrière de Ouellette est également disponible au HockeyCanada.ca.

Pour de plus amples renseignements sur Hockey Canada et l’équipe nationale féminine du Canada, veuillez consulter le www.HockeyCanada.ca, ou suivre les médias sociaux sur Facebook, Twitter et Twitter.com/HC_Feminin.

Pour plus d'informations :

Dominick Saillant
Directeur, communications
Hockey Canada
514-895-9706
[email protected]

 

Esther Madziya
Responsable, communications
Hockey Canada
403-284-6484
[email protected]

 

Spencer Sharkey
Responsable, communications
Hockey Canada
Bureau : 403-777-4567
Cellulaire : 905-906-5327
[email protected]

 

Nouvelles récentes
Les plus populaires
Videos
Photos
FM18 : CAN 2 – FIN 0 (ronde préliminaire)
Le Canada perd malgré ses 40 tirs au but contre 17 pour la Finlande.
Coupe du centenaire 2022 : 29 mai (match de championnat)
Brooks est revenue de l’arrière et a battu Pickering pour gagner un troisième titre national.
CMM 2022 : FIN 4 – CAN 3 PROL. (médaille d’or)
Max Comtois crée l’égalité, mais le Canada termine avec l’argent.
Coupe du centenaire 2022 : 28 mai (demi- finales)
Brooks et Pickering ont confirmé leur place en finale du championnat national.
Horaire